Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wong Kar-Waï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Wong Kar-Waï   5/10/2009, 14:36



Cinéaste de Hong-Kong, autant commencer par une rapide présentation de ses œuvres en tant que réalisateur :

  • 1988 : As Tears Go By
  • 1990 : Nos années sauvages (Days of Being Wild)
  • 1994 : Les Cendres du temps (Ashes of Time)
  • 1994 : Chungking Express
  • 1995 : Les Anges déchus (Fallen Angels)
  • 1997 : Happy Together
  • 2000 : In the Mood for Love
  • 2004 : 2046
  • 2004 : Eros - épisode La Main
  • 2007 : My Blueberry Nights
  • 2009 : The Lady from Shanghai
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   5/10/2009, 14:41

Après « In The Mood For Love » et « 2046 », je viens donc de découvrir mon troisième W. K-W. avec « My Blueberry Nights ». Loin de Hong-Kong, ce film est tourné aux Etats-Unis et en anglais ; un pur produit made in Hollywood qui sent bon les beaux sentiments et le parfum à l'eau de rose mais avec la caméra subjective d'un hongkongais.

L'histoire en est simple et plutôt banale : la rencontre d'une jeune femme, après une douloureuse rupture, avec un gérant d'un bar, noctambule et solitaire. Pour oublier, elle part faire son long « road-movie » à travers le bitume des States, pour se chercher et se trouver peut-être ailleurs, ou tout simplement pour oublier.



Je vous avez prévenu, rien d'original à un tel scénario. Mais, Wong Kar-Waï est un cinéaste à part. Très esthétique, les scènes filmées sont autant de tableaux juxtaposées. Les couleurs, les ombres, la lenteur des mouvements... Le cinéma de ce hongkongais est avant tout une œuvre d'art visant à sublimer la beauté des corps, des visages, des gestes simples de la vie. Les images appartiennent plus au rêve qu'à la banale réalité de ce bas monde. Voir le métro new-yorkais défiler la nuit sous la caméra au ralenti de Kar-Waï me parait presque aussi beau qu'assister à une vision d'aurore boréale aux confins du Pôle Nord... J'aurais presque l'impression de vivre dans un monde parallèle où la poésie et l'abstraction ont pris le dessus sur toutes les choses bassement matérielles qui encombrent notre quotidien. Pourquoi toujours aller vers le gâteau eu chocolat ou la tarte au citron et mettre de côté cette magnifique tarte aux myrtilles qui semble si parfumée (à quand un écran plat olfactif ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   5/10/2009, 14:47

Le point de départ : New-York, une nuit. Elizabeth, incarnée par Norah Jones, nouvelle star du jazz vocal, découvre en Jeremy (alias Jude Law) un nouveau confident sur lequel elle pourra épancher ses humeurs et son spleen. Seule à déguster dans le diner de Jeremy des tartes aux myrtilles délaissées par les clients, elle décide de partir : Memphis, le Nevada et Las Vegas, avant de retrouver 300 jours plus tard New-York.



Entre temps et pendant ce long périple initiatique visant à oublier et se reconstruire, il n'y a rien eu de changer. Seulement des rencontres émouvantes, originales. Et c'est la force de ce film, à mon sens : plus que la prestation de Norah Jones, c'est de présenter quelques singuliers portraits, tous solitaires, tous désenchantés, dont la belle Norah semble attirer vers elle. Jude Law, David Strathairn en flic usé, dépressif et alcoolique, Rachel Weisz en ex-compagne paumée et dépressive du flic usé, dépressif et alcoolique, Nathalie Portman en passionnée virtuose de poker ultra-sexy mais malchanceuse... Du beau monde et de belles interprétations, attachantes et émouvantes, pleines de désarroi et de tendresse.



La musique n'est pas en reste. Elle fait partie de l'esthétisme de Wong Kar-Waï. Contrairement aux précédents, pas de compositions originales, mais une inspiration puisée dans les sources du blues, de la soul et du jazz. Jazz, tout d'abord avec Norah Jones (of course) et Cassandra Wilson (comme jazz vocal, je n'ai rien à redire), le blues de Ry Cooder pour trois morceaux et le magique « Try a Little Tenderness » d'Otis Redding. Du beau et du très lourd, en somme, à consommer sans modération comme les tartes aux myrtilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   6/10/2009, 00:52

L'ado maison nous à ramené ce film un soir, et comme avec lui, il n'y a pas à discuter nous l'avons visionné illico presto: Une petite merveille!
Les acteurs excèlent dans des rôles pourtant à contre emploi, les plans du troquet sont géniaux de lenteur, des histoires dans l'histoire (un trousseau de clefs mystérieux), la lumière de New York puis celle de Végas et bien sûr le choix de la bande son...
Et, cadeau, l'apparition de Chan Marshall !!!
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   6/10/2009, 06:15

*soupir* Vous me faîtes envie ...
J'attends une bonne occasion pour voir le dvd de My Blueberry Nights, Norah Jones est la fille de Ravi Shankar pour ceux qui connaissent. J'ai vu In a mood for love et 2046 que j'ai énormément appréciés avec une petite préférence pour le premier.

Fido a écrit:

Et, cadeau, l'apparition de Chan Marshall !!!

L'occasion de me/nous parler de Cat Power ?

arghhh et les tartes aux myrtilles Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   6/10/2009, 06:45

Utopie a écrit:
L'occasion de me/nous parler de Cat Power ?

arghhh et les tartes aux myrtilles Crying or Very sad

Cat Power, pour Fido
et les tartes aux myrtilles pour Utopie...
à moins que vous vous échangiez les fils...
Peu importe pour moi, si je peux écouter Cat power en dégustant une tarte aux myrtilles... miam

PS : Je pensais que tu l'avais vu, Utopie... Je ne sais pas pourquoi...peut-être parce que je savais que t'avais apprécié in the mood for love et 2046...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   22/10/2009, 13:33

Toujours pas vu My Blueberry Nights, je voulais vous parler de In The Mood For Love et 2046, j'ai préféré le premier, une nuance mais les deux m'ont beaucoup plu, le premier avec la danse de l'escalier comme je l'appelle m'a fasciné, j'avais mis la musique dans la playlist.

Certains les ont-ils vu ? veulent le(s) voir ?

Allez un petit air dans In the mood for love en attendant.
Oui les images et cette musique m'ont fasciné...


Je peux faire voyager les deux autres titres... et si jamais My bluerberry Nigthts pouvait... il serait accueilli Wink
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   18/1/2010, 10:38

Ca y est !


J'ai enfin vu My Blueberry Nights et j'ai adoré ! Oui l'histoire n'est pas synonyme d'un scénario très complexe mais il n'est pas toujours nécessaire que ce soit le cas et puis c'est un très très bon moment, les images, les acteurs superbement filmés et qui jouent sans en faire des tonnes, c'est un film sucré mais ça fait du bien aussi ... sucré et délicat et puis avec des musiques superbes. Je vais en chercher certaines pour les écouter. Je garde en mémoire un film gourmand pour les cinq sens.

J'ai vu pour ma part un film sur la séparation, le deuil, j'ai lu des critiques assez négatives sur ce film, alors ce n'est pas un film d'action, ce n'est pas un film profond psychologiquement (quoique le fil du deuil, de la perte m'a semblé bien marqué), il n'y a pas de message particulier, mais il a d'autres qualités. Les actrices sont toutes très belles et naturelles et Jude Law à croquer avec une part de tarte aux myrtilles.

C'est un film réconfortant en plus.

Si il ne plaît pas au plus grand nombre tant pis, il n'est pas désagréable de se laisser aller à un peu de douceur surtout qu'elle est esthétique comme toujours dans les films de Wong Kar-Waï.

J'ai beaucoup aimé les scènes de bar.

Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   19/1/2010, 15:02

Utopie a écrit:
J'ai beaucoup aimé les scènes de bar.

Là, je te reconnais bien... Sauf qu'avec Jude Law, visiblement, tu ne peux que te goinfrer de tartes aux myrtilles. Je ne me souviens même pas s'il a la décence de proposer une bière à Norah Jones ? A ce régime-là, je comprends qu'elle préfère prendre la route à travers les States...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   20/1/2010, 05:28

Si quand elle voit la K7 vidéo, il me semble bien qu'avant ou après on la voit boire une bière.
Mais si j'aime bien les bars, ce n'est pas pour boire, je n'y ai bu que rarement autre chose que des cafés, par contre j'aimais bien y être. Ce sont des lieux où tu peux observer tranquillement les autres, je trouve souvent un côté convivial qui me plait beaucoup, tu peux papoter, t'isoler, j'aimais bien y travailler, y lire aussi, enfin je parle de ceux à Paris, je connais pas en Province, et selon les endroits tu as des atmosphères différentes, suivant l'heure aussi.
C'est un peu dans cet esprit qu'il y a plusieurs bars ici, il me semble.

Bref !

Pour My blueberry nights, c'est le genre de film que je peux revoir avec plaisir, avec plus ou moins d'attention, le repasser comme on mettrait de la musique.

J'ai bien aimé l'histoire des clés oubliées, déposées, et les parties de poker aussi, mon côté joueuse, et je ne m'attendais pas au dénouement avec la joueuse, ni avec le barman d'ailleurs. On le dit trop gentil comme scénario, bien je trouve que ça fait du bien, et puis c'est aussi ça la vie, marre d'entendre que le monde est moche et cruel, non pas uniquement, il peut être aussi généreux, joyeux. Avant on ne parlait que de films avec des bons sentiments, les gens en ont eu marre et ont voulu des films vrais et à force on est passé de l'autre côté, la plupart semble ne vouloir voir que la crasse du monde. Mais la vie c'est les deux.
Et puis il n'est pas si rose, beaucoup de séparations et/ou deuils, les séparations, les décès tout est une question de deuil.
Je n'ai rien vu en ce sens et pourtant cela me paraît être le sujet du film.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   20/1/2010, 05:32

Le Mouton Sauvage a écrit:
Après « In The Mood For Love » et « 2046 », je viens donc de découvrir mon troisième W. K-W. avec « My Blueberry Nights ».

Donc voilà, nous en sommes au même point, alors le prochain ?

Je regardais justement lequel allait me tenter, si tu as une idée, de mon côté il pourra voyager.
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   27/1/2010, 01:34

Vu 2046 hier soir.
Une très belle image, éclairages et couleurs magnifiques ainsi qu'un contraste et une netteté parfaite.
Mais qu'une histoire ennuyeuse! Un jeu sans fin de "je t'aime moi non plus" qui fatigue, aller et retour dans le récit prompt à paumer le spectateur.
A 20mn de la fin, j'ai déclaré forfait et je suis parti retrouver mon livre...
Un avis partagé par le trio que forme notre petite famille.
J'aime bien cette façon de parler qu'ils ont à Hong Kong en accentuant la dernière syllabe du dernier mot des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   27/1/2010, 02:37

Fido a écrit:
Vu 2046 hier soir.
Une très belle image, éclairages et couleurs magnifiques ainsi qu'un contraste et une netteté parfaite.
Mais qu'une histoire ennuyeuse! Un jeu sans fin de "je t'aime moi non plus" qui fatigue, aller et retour dans le récit prompt à paumer le spectateur.

C'est pour cette raison que j'ai envie de revoir 2046. Contrairement à in the mood for love, je n'ai vu 2046 qu'une seule fois, et je n'ai pas été aussi passionné que dans In the mood... Mais comme le premier est au sommet, je me suis dit : est-ce le film ou est-ce moi qui ne l'ai pas vu dans les meilleures conditions. C'est pour ça que je veux le revoir pour entériner mon jugement final... avant d'en conclure chef d'oeuvre, très bon film, bon film, film ennuyeux....
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   27/1/2010, 06:16

J'avais préféré In a mood for love et je reverrai bien les deux car je les avais vus dans un temps très rapproché, il faut toujours que je relise les résumés pour savoir lequel est l'un ou l'autre.

2046 est plus alambiqué, si mes souvenirs sont bons. Pour In a mood for love, il y a aussi une certaine lenteur et des désirs inassouvis ce qui peut entraîner une certaine frustration chez le spectateur mais l'histoire est très belle, le scénario est plus clair pour moi.

Dans les deux les images sont splendides mais la musique de Shigeru Umebayashi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   29/4/2010, 04:06

Semaine dernière, j'ai vu Chungking Express, un film superbe, on a beaucoup aimé voir ce film qui doit de plus se revoir avec plaisir, ce n'est pas toujours le cas, je dis on pour donner une indication, les goûts de M. Uto et moi même sont légèrement différents et ça peut permettre ainsi de se situer. J'en parlerai plus dans un prochain message, un très beau film, histoire simple mais très attachante, avec plusieurs idées que j'ai beaucoup appréciées, images dynamiques et un superbe équilibre entre dynamisme et un côté que je ne qualifierai pas de contemplatif, mais calme, voire mélancolique (mais joyeuse ... donc ce n'est pas le bon mot), un regard brut mixé avec un regard tendre. Des acteurs dont le jeu est remarquable et puis des images superbes sans être trop léchées, vraiment un régal et un très bon moment.

Un beau film donc !
(Mouton's, tu devrais adoré si tu ne l'as pas déjà vu !)

Je reviendrai vous en dire plus.


Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   7/9/2010, 16:44

Chungking Express un film de 1994,

avec Takeshi Kaneshiro, Tony Leung, Faye Wong, Brigitte Lin, Valerie Chow, Zuo Songshen, Chen Jinquan

Un film qui se déroule en deux parties, elles démarrent toutes les deux de la même manière, ont un même fil conducteur, se situent dans une grande ville où la solitude est un poids qu'il est difficile de partager.
Deux policiers lachés par leurs petites amies vont chacun à leur manière vivre la solitude et rencontrer une autre femme. Une troisième partie était prévue mais le réalisateur la supprima pour raccourcir le tournage. Il fit de ce troisième opus un film : Les Anges Déchus

Première chapitre, le matricule 223, (Takeshi Kaneshiro) qui se promet de tomber amoureux de la première femme qui entrera dans un bar à Chungking House ou il noie son chagrin. Ching-hsia (Brigitte Lin) sera cette femme, énigmatique, mystérieuse.

..........

Deuxième chapitre, le matricule 663 (Tony Leung) qui chaque soir passe au Midnight Express, un fast-food du quartier de Lan Kwai Fong, acheter a la jolie serveuse Faye (Faye Wong) une "Chef Salad" qu'il destine a sa belle, une hôtesse de l'air.


Les deux histoires parlent de solitude de manière subtile, poétique, inventive, croisement des regards plus parlant que les mots, avec une touche d'humour, un brin de folie, images splendides encore une fois chez Wong Kar Wai et la musique dont la présence est toujours aussi forte dans ses films.
Un très beau film à voir et à revoir. Personnellement, mais je ne suis pas la seule, la deuxième histoire m'a particulièrement marquée ! Un film sur la solitude de quatre personnages dont les destins se croisent, on en ressort très serein, il y a une sorte d'innocence, de joie dans le jeu des acteurs, un film qui donne du baume au coeur, vraiment un très beau film.

Pour en savoir plus sur ce film un très bel article sur ce site dédié à Wong Kar-Wai , à propos de la musique par exemple ...
Citation :

La première partie est rythmée par le Things In Life de Dennis Brown, la seconde par le formidable et contagieux California Dreaming des Mamas & Papas, illustrant les envies de voyage de Faye, sans oublier le très beau What a Difference a Day Makes de Dinah Washington et une excellente reprise du Bluebeard des Cocteau Twins par Faye Wong.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   8/9/2010, 14:53

Utopie a écrit:
Je reviendrai vous en dire plus.

ça valait le coup d'attendre plusieurs mois.
T'as réussi enfin à sortir du Midnight Express...
Après la tarte aux myrtilles de Jude, au menu de ce soir, la Chef Salad !

En tout cas, ça m'a tout l'air d'être Un beau film donc !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wong Kar-Waï   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wong Kar-Waï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BT Musique de film n°2
» 10/04 // GrndZeroPride ft. API UIZ X-OR & Dustin Wong @ LYON
» La musique dans les films de Wong-Kar Wai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: