Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Man in Black, Johnny Cash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Man in Black, Johnny Cash   14/12/2009, 14:26

Demandez le programme (pour une fois que je vus préviens à l'avance)
Jeudi, 17 décembre 2009 à 22:15 sur ARTE



Johnny Cash at Folsom Prison (Etats-Unis, 2008, 86mn)


Retour sur le légendaire concert de Johnny Cash devant les détenus de la prison de Folsom, qui donna naissance à son meilleur album.

En 1968, après des années de dépendance à la drogue et à l'alcool, Johnny Cash parvient à décrocher. Son idée pour relancer sa carrière : enregistrer un album live dans un pénitencier de Californie. Personne - pas même Cash - ne peut alors imaginer que At Folsom Prison sera l'un de ses meilleurs albums, un testament qui, quarante ans après, résonne encore, débordant de révolte, d'humour et de sincérité. Ce documentaire plonge dans le mythe de Folsom, revient sur la personnalité du "Man in black" et relate les difficultés qui ont entouré cet enregistrement légendaire.

Interviewant des détenus, des musiciens et des compagnons de longue date, Bestor Cram obtient quelques révélations surprenantes. On apprend notamment que pour la musique de sa célèbre chanson "Folsom Prison Blues", Cash doit en fait beaucoup à un compositeur oublié du nom de Gordon Jenkins... Parmi les témoignages les plus émouvants, on retiendra celui de Glenn Sherley, détenu et compositeur talentueux, avec qui Cash construisit une réelle amitié, et qu'il aida à combattre des démons que lui-même connaissait bien. Il n'existe malheureusement pas d'archives filmées du concert de Folsom. Bestor Cram laisse jouer les chansons sans s'en soucier, utilisant des images prises pendant le concert par le photographe Jim Marshall et des séquences animées. Le portrait qui se révèle peu à peu ressemble à l'album de Cash : direct et sincère. Une chronique des tribulations d'un homme profondément tourmenté, qui se dirige à tâtons vers la rédemption et la grâce.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Man in Black, Johnny Cash   14/12/2009, 14:32

C'était un jour, un certain 13 Janvier 1968

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Man in Black, Johnny Cash   23/2/2010, 13:49

Le Live ! Je n’ai rarement entendu une telle écoute et une telle complicité entre le public et le chanteur… En ce 13 janvier 1968, 2000 âmes (pas vraiment pures) se rassemblent dans la cafétéria de la prison de Folsom pour écouter le grand Johnny Cash, l’homme en noir au cœur rebelle et humain. Face à ces taulards, je le sens à l’aise, il y a de l’entrain et de la joie, un petit bonheur trop rare pour ces prisonniers. Mais le plus fantastique, c’est que cette chaleur humaine et ce respect entre Johnny et les taulards, aussi bien qu’entre les taulards et Johnny se ressentent parfaitement à travers le disque et cette musique, du rock’n folk pur qui concentre souffrance, désespoir et colère. Johnny Cash n’est plus une star à cette époque, ni encore la légende de maintenant ; il se sent plus prêt des prisonniers que du monde de la musique. C’est certainement à cause de ce sentiment qu’une humilité forte se dégage de l’homme en noir. Ce disque est un petit bijou d’émotion, avec Marshall Grant à la basse, Luther Perkins à la guitare et June Carter pour quelques duos dans le final ! Une œuvre puissante pour communier tous ensemble, moi compris avec Johnny, Dieu et deux milliers de taulards…

Voilà, c’était mon conseil d’un soir : « Johnny Cash at Folsom Prison »



Extraits d’un soir :

Cocaïne Blues
où Johnny interpelle et chahute son public, une rencontre virile, un blues d’hommes
...
et parce que quand c'est bon, c'est toujours trop court
...
Orange Blossom Special
sur un tempo d’enfer à l’harmonica.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Man in Black, Johnny Cash   13/12/2010, 14:59

Je ne vous ai pas encore parlé de ma première rencontre avec Johnny ? Cash, le vrai !
Alors, comme dans les films qui parfois en abusent, flash-back...

« L’homme en noir ». Ma première rencontre date de peu. 2005 - Walk The Line, un film avec Joaquin Phoenix (dans le rôle de Johnny Cash) et Reese Witherspoon (dans le rôle de June Carter) retraçant le destin du chanteur country folk rock et l’avènement d’un nouveau style de musique et d’artiste. Magnifique interprétation de Joaquin (comme toujours, comme d’habitude), un Johnny plus vrai que nature. En plus d’un moment inoubliable devant mon petit écran, les images et la musique me restent en mémoire, ce film m’a donné envie de découvrir le VRAI. Depuis, je ne m’en lasse pas. Que cela soit sa série intitulée American I, II, III, IV et V (même VI, maintenant), ses duos avec June Carter et surtout ses Live à Folsom et St Quentin. Faire de la musique pour les prisonniers...
Une émotion particulière transparaît dans l’applaudissement de ces « taulards ».
Meurtriers, Gardiens et Auditeurs (moi en l’occurrence), tous réunis dans une même enceinte, tous émerveillés, les yeux humides, devant ses louanges et sa guitare.
« The Man In Black » rapproche les Hommes.
Les cris s’amplifient, la folie s’installe, la mutinerie est proche...
Pourtant « The Man In Black » continue son show, oublie l’espace d’un instant l’univers carcéral, oublie l’espace d’un titre qu’en face de lui se pavanent de dangereux criminels au bord de l’émeute...
Parce que « The Man In Black » est Amour,
« The Man In Black » est Dieu,
« The Man In Black » est un échappatoire pour une vie de galère et de misère.


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Man in Black, Johnny Cash   12/2/2011, 06:48



Pour l'ouverture du fil sur Tony Joe White, un duo de légende, l'homme en noir et le renard des marais : Culte !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Man in Black, Johnny Cash   

Revenir en haut Aller en bas
 
Man in Black, Johnny Cash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massive Johnny Cash box set an homage to the Man in Black
» Never Heard Ray Charles & Johnny Cash Duet To Be Released Next Month
» Johnny Cash unofficial
» Johnny Cash's House destroyed by fire!
» American VI: Ain't No Grave (Johnny Cash)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Casque sur les Oreilles, Volume à Fond :: Dans le Jukebox-
Sauter vers: