Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brian De Palma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Brian De Palma   15/11/2009, 18:54

Vu ce soir Le Dahlia noir du sus-nommé, Brian de Palma avec Josh Hartnett, Scarlett Johansson, Hilary Swank, Fiona Show, Mia Kirschner ...

C'est le genre de film que je n'arrive pas à regarder totalement, je me soupçonne de vouloir fuir, en faisant autre chose, en parlant d'une chose essentielle à mon voisin alors que je suis d'ordinaire une spectatrice plutôt silencieuse.
Je regarde du coin de l'oeil, je n'évite pas complètement non plus, je pourrai tout à fait ne pas regarder.
Sur ces fadaises voici le résumé du film !

Dans les années 40, à Los Angeles, Bucky et Lee, deux inspecteurs, s'attaquent à une affaire de meurtre particulièrement difficile. Une starlette, Elizabeth Short, a été découverte atrocement mutilée. Sa beauté et sa fin tragique deviennent les sujets de conversation de toute la ville.
Certains sont prêts à tout pour en tirer bénéfice... ou cacher leurs secrets. Quels étaient les liens de la victime avec la puissante famille Linscott ? Que vivait-elle dans son intimité ? Et avec qui ?
Au-delà des apparences, l'enquête commence...

L'affiche :






Le film est tiré d'une histoire réelle datant des années 40, reprise 40 ans plus tar par James Ellroy, romancier américain, récit noir très apprécié que je n'ai pas lu mais dont j'ai pu voir ici ou là de très bonne critique.

Il n'en est pas tout à fait de même pour le film, certaines critiques parlant de ce film plus d'un travail d'esthétisme, d'un souci de réalisation, d'un exercice de style de la part du réalisateur que d'un scénario qui se tienne mais d'autres aussi apprécient le film.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Brian De Palma   15/11/2009, 19:16

A propos de l'histoire et du roman :
Citation :

Un livre qui mêle une terrible réalité : la mort d'une jeune femme, Elizabeth Short, dont le cadavre atrocement mutilé a été retrouvé le 15 janvier 1947, sur un terrain vague, sur la 39e et Norton. Crime horrible, répugnant, jamais résolu (James Ellroy donne cependant une solution fictive), ainsi que fiction romanesque : le destin de deux amis, Dwight Bucky Bleichert et Leland Lee Blanchard, deux flics du LAPD enquêtent sur ce crime que d'aucuns qualifieraient de légendaire.

Enquête policière classique et hors norme, longue, difficile cruelle mais également peinture de l’univers de la boxe, de l’amour mais aussi de la perversité et du sadisme le tout dans une Amérique qui n’a d’égalitaire et de fraternelle que sa réputation.

Tout est noir dans le Dahlia : sa couleur de cheveux, ses vêtements, son destin mais aussi l’âme des personnages du livre.
Source et suite ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Dahlia_noir_(roman)

Pour le film, j'ai pu lire de vertes critiques mais ce n'est pas la première fois que je lis des critiques sur Brian de Palma, il a au moins le mérite de laisser peu de place à l'indifférence.

Présenté au festival de Venise, le film a été éreinté par la critique à sa sortie, tant aux États-Unis qu'en France, à l'exception de certains titres fidèles à De Palma (Cahiers du cinéma, Inrockuptibles, Chronic'art...).

A propos du film, une critique pour, une contre ici.

On peut lire la critique de Chronic'art : par là
Extrait :Par sa structure morcelée, le film est semblable au corps charcuté d'Elizabeth Short : un objet cliniquement mort, réveillé par le fantasme qu'il suscite en mille échos cauchemardesques ressassés à l'infini.

Et donc mon avis un peu à chaud, c'est ce que j'ai ressenti, un morcellement, un film haché que j'ai vu de la même façon, me battant sûrement avec tout ça. Ce n'est pas l'histoire, le meurtre, la cruauté qui m'a divisée mais l'ensemble du film, un mélange d'attirance et de rejet.
Un film dérangeant donc pour moi et de ce point de vue plutôt réussi même si je n'ai pas aimé le film, je ne peux pas dire que je ne l'ai pas aimé.
J'ai eu le même sentiment avec le film de Pialat, Sous le soleil de Satan... allez savoir pourquoi ... j'aime les films noirs, certains, comme Le baiser de la femme araignée réalisé par Hector Babenco.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Brian De Palma   21/11/2009, 07:25

J'ai trouvé le film un peu mou...
Esthétiquement, Le Dahlia Noir est beau à l'image d'Elizabeth Short, l'un des cadavres les plus célèbres de L.A. rendu culte par le roman de James Ellroy, mais au-delà de la mise en scène, je crois m'être presque ennuyé...
A ma décharge, j'avais déjà lu le roman d'Ellroy et l'enquête de Steve Hodel...

De Brian De Palma, je retiens plus ses films des années 70 et 80. Dans cette période, je retiens les films :
  • 1974 : Phantom of the Paradise
  • 1976 : Carrie au bal du diable
  • 1980 : Pulsions
  • 1981 : Blow out
  • 1983 : Scarface


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
El Viajero

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Brian De Palma   21/11/2009, 13:35

Le Mouton Sauvage a écrit:
1976 : Carrie au bal du diable

Oh ouais, CARRIE c'est trop culte ! la scène du bal est franchement extraordinaire, tous les blockbusters qui ont suivi et copié n'ont jamais égalé ce niveau d'angoisse et de catastrophes en chaine, et Sissy Spacek est tellement... (hum) ensanglantée !!! down
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brian De Palma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brian De Palma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brian Ferneyhough (1943)
» Brian Setzer (si, si, le chat errant!...)
» Brian Ferneyhough
» Havergal BRIAN (1876-1972)
» Brian Jonestown Massacre new album

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: