Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Federico Fellini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Federico Fellini   5/9/2009, 05:24

Voilà un cinéaste que j'adore, admire, apprécie et finalement vénère!
Grâce aux éditions en dvd de ses films, je me suis fait un petit festival, tout seul devant la télé... Faut dire que les médias traditionnels l'ont vite enterré et ses œuvres ont disparues rapidement du paysage audiovisuel lui préférant des navets insipides.
Donc j'ai mis la mains sur "Juliette des esprits" (1965) que j'avais jamais vu. C'est l'histoire d'une bourgeoise très conventionnelle qui a tout à coup des doutes sur sa vie. Scénario tout à fait banal mais qui sous l'œil et la caméra de Fellini devient un film visionnaire et délirant avec des évocations de déesses et autres goules. Plus de quarante ans depuis sa sortie en salle mais d'une fraicheur et d'une actualité étonnante!



Dernière édition par Fido le 6/9/2009, 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Federico Fellini   6/9/2009, 10:47

Ensuite, j'ai visionné Le Casanova.
Le coffret dvd offre en bonus un second disque sur lequel on peut lire un film/documentaire tourné avant Casanova, une sorte de film exercice, dans lequel Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman, Ugo Tognazi et Alain Cuny nous offrent une interprétation de Casanova. C'est excellent! Viennent ensuite des documentaires sur le tournage et la partition musicale très intéressants.
Le film est simplement magnifique. Fellini qui selon ses dires n'aimait pas le personnage de Casanova a réalisé un film où il est présenté à la fois ridicule et prétentieux mais en perpétuelle recherche d'un idéal féminin et intellectuel. C'est Donald Sutherland qui assume le rôle, choisi par Fellini comme un défi et qui a d'ailleurs redessiné complètement sa silhouette. Casanova est toujours accompagné par un double mécanique:une petite marionnette animée, une sorte de boite à musique qui se décrépit au fur et à mesure de ses aventures. Grandeur et décadence d'un séducteur qui finit misérablement exilé dans la froide Allemagne, bibliothécaire dans un sombre manoir et la risée du petit personnel. La partition de son complice Nino Rota est une pure merveille. D'ailleurs, le film pourrait être facilement rangé dans la catégorie comédie musicale mais avec une démesure sans pareil. Le film exprime le profond malaise de ce personnage égocentrique.



Un chef d'œuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Federico Fellini   8/9/2009, 11:26

En 1978, Fellini offre aux cinéphiles un "petit" film (un peu plus d'une heure) Prova D'Orchestra (La Répétition).
Il s'agit de la répétition d'un orchestre symphonique installé dans un oratoire du XIIIème siècle et filmé par une équipe de télévision. Dans un premier temps, les différents musiciens se présentent, vantant leur instrument et sa place dans l'orchestre, certains sont très volubiles, d'autres plus timides et certains ne veulent rien en dire préférant écouter la retransmission d'un match à la radio.
Arrive ensuite le chef qui démarre le travail de mise en place. Celui-ci se montre difficile, très cassant, limite insultant. Afin de détendre l'atmosphère, une pause syndicale lui est imposée. Réfugié dans sa loge, il livre à la caméra ses impressions et idées sur la musique et la direction d'orchestre.
A son retour dans la salle, la situation à complètement changée, un happening est en cours et différents groupes de musiciens s'affrontent dans la remise en question du fonctionnement de l'orchestre. La tension monte jusqu'au moment ou un séisme effondre un mur en faisant une victime.
Les musiciens, hébétés, choqués, reprennent leur place en silence, le chef frappe le pupitre avec sa baguette et la répétition repart... sous ses cris!

Dans ce court film, Fellini nous montre tour à tour la création musicale, le rôle de la télévision sur les anonymes et la révolte contre l'ordre établi qui à la moindre faiblesse saura reprendre la main et nous faire "marcher droit"



A voir absolument
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Federico Fellini   11/9/2009, 08:49

Il est un film de Fellini qui est comme mon film de chevet. Il s'agit du Satyricon.
Fellini sort ce film en 69, mais sans doute y travaillait-il depuis un moment déjà. Libre adaptation de fragments manuscrits attribué à Pétrone. Et c'est justement les parties inconnues qui intéressèrent Fellini par la liberté qu'elles lui laissaient. Et c'est bien de liberté dont il est question dans cette fabuleuse fresque. Liberté d'aimer, de créer: d'ÊTRE!
Les images sont parmi les plus belle que le cinéma peut offrir, décors, costumes et maquillages d'une rare beauté. Chaque plan est un tableau à couper le souffle. La musique de Nino Rota. Un montage parfait pour un récit dans lequel s'intègre facilement des contes et qui part dans plusieurs directions.
Un film à voir absolument, une véritable expérience du spectacle total. J'ai vu ce film pour la première fois en 1972 et depuis il m'accompagne et c'est ma référence pour le cinéma. Aujourd'hui, je le visionne comme j'écouterais encore et encore un vieil album, un morceaux par ci, un morceaux par là...

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Federico Fellini   11/9/2009, 09:08

Je te lis attentivement ! Je dis ça car c'est parfois un peu difficile de n'avoir aucune réponse et au début d'un forum encore plus.

Je ne connais pas Fellini, je n'ai pas de souvenirs en tout cas, je vais peut-être voir à la médiathèque à moins qu'il en passe parfois sur une chaine.

La manière dont tu en parles me donne envie d'en voir, après si j'apprécie ou non, on verra bien mais il faut bien gouter à un vin pour en connaître la saveur ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Federico Fellini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Federico Fellini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Giorgio Federico Ghedini (1892-1965)
» Federico Mompou (1893-1987)
» Federico Moreno Torroba
» Giorgio Federico Ghedini (1892-1965)
» Astor Piazzolla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: