Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cowboy Junkies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Cowboy Junkies   6/10/2009, 06:06

J'ai une version plus récente des Cowboy Junkies où Sweet jane est absolument fabuleuse... répondait Le Mouton Sauvage à l'Utopie.
A ces mots l'Utopie ne se sent pas de joie ;
Et pour apaiser son appétit,
Elle ouvre un nouveau fil et laisse tomber sa proie.






Effectivement, très belle version !!! Merci M'sieur respect

Cowboy Junkies est un groupe canadien de rock de musique aux consonances country ou folk, formé par les trois frères et sœurs Timmins. Le groupe s'est formé à Toronto en 1985.
Leur disque le plus connu, considéré comme leur chef d'œuvre est The Trinity Session enregistré en live en une seule journée avec un seul micro dans l'église de la Sainte Trinité (Church of the Holy Trinity) de Toronto.
De celui-ci est extrait leur reprise de Sweet Jane du The Velvet Underground.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Cowboy Junkies   6/10/2009, 14:34

Moi-même, dans une vie antérieure ou dans un moment de délire post-apocalyptique après une Chimay et une écoute prolongée de Deep Purple In Rock a écrit:
J'ai une version plus récente des Cowboy Junkies où Sweet jane est absolument fabuleuse...

J'aurais du dire : où Sweet Jane est encore absolument plus fabuleuse...

Mais tout d'abord, belle initiative d'ouvrir ce fil sur les Cowboy Junkies, groupe canadien trop méconnu par chez nous... T'as de bonnes écoutes, en plus de tes initiatives !

Tu as dit l'essentiel sur leur second album, un chef d'œuvre, The Trinity Session, enregistré le 27 novembre 1987 avec 1 seul micro dans l’église de la Saint Trinité à Toronto au Canada...



D'ailleurs, si vous voulez vous faire une petite idée (vu que Deezer ignore cet album), j'ai trouvé The Trinity Session en écoute chez Melle Eddy. Mining for gold, blue moon, sweet jane... Un album intemporel.

L'album de la consécration ! Mais comme je fais les choses de façon anarchique, mon premier coup de cœur pour ce groupe correspond tout juste à 20 ans après...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Cowboy Junkies   6/10/2009, 14:42

Le Mouton Sauvage a écrit:
Mais comme je fais les choses de façon anarchique, mon premier coup de cœur pour ce groupe correspond tout juste à 20 ans après...

Rassure moi, on ne va pas attendre 20 ans pour le connaître ? hein dis... ct'blague.

Merci pour le lien respect
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Cowboy Junkies   6/10/2009, 14:58

Utopie a écrit:
Rassure moi, on ne va pas attendre 20 ans pour le connaître ? hein dis... ct'blague.

Juste le temps que j'écrive ma connerie sur Vetiver, et me v'là de retour sur les Cowboys Junkies, 20 ans après.



Le même album, revisité 20 ans après ! Le concept, une sorte de "Trinity Session" version 2.0 qui aurait été enregistré dans la même église et à peu près dans les mêmes conditions que l'original, après quelques heures de répétitions en plus. Toujours la même fratrie, mais avec en plus quelques guest-stars dont notamment Vic Chesnutt (si t'es patiente, Melle Utopie, je parlerai aussi de ce gars, un jour) .
C'est sur cet album que Sweet Jane est agrémentée d'une longue intro ahurissante. Un pur chef d'œuvre de 8 mn et des poussières, un moment intemporel et magique d'une intensité rare. (c'est cette version que je cherchais à vous faire découvrir dans de bonnes conditions sonores)
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Cowboy Junkies   23/10/2009, 15:03

Il est temps de passer à la suite : “ At The End Of Path Takens ”, un album de 2007.

Il commence en douceur, comme un disque de pop-folk. Quelques touches de violon, un peu de guitare, un peu de violon et une voix magnifique, celle de Margo.
Et puis, la musique vire un peu plus au blues, la guitare se fait plus électrique, l’atmosphère plus sombre.
Malgré le glissement de registre, les Cowboy Junkies restent toujours maîtres de leur mélodie. HARMONIE. La musique de cet album est sublimement envoutante. ZEN. Elle est simple et pure, mais putain, qu’est-ce qu’elle est belle (Margo aussi, d’ailleurs ; mais on n’est pas là pour juger de mes goûts féminins).
Parfois, le blues devient même plus puissant, plus sauvage : il devient rock !

Voilà, c’était mon conseil de la nuit : At The End Of Path Takens



Je voulais vous proposer un extrait : Cutting Board, magnifique, allant vers le blues puissant et profond, mais désolé, j'ai rien trouvé...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Cowboy Junkies   2/12/2009, 14:12

Cela démarre par une ligne de basse et quelques notes de piano. Une musique pour émouvoir, pour sortir ses mouchoirs. Margo se fait plus rauque avant d’entonner le refrain à la chaleur plus délicate…

One day…

Je suis pris par cet envoutement charnel. Je prends son message et frissonne de plaisir quand tout d’un coup…

Une guitare électrique s’élève dans le ciel et déchire tout. Un orage cosmique survient l’espace de quelques secondes… ouf Margo reprend son chant, et mon plaisir se réveille… Putain, v’la à nouveau la guitare qui s’emballe, le piano persiste, reprend le dessus : c’est une lutte entre le rock et le classique qui se joue. Qui gagnera ? Moi, par un bonheur intense : « my little basquiat », 3 minutes 51 c’est trop court ; alors je me la passe en boucle, une fois, deux fois, trois fois, ce n’est même pas trop long et je n’arrive plus à m’arrêter ! Incontestablement l’un des grands morceaux de l’album « At the End of Path Takens » ! l'un des grands morceaux tout court des Cowboy Junkies !



My little boy on the kitchen floor
(my little basquiat)
Stick men fighting stick dinosaurs
(my little basquiat)
Colours leaping all over the mat
(my little basquiat)
The kitchen floor is where it's at
For my little basquiat

One day...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cowboy Junkies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cowboy Junkies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Axel Bauer - Bad Cowboy
» K-Holes + Movie Star Junkies + Magnetix aux Mains d'Oeuvres
» Cowboy Case
» Lee Hazlewood - Cowboy In Sweden (1970)
» Comes A Time[Octobre 2010]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Casque sur les Oreilles, Volume à Fond :: Dans le Jukebox-
Sauter vers: