Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Clint Eastwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Clint Eastwood   3/9/2009, 05:47

Gran Torino de Clint Eastwood



Un petit résumé de l'histoire :

Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Après des années de travail à la chaîne, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu'il aille à confesse, mais Walt n'a rien à avouer, ni personne à qui parler. Hormis sa chienne Daisy, il ne fait confiance qu'à son M-1, toujours propre, toujours prêt à l'usage...

Ses anciens voisins ont déménagé ou sont morts depuis longtemps. Son quartier est aujourd'hui peuplé d'immigrants asiatiques qu'il méprise, et Walt ressasse ses haines, innombrables - à l'encontre de ses voisins, des ados Hmong, latinos et afro-américains "qui croient faire la loi", de ses propres enfants, devenus pour lui des étrangers. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu'au jour où un ado Hmong du quartier tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino... Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture fétiche, aussi belle que le jour où il la vit sortir de la chaîne.

Lorsque le jeune et timide Thao tente de la lui voler sous la pression d'un gang, Walt fait face à la bande, et devient malgré lui le héros du quartier. Sue, la soeur aînée de Thao, insiste pour que ce dernier se rachète en travaillant pour Walt. Surmontant ses réticences, ce dernier confie au garçon des "travaux d'intérêt général" au profit du voisinage. C'est le début d'une amitié inattendue, qui changera le cours de leur vie.

Grâce à Thao et sa gentille famille, Walt va découvrir le vrai visage de ses voisins et comprendre ce qui le lie à ces exilés, contraints de fuir la violence... comme lui, qui croyait fermer la porte sur ses souvenirs aussi aisément qu'il enfermait au garage sa précieuse Gran Torino...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   3/9/2009, 06:17

Clint Eastwood, c'est un homme que je suis, si on peut dire ça comme ça.
Disons plutôt que j'ai vu beaucoup de ses films à part la série de l'Inspecteur Harry où j'accroche moins.

Donc j'ai vu le mois dernier Gran Torino, un film dont on a beaucoup parlé, j'attendais beaucoup, peut-être un peu trop.



Tout le monde parle du caractère aigri, raciste, réac du personnage au début et j'ai trouvé que ce n'était pas assez marqué car c'est aussi un vieil homme bougon, ronchon et réac et c'est plutôt ce côté là que j'ai perçu, les autres l'emmerdent en général, encore plus si ils sont étrangers mais j'ai trouvé que très vite on le voit s'attendrir pour l'histoire de ces voisins. J'aurai préféré un changement plus tranché, car ensuite et évidemment l'homme s'améliore et va même jusqu'à avoir des relations amicales avec eux.

Je reverrai ce film pour ce point là parce que je me demande si je l'ai bien perçu vu les commentaires sur le personnage montré comme très très raciste et haineux, un homme abominable, pour le moment ce n'est pas mon sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   3/9/2009, 06:31

Quant à la fin que je tairais tant que toute la planète entière n'aura pas vu le film et bien j'étais déçue.
D'abord parce que ce n'est pas celle là que j'aurais écrite D
Disons que deux points ne me plaisent pas, le premier c'est le thème du pardon devant l'éternel, la rédemption ce n'est pas ma tasse de thé et puis LA grande confiance dans la justice de son pays, là vraiment c'est limite crédible, je n'y ai pas cru du tout.
Il me semble avoir lu des critiques dans le sens où Clint Eastwood règle ses comptes avec son pays, je trouve que c'est tout le contraire.




Ceci dit, c'est un film agréable à voir d'autant plus que de voir l'acteur joué à son âge (79a) est plutôt émouvant, je l'ai trouvé plus tendre dans ce film, j'ai même trouvé qu'il avait plus de mal à être glacial et c'est plutôt sympa humainement même si justement au début il aurait l'être plus et donner plus de force au personnage.
Je n'ai pas trop aimé la scène chez le coiffeur qui faisait un peu factice mais j'ai beaucoup aimé les scènes avec le jeune Thao ou avec la soeur Sue. Je suis sensible aux amitiés intergénérations, la complicité et la tendresse discrète mais profonde qui lient les êtres d'âges différents me touchent très souvent.




Et dans tout ça personne ne parle du chien... voilà un point que je tairais avant de sortir mon mouchoir, quelle injustice grrrr
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   4/11/2009, 06:55

Cette semaine, un passage sur le petit écran à ne pas manquer.
Je considère qu'il s'agit du meilleur Eastwood réalisateur !



Rejeté depuis longtemps par sa fille, l'entraîneur Frankie Dunn (Clint Eastwood) s'est replié sur lui-même et vit dans un désert affectif, en évitant toute relation qui pourrait accroître sa douleur et sa culpabilité. Le jour où Maggie Fitzgerald( Hilary Swank), 31 ans, pousse la porte de son gymnase à la recherche d'un coach, elle n'amène pas seulement avec elle sa jeunesse et sa force, mais aussi une histoire jalonnée d'épreuves et une exigence, vitale et urgente : monter sur le ring, entraînée par Frankie, et enfin concrétiser le rêve d'une vie. Après avoir repoussé plusieurs fois sa demande, Frankie se laisse convaincre par l'inflexible détermination de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   4/11/2009, 07:08

Ce n'est pas qu'un film de plus sur la boxe (féminine, en plus), c'est juste un pur chef d'œuvre.
Oublier la saga des Rocky Balboa : pour découvrir de l'émotion sur un ring, il suffit d'assister à ce spectacle émouvant. Le combat sur le ring n'est au final pas grand chose par rapport au combat pour la vie. Car il s'agit bien de ça : tout simplement vivre ou mourir !

Ce fut tout simplement un choc dans ma carrière de spectateur. J'ai pris bon nombre d'uppercuts dans la gueule ou le foie, mais celui-là m'a mis complètement KO.

Le meilleur d'Eastwood ? Assurément, mais je rajouterai même le meilleur tout court (ou pas loin). Le film coup de poing qui m'a bouleversé profondément, qui me parla d'humanité et de courage et qui ne s'oublie jamais.


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
El Viajero

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   4/11/2009, 14:08

Le Mouton Sauvage a écrit:
J'ai pris bon nombre d'uppercuts dans la gueule ou le foie, mais celui-là m'a mis complètement KO.
Pareil pour moi, mais je n'ai guère envie de le revoir à la télé en version française, avec Eastwood doublé par un abruti à grosse voix, comme c'est généralement le cas; Je l'avais vu au moment de sa sortie en V.O. sur grand écran et ça m'avait effectivement plaqué à mon fauteuil comme dans les cordes du ring.
La scène la plus terrible c'est quand la famille débarque pour essayer de récupérer sa part de l'argent de l'assurance après "l'accident" de la fille, c'est vraiment horrible et pourtant... sûrement vrai, il y a des gens qui n'hésiteraient pas à en faire autant j'imagine Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   4/11/2009, 17:18

Je le reverrai avec plaisir même avec la grosse voix, ils n'aiment pas beaucoup les VO ici, alors ...


J'en profite pour signaler un nouveau film qui sortira en janvier 2010 : Invictus

Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Scott Eastwood, ...

En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...


Par ici diverses vidéos à voir.

Je n'ai pas mis la vidéo, je ne sais pas si c'est moi mais les pages sont longues à charger..


J'avais vu il y a quelques mois qu'un nouveau film sortirait mais je me souviens pas du tout de ce titre ou thème ...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   6/11/2009, 13:13

Million dollar baby, Qui l'a revu ?

Je l'ai donc revu et pffiiiiiiiiouuuuuu difficilement, une claque mais différente, peut-être parce que je l'ai vu à un moment où j'avais plus envie de sourire ? parce que je le connaissais ?
En tout cas, cette fois-ci je parlerai d'un film dur, j'étais plutôt dans l'appréhension.

Chaque vision d'un film à sa part obscure tenant compte de l'état du spectateur, comme la re-lecture d'un livre, exercice qui me tente parfois mais que je ne fais pas souvent car la deuxième vision brouille la première et pas souvent dans le bon sens.

Film que je trouve toujours fort mais là vraiment difficile serait mon sentiment.

Et vous ? deuxième impression ?
Revenir en haut Aller en bas
Mi-Fugue Mi-Raison

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 31/08/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   7/11/2009, 05:34

Ben moi ... première impression ....

J'ai coupé la télé au bout d'une demi heure !
Suspect

Pas envie de poursuivre !
respect
Revenir en haut Aller en bas
http://noomelo.deviantart.com/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   9/11/2009, 06:01

Mi-Mi, pourquoi tu as zappé, à cause de la violence ? de la boxe ? autre chose ?

Et Mouton's, tu l'as revu ? toujours scotché ?

Fido non ?

La violence de la boxe ne m'a pas vraiment touchée, ce qui m'a touchée dans ce film c'est la famille... ou la non famille, cette solitude infinie qui doit être en fait assez réelle avec ou sans famille mais que j'ai toujours du mal à digérer, à accepter... on est seul, je crois, de toutes façons. C'est pas le constat le plus drôle que j'ai fait :/
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   9/11/2009, 06:14

Ce film est tiré d'un bouquin, au fait... j'avais oublié :

Adapté de la nouvelle La Fille à un million de dollars tirée du livre Burn ropes (La Brûlure des cordes) de l'ex-entraîneur de boxe F.X. Toole (1930 - 2002), et scénarisé par Paul Haggis, ce mélodrame puissant aborde plusieurs grand thèmes qui en font bien plus qu'un simple film de boxe, féminine en l'occurrence : la réussite à tout prix au-delà des clivages sociaux, le star-system et le fanatisme du public, les relations familiales, la foi chrétienne, la maladie, la vieillesse et l'euthanasie. (source wiki)


C'est pas mon préféré de C. Eastwood par contre.

A propos, avez-vous vu :
Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima

Je les ai vus mais pas vraiment dans de bonnes conditions et j'ai eu bien du mal à entrer dans ces films, je me dis qu'il faudrait que je les revois.

Et un que je n'ai pas vu, j'hésite à vrai dire c'est L'Echange.
Revenir en haut Aller en bas
Mi-Fugue Mi-Raison

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 31/08/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   9/11/2009, 12:39

Utopie a écrit:
Mi-Mi, pourquoi tu as zappé, à cause de la violence ? de la boxe ? autre chose ?

..... on est seul, je crois, de toutes façons. C'est pas le constat le plus drôle que j'ai fait :/
Ben voilà pourquoi !

Le cinéma pour moi, c'est pour rêver pas pour me prendre la tête ou pire pour plonger !
Chacun son truc je crois ! cyclops
Revenir en haut Aller en bas
http://noomelo.deviantart.com/
El Viajero

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   10/11/2009, 10:36

Un film qui m'avait beaucoup marqué, c'est IMPITOYABLE ("Unforgiven", 1992), un grand western, sombre et démentiel, où Clint a l'air vraiment très méchant...

Revenir en haut Aller en bas
El Viajero

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   14/11/2009, 06:16

ARGGGGHHHHH ! La légion d'honneur !!!



Pauvre Clint Eastwood... mais je l'imagine sortir discrètement un Colt de sa poche et le braquer sous le nez du président: "espèce de salopard, voilà tout ce que tu mérites:" BANG BANG ! Et Carla qui applaudit "Oh oui Clint, mon héros, j'attendais ça depuis si longtemps..."

Bon il est censuré le post, là ? dingo
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   14/11/2009, 08:05

Non ça va, l'histoire que cela t'inspire est drôle ! L'image est brouillée, je vois pas la partie gauche... fichu pc Wink
Revenir en haut Aller en bas
El Viajero

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   24/11/2009, 11:22

ET CE SOIR 24 Novembre sur France 3: "Jugé coupable" (1999), tiré d'un roman de... Andrew Klavan (cf. rubrique Polars Shotgun Alley c’est lui !) Suspense garanti.



Steve Everett est loin de faire l'unanimité dans le monde de la presse. Ce reporter traîne derrière lui une réputation des plus sulfureuses, que son goût prononcé pour l'alcool et les femmes a largement encouragée. Alors qu'il tente de faire face, tant bien que mal, à une multitude de problèmes personnels, son supérieur l'envoie couvrir l'exécution d'un jeune Noir répondant au nom de Frank Beechum. Everett doute immédiatement de la culpabilité du condamné. Oubliant provisoirement la sacro-sainte impartialité journalistique, il décide de prouver l'innocence de Beechum. Mais il ne dispose malheureusement que de très peu de temps pour agir: 18 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   22/1/2010, 08:45

Invictus Avec Morgan Freeman, Matt Damon, Scott Eastwood, entre autres.





En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...


On en parlait hier, le verra-t-on ou pas... aucune envie pour le moment, malgré Morgan Freeman et qu'en général Clint Eastwood est très apprécié chez nous. Alors d'ici le DVD on a le temps d'y repenser et peut-être passera-t-il à la télé ce qui serait encore mieux.
Parce que le sport à l'écran nous est totalement indigeste mais au travers d'un film dont le sujet peut nous intéresser, cela dépend, dépendera mais il nous a semblé qu'il y avait un risque qu'il y ait beaucoup de scène sur le rugby.

Et vous ? et allez le voir pour nous dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   30/1/2010, 07:15

Professeur d'histoire de l'art, Jonathan HEMLOCK collectionne avec passion des tableaux de maître. Cet ésthète éclairé tire des revenus substantiels de ses activités de tueur pour le compte de la CIA. Après la mort d'un de ses agents, la CIA demande à HEMLOCK de reprendre du service. Pour parvenir à ses fins, HEMLOCK devra d'abord identifier sa cible dont il sait peu de choses : le criminel boîte par intermittence et doit participer à l'ascension du mont Eiger.


Réalisé en 1975 par Clint Eastwood avec Clint Eastwood.
Vous n'avez pas vu ce film ? Dommage, c'est le stéréotype même des films d'action des années 70, avec gros bras musclés, blondes aux gros seins et un Clint en pleine machisme génération. L'histoire est classique, la réalisation est classique, le film est... classique. Mais après tout, pour réaliser des chef d'œuvres, il faut bien commencer par de premiers films....


Vous n'avez pas vu ce film ? L'intérêt principal est la montagne et ses scènes d'escalade dans les Alpes, la course poursuite où Clint tire la langue derrière une brune aux gros seins venues parfaire son entraînement avant la grande ascension, le repos du guerrier (à savoir boire une cannette de bière au sommet d'un piton rocher dans le Grand Canyon).


Vous n'avez pas vu ce film ? C'est aussi l'occasion de revoir un Clint, jeune avec grosses lunettes et toujours une forte dose de machisme amusant. Mais bon, si vous ne l'avez pas vu, vous n'êtes pas obligé de courir au DVD Store du coin pour le louer pour ce soir. Ce film ne vous manquera sauf si vous, mesdames, voulez rêver cette nuit, d'un gars fort et musclé, macho et misogyne Wink


Dire que le charismatique Clint refusa la proposition de cette blonde, prête à tout pour augmenter sa note lors des cours d'histoire de l'art...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   9/2/2010, 13:52

Vu Impitoyable
avec : Clint Eastwood, Gene Hackman, Morgan Freeman, Richard Harris, Jaimz Woolvett, Saul Rubinek, Frances Fisher, Anna Levine, David Mucci, Rob Campbell...



J'ai beaucoup aimé ce film, un anti-western avec un ant-héros ? peut-être car Clint Eastwood interprète William Munny, un ancien tueur qui élève sa fille et son fils seul, sa femme est morte c'est grâce à elle qu'il a tourné la page sur son passé de tueur et d'alcoolique.


Dans un saloon un peu plus loin, une jeune prostituée impertinente s'est moqué de la taille du pénis d'un client, celui-ci lassère son visage, les femmes se rebellent lorsque le shérif condamne ce dernier à livrer 7 chevaux en dédommagement au tenancier.
Elles se révoltent et promettent 1000 dollars à qui tuera l'homme qui a défiguré leur jeune collègue.

On voit trois personnages William Munny, son ami Ned Logan (Morgan Freeman), ces deux là sont trop âgés et ont perdu beaucoup de leurs capacités et le Kid de Schofield, jeune tueur totalement myope partir à la chasse à l'homme pour toucher la prime,
On voit Clint Eastwood malade, ramper sous les coups du shérif, s'en sortir in extrémis grâce à ses amis et les femmes du bar et on se demande bien comment ses trois éclopés vont arriver à leur fin face à une armée de gaillards sous la coupe de leur shérif bien cruel et sadique.
Thème sur la vieillesse, sur une idée de l'honneur, de l'amitié, des thèmes assez récurrents dans certains films de Clint Eastwood.
Un film où la loi du plus fort n'est pas l'adage.

Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   1/3/2010, 10:20


Utopie a écrit:
En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...[/color]

Et vous ? et allez le voir pour nous dire ...

Voilà, je me suis sacrifié pour le grand bien du Grand Forum... Sacré sacrifice que d'aller voir un match de rugby, moi qui suit plus amateur de ballon rond. Car de rugby, il est en fortement question. Clint Eastwood montre comment à partir d'un évènement national (de prime abord, pas vraiment politique), une nation peut être bâtie, s'unir et recueillir suffisamment de force populaire pour s'agrandir et s'élever en surpassant les notions de races et que les vieux démons de l'Afrique du Sud s'effacent d'un trait net par un simple match de rugby...

Une première partie très intéressante qui se base sur la personnalité et l'intelligence de Nelson Mandela, qui montre quelques moments émouvants et tendres. Certainement les meilleurs moments du film... Une fois la coupe du monde de rugby débutée, le film devient plus une succession d'images sportives, d'entraînements et de matchs de rugby qui ne plairont peut-être pas à tout le monde.

J'en ai vu beaucoup des Eastwood réalisateur, certains sont devenus quasi cultes ou du moins ont obtenu mon label "Très Bon Film à voir absolument", ce "Invictus", pour ma part, aura le droit d'avoir un label "Bon Film pour divertir"...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   1/3/2010, 11:34

Il est devenu sympa le Clint, au vu de ses premiers films, on pouvait craindre le pire. Dans ce temps là il se tirait la bourre avec le Bronson (à qui le plus gros calibre...), et puis c'est finalement lui qui s'est distingué. Il s'est mis à la réalisation et a à son palmarès des film honorables.
Mais à mon avis il est loin, très loin derrière un Altman ("un nommé John Mc Cabe") ou d'un Richard C. Sarafian ("Le Convoi sauvage")sans parler d'un Arthur Peen ("Little Big Man" - "Missouri Breaks")...
Mais j'aime bien "L'Homme des Hautes Plaines" (c'est bien celui où il fait repeindre la ville en rouge ?).
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   2/3/2010, 00:06

Le Mouton Sauvage a écrit:
Une première partie très intéressante qui se base sur la personnalité et l'intelligence de Nelson Mandela, qui montre quelques moments émouvants et tendres. Certainement les meilleurs moments du film... Une fois la coupe du monde de rugby débutée, le film devient plus une succession d'images sportives, d'entraînements et de matchs de rugby qui ne plairont peut-être pas à tout le monde.
Je crois que je le verrai... lorsqu'il passera à la télé et je ne suis pas sure qu'au début de la coupe du monde, je ne me plongerai pas dans un bouquin.

Citation :
J'en ai vu beaucoup des Eastwood réalisateur, certains sont devenus quasi cultes ou du moins ont obtenu mon label "Très Bon Film à voir absolument", ce "Invictus", pour ma part, aura le droit d'avoir un label "Bon Film pour divertir"...

J'ai l'impression aussi d'en avoir vu beaucoup et paradoxalement quand je regarde sa longuuuuuue filmographie, il y a des titres qui ne me disent rien du tout.

L'un de vous a vu L'échange ? ça me dirait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   2/3/2010, 00:23

Fido a écrit:

Mais à mon avis il est loin, très loin derrière un Altman ("un nommé John Mc Cabe") ou d'un Richard C. Sarafian ("Le Convoi sauvage")sans parler d'un Arthur Peen ("Little Big Man" - "Missouri Breaks")...

Va falloir que j'aille voir de ce côté là, ça va me plaire je crois, merci Wink

Citation :
Mais j'aime bien "L'Homme des Hautes Plaines" (c'est bien celui où il fait repeindre la ville en rouge ?).

Je l'aime beaucoup également, vu de nombreuses fois, et oui c'est bien celui ... à la peinture rouge.



Quel label personnel Mouton's peut y mettre ... le label rouge sage
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Clint Eastwood   16/1/2011, 06:30

Et hop un nouveau film de Clint Eastwood le 19 janvier "Hereafter" (Au-delà) - avec Cécile de France, Matt Damon, George McLaren - sortie le 19 janvier.


Au-delà est l'histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu'elle soulève.
George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée.
Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations.
George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clint Eastwood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clint Eastwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iron Maiden et Clint Eastwood...
» Venez me creuser le fion
» Westerns
» Figurines 1/6ème
» DVD The Blues par Martin Scorsese

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: