Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dan Fante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Dan Fante   23/9/2009, 15:20

Pour une fois je vais commencer par le fils Dan Fante, grâce à un livre récemment paru Régime sec traduction de Léon Mercadet, édité aux éditions 13E NOTE




Il n’est jamais facile d’être un fils. A fortiori celui d’un écrivain célèbre. D’aucuns compliquent encore en embrassant la carrière paternelle. Ainsi Dan Fante, 64 ans au jus, rejeton errant, longtemps alcoolisé, de feu John Fante. Clochard maudit, poète céleste et suicidaire, romancier tardif. Un homme traqué qui réapparaît sous nos latitudes, avec son premier recueil de textes courts, pour une rédemption littéraire et déglinguée. L’objet du délire ? Régime sec (Short Dog en VO, du nom de ces petites flasques pour alcools forts et rêveurs fragiles).

Huit histoires décapantes où l’on croisera un chauffeur de taxi à bout de souffle, un macho battu par sa femme, un chien minuscule et méchant, une masseuse nympho qui écarte les cuisses au milieu des embouteillages… Portrait défait de L.A. sous JB, gueule de bois, addiction à la détresse et solitude vaporeuse, fumées suintant d’amour tremblé. Du grand art.


Je viens de le recevoir, je n'ai donc pas d'avis sur ce titre mais j'aime beaucoup Dan Fante et je peux dire que j'aime beaucoup l'objet "livre" dans cette édition, un vrai plaisir déjà de l'avoir entre les mains, le format, le papier, la présentation avec couverture et photo en noir et blanc. Cela me met en appétit !
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Dan Fante   23/9/2009, 15:31

En attendant de l'avoir lu, quelques notes sur un titre de Dan Fante : Les anges n'ont rien dans les poches aux éditions 10/18



Très honnêtement, j'ai craint le pire, pour au moins deux raisons. Primo, parce qu'un enfant qui chausse les bottes paternelles ça ne marche pas, ça s'écroule. Et secundo, parce que à tout prendre mieux vaut avoir pour géniteur Dumas le débonnaire que Fante le rageur. J'aurais eu tort de m'en tenir là. Car Dan Fante a su chasser les fantômes tout en hurlant son envie de vivre.(...)

Comme avec John Fante, il n'est pas un mot de son fils qu'on aimerait gommer, corriger, chaque détail, chaque couleur, tout à la force de la confession des damnés.


Je n'étais pas totalement conquise en cours de lecture, à l'époque je n'avais pas envie de noirceur et puis je me suis retrouvée happée et j'ai fini le livre d'une traite. Il y a plusieurs évènements dans ce livre qui ont eu pour effet de rendre l'auteur attachant.
J'ai trouvé intéressant et bien senti le poids que peut avoir un parent sur son enfant, c'est palpable et c'est aussi angoissant autant comme enfant que comme parent.

Il y a une autre couverture chez Laffont, graphisme sympa, celle de 10/18 est plus représentative mais l'autre à un cachet et je ne l'ai jamais eu en main, je ne sais pas quel artiste en est l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Dan Fante   23/9/2009, 15:35

C'est d'autant plus intéressant lorsqu'on aime les livres du père, ce sont des livres autobiographiques, Dan Fante met en scène son alter ego Bruno Dante.
Etre l'enfant "souffre douleur" d'une personne respectée, admirée, ça me parle, je comprends d'autant plus le besoin d'écrire pour évacuer le poids, parce qu'il est difficile d'être un enfant crédible quand on a un parent à la forte personnalité, il est peut-être tout simplement difficile de vivre.

Les anges n'ont rien dans les poches, difficile d'en parler, car chargé d'émotions, on peut les traduire mais c'est peut-être mieux de les vivre en lisant le livre ?

Citation :
Si mon comportement est souvent extrême, destructeur, c'est à jeun, quand la mémoire revient ou qu'on me raconte mes exploits, je ne me supporte pas. Je rebois pour oublier. Du vin, surtout du vin. Les autres alcools m'ont laissé tomber depuis belle lurette. J'en bois encore pour tenir le coup mais, depuis un an enciron, seul le vin me fait passer de l'autre côté.


Citation :
L'effet de la cure ne dure pas. Ca répare provisoirement. Je me passe de vin trois semaines ou trois mois, seulement de la gnole, mais la tête recraque et c'est reparti pour un tour.
Ce que je cherche à dire, c'est qu'il existe un endroit, au-delà de la volonté et de l'angoisse, où les valeurs et les exigences de la vie quotidienne disparaissent. Où seule compte de survivre, moment après moment, pour éviter la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Dan Fante   24/9/2009, 14:30

Utopie a écrit:
Pour une fois je vais commencer par le fils Dan Fante, grâce à un livre récemment paru Régime sec traduction de Léon Mercadet, édité aux éditions 13E NOTE

Léon Mercadet, un journaliste au passé communiste. Un pseudo en fait, association de Léon Trotsky et du nom de son assassin Ramon Mercader. Mais savez-vous que ce même Léon est chroniqueur depuis plusieurs années à la Matinale de Canal+ (en clair, pour les matinaux et les matinales, d'où le concept de l'émission). Si, Si c'est le même. Et en plus de traduire Dan Fante, il a traduit également quelques Bukowski !

Pour une fois qu'un traducteur est connu et qu'on peut mettre un visage dessus...

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Dan Fante   8/10/2009, 15:09

Bons Baisers de la Grosse Barmaid de Fante Dan est sorti le 7 octobre aux éditions 13e Note ! traduit
de Kissed by a Fat Waitress (poèmes en prose).pour les intéressés !



Le site de l'Editeur 13e Note, le site de l'auteur et un site commerçant en anglais, ce dernier parce que l'on peut feuilleter la version anglaise et lire quelques critiques.

Ca me fait penser que j'aimerais bien lire des poésies de Bukowski ... depuis le temps que j'en parle ... je crois que je n'avais trouvé que quelques livres imposants ...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Dan Fante   11/9/2010, 10:17

Nouveau titre en septembre pour Dan Fante, De l'alcool dur et du génie aux éditions 13è note : un recueil de 44 poèmes,
dans lesquels se trouve l'essence du travail de D. Fante : mariages ratés, amours naissantes, nostalgie du père et du frère, l'alcool, la solitude, l'humilité...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dan Fante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dan Fante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Houellebecq sur NY
» Beat Generation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: US - Canada-
Sauter vers: