Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Henning Mankell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Henning Mankell   3/1/2010, 02:23

Les chaussures italiennes
Dans ce bouquin, Mankell délaisse son personnage fétiche Kurt Walander et le style policier pour nous raconter au travers de la solitude d'un homme qui vit reclus sur une petite île de la Baltique un peu de la Suède et de la vie.
Un roman d'une écriture sobre et efficace, des personnages vrais, une vieille chienne sourde et une chatte pas plus jeune...

4° de couverture:
A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l'archipel. Depuis qu'une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s'est isolé des hommes. Pour se prouver qu'il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s'y immerge chaque matin. Au solstice d'hiver, cette routine est interrompue par l'intrusion d'Harriet, la femme qu'il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer.
Le temps de deux solstices d'hiver et d'un superbe solstice d'été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connue de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant, sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l'amour et la rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Henning Mankell   3/1/2010, 02:56

Kurt Wallander est l'un des rares policiers que je suis régulièrement. Mais mon meilleur Mankell, jusqu'à présent, n'est pas un polar : "Comedia Infantil" ! Un drame humain, émouvant et malheureusement terriblement réaliste. Et par le plus grand hasard d'un père noël, j'ai trouvé au pied du sapin : "Profondeurs".

Automne 1914. La Suède, malgré sa neutralité, craint d'être entraînée dans la guerre, car les flottes allemande et russe s'affrontent au large de ses côtes. Le capitaine Lars Tobiasson-Svartman reçoit la mission de sonder les fonds de la mer Baltique et de chercher une route maritime secrète à travers l'archipel d'Östergöland. L'homme est hanté par l'idée de contrôle qu'il exerce en mesurant tout ce qui l'entoure, les masses, le temps, les distances entre les lieux, les objets et les êtres (sa femme Kristina restée à Stockholm). Mais lorsqu'il découvre Sara Fredrika vivant seule sur une île désolée, la présence de cette femme très vite l'obsède et il devient son amant. Le fragile couvercle qu'il maintenait sur son " abîme " intérieur se soulève et son univers tiré au cordeau vole en éclats. D'allers et retours entre l'île et Stockholm, il s'invente des missions secrètes. De mensonge en mensonge - à Sara Fredrika, à Kristina, qui perd la raison, à l'amirauté qui le pousse à démissionner -, Tobiasson perd pied, sombre dans la folie et se suicide par noyade. Dans ce récit sobre et parfaitement construit, porté par une intensité émotionnelle constante, Mankell se mesure ici avec les plus grands auteurs suédois contemporains, Torgny Lindgren et Per Olof Enquist.

Je vous en reparlerai donc plus tard... quand j'aurai débuté cette lecture ; toujours est-il que ce livre est au sommet de ma PAL. Mankell, à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
joce22

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Henning Mankell   6/1/2010, 06:27

Ce que j'aime chez Mankell, c'est sa capacité à passer du polar (de bonne tenue) au roman. L'un et l'autre étant excellents. "Les Chaussures italiennes" sont à la fois fortes et émouvantes, une vraie réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Bernique

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 117

MessageSujet: Re: Henning Mankell   6/1/2010, 10:59

J'avais lu un premier roman : le guerrier solitaire ... tellement peu marquant que je ne sais même plus de quoi ça parle.

Il y a deux semaines, j'ai mis la main sur La lionne blanche ... et là, je n'ai pas réussi à le lâcher.

La machine est impeccable. De la Suède à l'Afrique du Sud post-apartheid, on comprend comment les intérêts particuliers et les intérêts politiques se nouent ou s'affrontent par l'intermédiaire d'hommes de main et de sous-fifres bons à sacrifier si nécessaire. On saisit aussi toute l'ampleur de l'internationale terroriste qui fait les gros titres tous les jours.

Lecture à recommander aussi bien pour son intérêt historique, politique que policier.


Dernière édition par Bernique le 2/3/2010, 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Henning Mankell   28/2/2010, 13:07

Le cerveau de Kennedy
Louise, archéologue, rentre d'une campagne de fouilles en Grèce et retrouve son unique fils mort. Elle en est persuadée: on l'a assassiné. Rongée par le désespoir, elle poursuit une quête afin de savoir et de comprendre pourquoi. Elle découvre des facettes de ce fils qui lui étaient jusqu'alors inconnues et entreprend un périple qui la mènera jusque dans la pire des misères du fin fond de l'Afrique où les "humanitaires" peuvent ne pas être si dévoués qu'ils le semblent...
Roman envoutant et horrifique qui jette un éclairage cru sur les turpitudes du monde contemporain.
Mankel semble avoir interrompu la série Wallander mais nous offre avec ses derniers romans du très très bon!
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Henning Mankell   14/3/2010, 07:19

A noter sur une de mes listes, ça devrait plaire Wink



aux éditions du Seuil
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Henning Mankell   20/3/2010, 04:44

Le Mouton Sauvage a écrit:
Automne 1914. La Suède, malgré sa neutralité, craint d'être entraînée dans la guerre, car les flottes allemande et russe s'affrontent au large de ses côtes. Le capitaine Lars Tobiasson-Svartman reçoit la mission de sonder les fonds de la mer Baltique et de chercher une route maritime secrète à travers l'archipel d'Östergöland. L'homme est hanté par l'idée de contrôle qu'il exerce en mesurant tout ce qui l'entoure, les masses, le temps, les distances entre les lieux, les objets et les êtres (sa femme Kristina restée à Stockholm). Mais lorsqu'il découvre Sara Fredrika vivant seule sur une île désolée, la présence de cette femme très vite l'obsède et il devient son amant. Le fragile couvercle qu'il maintenait sur son " abîme " intérieur se soulève et son univers tiré au cordeau vole en éclats. D'allers et retours entre l'île et Stockholm, il s'invente des missions secrètes. De mensonge en mensonge - à Sara Fredrika, à Kristina, qui perd la raison, à l'amirauté qui le pousse à démissionner -, Tobiasson perd pied, sombre dans la folie et se suicide par noyade. Dans ce récit sobre et parfaitement construit, porté par une intensité émotionnelle constante, Mankell se mesure ici avec les plus grands auteurs suédois contemporains, Torgny Lindgren et Per Olof Enquist.

Je vous en reparlerai donc plus tard... quand j'aurai débuté cette lecture ; toujours est-il que ce livre est au sommet de ma PAL. Mankell, à suivre !

Mes plus belles émotions de Henning Mankell ne me sont pas parvenues par l’intermédiaire de son fameux inspecteur Wallander. Pourtant, je l’aime bien ce flic, un peu solitaire, un peu mélomane. En sa compagnie, j’y ai découvert une Scanie telle qu’aucun office du tourisme n’aurait pu vous la décrire. Il m’a même fait voyager jusqu’à Riga et même au-delà, en Afrique du Sud. Mais aujourd’hui, je suis plongé, immergé même dans l’eau glaciale de la Suède, aux prémices de la première guerre mondiale. Le héros ne s’appelle plus Kurt Wallander, mais le capitaine Lars Tobiasson-Svartman, sondeur des profondeurs de la mer Baltique.


« Profondeurs » est un roman pour les amoureux des bateaux, les amoureux de la mer et de ses profondeurs, les amoureux tout court. Une profonde histoire d’amour et de déchirement sur un ilot de terre, solitaire et abandonné, à l’aube de la première guerre mondiale. Je ne vous cacherai pas que c’est le meilleur Mankell que j’ai lu. La beauté de la mer, la beauté des sentiments, la désolation des lieux… Ce n’est pas un polar comme à son habitude, c’est juste une profonde et émouvante histoire d’amour dans les profondeurs de la mer baltique ! La capitaine Lars Tobiasson-Svartman m’a profondément ému, j’ai envie de devenir marin rien que pour vivre une telle aventure, perdu et reclus seul sur un ilot désertique entouré de glace et de vents marins.



« La mer est un rêve qui ne rend pas les armes. »
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Henning Mankell   21/3/2010, 07:01

Au fur et à mesure, j'offre les polars de Mankell, je les lirai mais j'ai vu hier soir La muraille invisible téléfilm réalisé Niall MacCormick, qui est passé dernièrement sur Arte.

Kenneth Branagh dans le rôle de l'inspecteur Kurt Wallander, m'a semblé convainquant, j'aime bien ce type de personnage plein de charme, un peu brisé, un inspecteur tourmenté, très humain et ... assez touchant. L'acteur est assez excellent dans le rôle.


Les enquêtes de Wallander ont été réalisées en deux séries de trois épisodes chacun, mais c'est le seul que j'ai enregistré. Dommage car si on retrouve toujours Kenneth Branagh, les épisodes sont tournés par divers réalisateurs ce qui me semble intéressant de voir l'ensemble.

J'ai beaucoup aimé, l'image est superbe, paysages magnifiques de Suède où a été tourné le film, de grands espaces remplis souvent de brume et brouillard qui donnent une atmosphère particulière et participent à la solitude de Wallander.


Tynnes Falk, consultant en informatique, s'écroule mort devant un distributeur bancaire à minuit. Son ex-femme ne croit pas à la possibilité d'un accident.
Au même moment, deux adolescentes tuent sauvagement un chauffeur de taxi.
La plus âgée parvient à s'enfuir du commissariat. Le lendemain, son corps est retrouvé calciné à l'intérieur d'un transformateur à haute tension et celui de Falk, volé à la morgue, est retrouvé amputé des mains et des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Henning Mankell   21/3/2010, 07:41

Utopie a écrit:
Les enquêtes de Wallander ont été réalisées en deux séries de trois épisodes chacun, mais c'est le seul que j'ai enregistré. Dommage car si on retrouve toujours Kenneth Branagh, les épisodes sont tournés par divers réalisateurs ce qui me semble intéressant de voir l'ensemble.

J'ai vu la première série de 3 épisodes :
- Le guerrier solitaire
- La muraille invisible
- Les ms de la Saint-Jean

Et Effectivement, Kenneth Brannagh me parait crédible dans le rôle de l'inspecteur Wallander, même si ce dernier je l'imaginais plus gros (je ne suis pas gros, je suis juste un peu enveloppé). En tout cas nettement mieux que l'interprétation de Krister Henriksson dans la série de 2005, Wallander : enquêtes criminelles. Par contre, il y a quelques années (toujours sur Arte), une série de téléfilms ont été diffusés avec dans le rôle titre le suédois Rolf Lassgard : le Kurt, tel que je l'imaginais !



1-Rolf Lassgard 2-Krister Henriksson



3-Kenneth Brannagh
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Henning Mankell   22/3/2010, 12:46

Effectivement le premier me semble très .. intéressants pour le rôle, le second non ça colle pas.

Faudrait que je vois cette série avec Rolf Lassgard oops!
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Henning Mankell   23/10/2010, 00:29


Un nouvel opus sur la table du libraire, J'y croyais plus! J'en étais resté à celui où sa fille se tournait vers la profession de son père et j'y voyais une jolie transition... Mais il semblerait qu'elle ait préféré fonder un foyer (quoique ce ne soit pas antinomique même si tous ces policiers ont pour dénominateur commun de foirer leur vie affective - Mais qui la réussi d'ailleurs ?). Bref, Wallander reprends du service et détail qui m'est éminemment sympathique, l'homme semble avoir trouvé son équilibre et vit à la campagne avec son chien (qui ne te demandera rien)...
Bon, c'est en broché, donc cher (21 ou 22€) et l'édition de poche prévue pour ce que l'on appelle les calendes grecques... A moins que la médiathèque Wink

4° de couv:
Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien. Et il est devenu grand-père d’une petite Klara. Sa fille Linda vit avec le père de l’enfant, incroyable mais vrai, un financier aristocrate. Le beau-père de Linda, ancien officier de marine haut gradé, disparaît après avoir évoqué avec Wallander la guerre froide et les sous-marins russes dans les eaux territoriales suédoises. Puis la belle-mère est retrouvée morte. Soupçons d’espionnage. Au profit de la Russie ? Des Etats-Unis ? Wallander mène une enquête parallèle à celle de la police de Stockholm et des services secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Henning Mankell   29/12/2010, 11:34

Pas eu besoin d'attendre des calendes ou de tardives éditions de poche, le "miracle" de Noël s'est encore une fois réalisé.
L'homme inquiet donc, annoncé comme la dernière enquête de Wallander. Et c'est bien cela, une enquête où la véritable victime serait peut être la Suède, ce qui permet à Mankell de nous emmener d'un lieu à l'autre pour nous donner des portraits des gens, jeunes ou âgés.
Mais c'est surtout une réflexion sur la vie et la dernière ligne à parcourir qui se profile au seuil de la soixantaine. Le corps rattrapé par les excès ou les mauvaises habitudes et l'esprit plein de doutes mais qui cherche son équilibre.
Ce livre est magnifique, ce qui fait que je le savoure mais le lis un peu trop vite sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henning Mankell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henning Mankell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henning Mankell
» Henning Basse
» Henning M. Lederer
» Johnny Hallyday 27 & 29/11/2015 Bercy : compte rendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: 
Bandes dessinées, Poésie, Polars & S.F.
 :: Polars
-
Sauter vers: