Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Utagawa Hiroshige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Utagawa Hiroshige   23/1/2010, 03:28

Utagawa Hiroshige (né en 1797, mort le 12 octobre 1858 à Edo) est un dessinateur, graveur et peintre japonais. Il se distingue par des séries d'estampes sur le mont Fuji et sur Edo (actuel Tōkyō), dessinant de façon évocatrice les paysages et l'atmosphère de la ville, en reprenant les instants de la vie quotidienne de la ville avant sa transformation à l'ère Meiji (1868-1912).

Auteur prolifique, actif entre 1818 et 1858, il créé une œuvre constituée de plus de 5 400 estampes[N 2].

Il est avec Hokusai, avec qui on le compare souvent — pour les opposer — l'un des derniers très grands noms de l'Ukiyo-e et en particulier de l'estampe de paysage, qu'il aura menée à un sommet inégalé avant le déclin de la xylographie au Japon.


Il m'arrive de confondre les estampes de Hiroshige et de Hokusaï, je ne suis pas la seule sur le net, ce qui entraîne parfois des erreurs répétées de site en site, si vous en constatez, merci de me le dire !
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Utagawa Hiroshige   23/1/2010, 03:38

Ses séries les plus connues, les Cent Vues d'Edo, Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō, et surtout,Les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō rivalisent en notoriété avec la célèbre série de Hokusai, les Trente-six Vues du mont Fuji (dont fait partie ce qui est sans doute l'estampe japonaise la plus connue, La Grande Vague de Kanagawa).


Je crois que tout le monde la connait, elle a inspirée beaucoup de peintres aussi, comme He Yifu.

Je sais qu'Hiroshige et Hokusaï ont un style différent et j'espère arriver à mieux cerner les différences petit à petit en échangeant sur ce fil et sur celui d'Hokusaï qui ne saurait tarder ...
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Utagawa Hiroshige   24/1/2010, 15:07

Les Cent vues d'Edo sont, avec les 53 stations du Tōkaidō et les 69 stations du Kiso Kaidō, l'une des séries majeures de meisho-e, de « vues célèbres » célébrant les paysages japonais, que compte l'œuvre très abondante de Hiroshige.

Les voyages à l'intérieur du Japon se sont développés avec l'ère Edo et la pacification du pays qu'elle a apportée. Si la plupart de ces voyages étaient nécessités par des impératifs politiques, ou économiques, les voyages d'agrément se développèrent aussi à cette époque, voyant apparaître des guides de voyages et toute une littérature, dont l'ouvrage le plus connu reste le Tōkaidōchū Hizakurige de Jippensha Ikku. source

Après la littérature et les guides, l'image se développa progressivement, grâce en particulier à Hokusai et Hiroshige, qui multiplièrent les séries d'estampes de ce type à partir des années 1830 :
* Cent vues d'Edo (Hiroshige) ;
* Trente-six Vues du mont Fuji (Hokusai) ;
* Cinquante-trois Stations du Tōkaidō (Hirosghige) ;
* Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō (Hiroshige).

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Utagawa Hiroshige   25/1/2010, 01:42

En lisant ton message et ton lien, de clic en clic je me suis arrêtée à la 11ème station, ce fil ne sera pas très chronologique mais spontané, le but n'étant pas encyclopédique mais de partager ce qui nous interpellé. Pour les stations, ne pensez pas au métro... on en est loin Wink

Et puis je découvre beaucoup d'informations et j'imaginais plus de mystère, mais c'est bien pour une fois d'avoir des études et explications sur des oeuvres.

Je suis arrivée à la 11ème station tdes 53 Stations du Tōkaidō) suite à cette photo :




Portrait de groupe d'une femme avec ses porteurs, voyageant au Japon dans une logette de bambous tressés (kago), comme celle que l'on voit dans la 11e station du Tōkaidō d'Hiroshige (Felice Beato, entre 1863 et 1877)



11e station : Mishima


La scène décrit un départ au petit matin, à partir du relais de Mishima, dans une atmosphère humide et froide. Les voyageurs ensommeillés s'apprêtent à effectuer un pénible parcours dans la montagne, alors que le village semble encore endormi et silencieux.

Hiroshige sait admirablement dépeindre ce type d'ambiances ; ici, il fait appel, pour l'arrière-plan, à l'impression des seules couleurs, sans contour, omettant la planche de trait ; d'autre part, il use de savants dégradés gris et bleus-verts, en fonction de l'éloignement.

Le torii sur la droite marque l'entrée du grand sanctuaire shintō de Myojin. Lui aussi représenté sans contour, il fait contraste avec le premier plan formé par les voyageurs, à pied, à cheval ou en logette ; le voyageur à cheval est accompagné d'un palefrenier, et celui installé dans la logette (kago) dispose de deux porteurs. Ce personnage, renfoncé dans son kago, dont la rusticité convient au parcours montagneux qu'il emprunte, cherche à se protéger de la lumière du jour naissant par un chapeau posé sur le toit ; il adopte une position ramassée, bras croisés, pour conserver un peu de chaleur dans le froid et la brume du petit matin.


Je trouve jolie et intéressante cette perspective donnée par les dégradés de gris et le fait qu'il n'y ait pas de contour
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utagawa Hiroshige   

Revenir en haut Aller en bas
 
Utagawa Hiroshige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: De l'Atelier à l'Expo-
Sauter vers: