Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arto Paasilinna [Finlande]

Aller en bas 
AuteurMessage
El Viajero

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Arto Paasilinna [Finlande]    28/11/2009, 13:50

L'autre jour je me suis retrouvé bloqué dans une minuscule ville de province avec une paire d'heures à tuer devant moi. je suis entré dans un débit de tabac qui faisait également vente de journaux, en espérant pouvoir y trouver un magazine quelconque pour m'aider à passer le temps. Et là tout à coup, au fond de la boutique, j'ai repéré quelques étagères pleines de livres ! Evidemment la majeure partie représentait le programme scolaire obligatoire (Molière, La Fontaine, Victor Hugo, Zola... etc), le reste étant constitué surtout de polars de bas de gamme, style Mary Higgins Clark, et de best-sellers à la Marc Levy. Pourtant une étagère entière et certainement récalcitrante était consacrée à un seul auteur: Arto Paasilinna, il y avait carrément tous ses bouquins en version poche aux éditions Folio. Je me suis dit que la buraliste devait être une fan et désirait partager sa passion, en fait c'était son fils, m'a t-elle expliqué, qui lui a vivement conseillé de stocker tout ce qu'elle pouvait de cet auteur hors normes et dont la philosophie autant que le style allait compter sérieusement dans le monde des livres. Ce gamin n'avait pas tort à mon avis, en tout cas en ce qui concerne le bouquin que j'ai acheté "Le cantique de l'apocalypse joyeuse" qui véhicule une atmosphère totalement euphorisante, et en même temps réaliste par rapport à la possibilité qu’un tel futur ne soit pas pour nous une simple fantaisie d’écrivain visionnaire...


En résumé, la 4ème de couverture est assez claire: “Terre, XXIè siècle. Partout le chaos. Alors que l’économie s’effondre, des hordes de miséreux sillonnent les continents. La troisième Guerre mondiale est sur le point d’éclater... Pourtant, dans la forêt finlandaise, un havre de paix demeure. Là où, des années plus tôt, sur son lit de mort, un vieux communiste a chargé son petit-fils de construire une église en bois. Autour d’elle, une communauté de Finlandais délirants s’est peu à peu formée: ensemble ils revisitent les techniques de subsistance de leurs ancêtres, loin d’un monde en déconfiture. Avec un humour ravageur, Arto Paasilinna plaide pour une vie plus proche de la nature, sans les diktats de la société de consommation.”
En tout cas cette saga nordique est un régal pour tous les amateurs de "scénarios catastrophes" un peu plus intelligents que celui de "2012" (actuellement sur les écrans) What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    28/11/2009, 14:48

Génial l'histoire que tu nous raconte Viajero. J'adore, un lieu improbable, on s'y trouve par hasard et c'est l'occasion d'une découverte! Ça me rappèle début des années 70 où j'étais incarcéré dans un CET pourri à Castelnaudary. Pour y arriver fallait passer par des ruelles où se trouvait dans l'une d'elle un magasin de disques. La vitrine offrait sempiternellement variétoche du moment jusqu'au jour ou j'ai vu apparaître la pochette improbable d'un 33t (format déjà rare) représentant en N&B le scratch d'un zeppelin... Piqué de curiosité, je suis entré et je suis tombé sur le fils des disquaires. A sa dégaine, j'ai eu un avant gout de la teneur du disque!
Bref, je note le nom de cet auteur Finlandais: Arto Paasilinna
Revenir en haut Aller en bas
Bernique

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 118

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    29/11/2009, 02:43

Vous pouvez ajouter à votre liste

Le lièvre de Vatanen ou comment un journaliste se perd dans la forêt en suivant un lièvre qu'il a percuté avec sa voiture. Se perdre pour mieux se retrouver.

Prisonniers au Paradis : des sages-femmes et des bûcherons font naufrage sur une île. La vie s'organise : les Finlandais distillent de l'alcool et ouvrent le " Café de la jungle ". Les Suédoises mettent sur pied un centre de planning familial.

La douce empoisonneuse qui a le charme d'un Arsenic et vieilles dentelles.

Projet de lecture : Petits suicides entre amis.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    29/11/2009, 03:00

C'est chouette vos histoires de lieux improbables, j'aime bien ça !

J'ai lu Le lièvre de Vatanen, j'en avais pas fait une très bonne critique pour une raison, si je retrouve mon commentaire, je le mettrais mais j'ai aimé l'écriture et l'idée, malgré un peu côté qui ne m'a pas plu, l'histoire m'a marquée comme quoi des fois, le fait de râler n'empêche rien.

Rien qu'à la lecture de ce titre, je pense que ça devrait de plaire Fido ! Mouton's aussi d'ailleurs.

On se lit "Petits suicides entre amis" ensemble ? Laughing avec joie bien sur !
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    29/11/2009, 06:31

Utopie a écrit:
Rien qu'à la lecture de ce titre, je pense que ça devrait de plaire Fido ! Mouton's aussi d'ailleurs.

On se lit "Petits suicides entre amis" ensemble ? Laughing avec joie bien sur !

Petits suicides entre amis, ma première et seule expérience dans la littérature finlandaise. Cependant, je n'ai pas de grands mérites car cela doit être le bouquin finlandais le plus populaire et le plus connu du grand public...

Citation :
« Les suicidaires conclurent d’une seule voix que si le plus grave dans la vie c’était bien la mort, ce n’était quand même pas si grave. »

Si je rassemble mes souvenirs (archivés dans un vieux blog), cela pourrait donner cette impression :

Un roman, parfois cocasse, souvent émouvant, qui nous embarque à bord d’un bus en compagnie de simples finnois qui n’ont que de l’amour et de l’amitié à donner, à travers les paysages de Finlande. Une amitié va naître, des liens vont se concrétiser pour unir ces suicidaires anonymes et les réunir pour la vie. L’amour du prochain et la solidarité, deux valeurs saines et sûres pour [re]découvrir la vie et les autres. Avec comme point de départ le désespoir de quelques personnes, je me retrouve, au fil des phrases et des humeurs des protagonistes, devant un optimisme béat, vers un nouvel apprentissage de la vie.



Maintenant, je n'ai pas poursuivi l'aventure "Arto Paasilinna". Ai-je une raison valable ? un doute ? En fait la première moitié du roman a vraiment été une formidable découverte, une belle rencontre et de l'émotion au fil des pages... J'étais bien, j'étais heureux... Puis, cela devenait trop "beau" et surtout trop prévisible... Mon enthousiasme a été sérieusement refroidi et l'envie m'a quitté... Mais je dois avoir tort :

On se lit "Arto Paasilinna" ensemble ? Laughing avec joie bien sur !

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    30/11/2009, 14:08

Je regarde si j'ai encore Le lièvre et je le fais tourner. Sinon je veux bien acheter un titre et le faire tourner.
C'est une idée de plan... que j'aime bien sage
Ca permet le partage et puis c'est sympa passage de livres, d'idées, de points de vue sur les titres d'un auteur.
Nan ? cache
Revenir en haut Aller en bas
Bernique

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 118

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    1/12/2009, 04:08

Oui.
Je pensais simplement aller voir à la bibli s'il y était ...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    1/12/2009, 04:12

Oui.
On peut voir ce qu'ils ont, parfois je perds le réflexe mais c'est pas entièrement de ma faute, entre les heures d'ouverture (fermée le samedi après midi, ça m'est resté en travers) et puis les titres que je ne trouve pas.
Mais, Arto .. y'a des chances !
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    2/12/2009, 23:56

cheese moq Ils ont :

- Petits suicides entre amis
- Le meunier hurlant
- Le Bestial Serviteur du pasteur Huuskonen
- Les dix femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi
- Un homme heureux

Qui y va ? on le lit ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Bernique

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 118

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    4/12/2009, 09:48

J'avais commencé Le bestial serviteur ... et j'ai abandonné.

Mais allons-y pour les Petits suicides.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    10/1/2010, 06:42

Arto Paasilinna semble avoir une véritable conscience écologique. J’ai l’impression que beaucoup de ses romans tournent également autour de la Nature. Il faut dire qu’en Finlande, la Nature doit être omniprésente et les espaces « semi-vierges » doivent encore occuper une bonne proportion de la surface du pays. Arto n’hésite pas à lancer quelques cris d’alarmes, peut-être pour faire comprendre aux gens que la situation est plus que préoccupante, qu’elle devient même extrêmement critique. J’avais relevé deux petits passages de « Petits suicides entre amis ».

« Dans cette chère patrie, les industriels et les sylviculteurs détruisaient sans remord l’or vert, et ce qui en restait était dévoré par les xylophages. Le ciel déversait des pluies acides qui empoisonnaient et stérilisaient le sol. Les agriculteurs répandaient sur leurs champs de telle couche d’engrais que les rivières, le lac et le littoral pullulaient d’algues toxiques. Conduites et cheminées d’usine rejetaient des polluants dans les airs et les eaux. Les poissons mourraient et les oisillons sortaient pitoyablement de l’œuf avant terme. »

Il parait qu’il y a eu un sommet, juste quelques kilomètres au sud de la Finlande, entre les Grands de ce monde. Si j’en ai bien compris la substance de ce qui en est sortie, cela donne ce discours : « faites pas chier (excusez mon langage malpoli), la planète on n’en a rien à foutre ; nous tout ce qu’on veut c’est sortir de la crise ou continuer notre développement ; un jour, peut-être qu’on réfléchira sur l’état de la planète, mais pour le moment, du moment qu’on respire encore, ce n’est pas vraiment notre priorité. » Visiblement, ces grands penseurs n’ont pas lu du Arto Paasilinna, guère compatible avec leurs rapports et thèses économiques où comment s’enrichir sur la croute de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    16/1/2010, 06:32


« Il aurait lu par hasard un article parlant de la dégradation de vie des écureuils finlandais. Les oiseaux de proie, dont la population avait augmenté, décimaient l’espèce. Il y avait aussi de moins en moins de pommes de pin comestibles. Le pire était cependant qu’on ne trouvait plus dans les forêts, la précieuse usnée dont les écureuils avaient besoin pour tapisser leurs nids. Cette pénurie était due à la pollution de l’air qui avait fait disparaître le lichen de tout le Sud du pays. La situation était également préoccupante dans la région de Salla, dans l’Est de la Laponie, en raison des émanations industrielles toxiques de la péninsule de Kola. Les écureuils étaient obligés de garnir leurs nids de fibres arrachées à l’écorce des genévriers. Aux abords des zones d’habitation, ils avaient aussi eu l’idée de remplacer l’usnée par de la laine de verre trouvée sur les chantiers. Mais ces ersatz n’avaient pas la qualité du véritable lichen : les bébés écureuils souffraient du froid dans ces nouveaux nids humides et malsains. La laine de verre risquait en outre de provoquer chez ces pauvres petits des cancers du poumon. Les écureuils n’avaient pas appris à recouvrir l’isolant de papiers peints, dont ils auraient pu trouver des restes en abondance sur les chantiers. »

Quand on voit l’avenir de ces pauvres écureuils, je comprends mieux pourquoi organiser de petits suicides entre amis peut être une échappatoire enivrant pour quitter ce triste monde.


Au fait, je vous présente Noisette. On se partage deux tilleuls chaque été. A lui les branches et les feuilles, à moi le hamac. Au moins un qui n'est pas sauvage, malgré le fait que que l'agneau sauvage lui pique toutes les noisettes du jardin...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    16/1/2010, 14:22

J'ai partagé longtemps ma vie avec des écureuils, c'est sûrement mon souvenir le plus cher et ils sont toujours là bas, alors mes salutations à Noisette !

Le livre part ou reste dans la bergerie ?


J'ai rien dit, je viens de relire le fil, il est à la médiathèque noon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arto Paasilinna [Finlande]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arto Paasilinna [Finlande]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petits suicides entre amis. Arto Paasolina.
» L.R. Phoenix & Mr. Mo’Hell : hill country de Finlande
» Micke & Lefty feat.Chef : blues de Finlande
» Sonisphere Finlande Ticket journée en vente lundi
» Sonisphere Finlande : Bruce rechute...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: Europe-
Sauter vers: