Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SU Tong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: SU Tong   23/1/2010, 13:40

SU Tong est né en 1963 à Su Zhou dans la province du Jiangsu, trois ans aprés la "Grande révolution culturelle proletarienne" du président Mao, avec laquelle il grandit.


Après des études de lettres à l'Ecole normale de Pékin, il devient rédacteur à la revue Zhongshan (Montagne pourpre), publiée à Nanjing. Dans son oeuvre abondante, à côté de bon nombre de romans et de nouvelles qui se situent dans la chine contemporaine figurent plusieurs romans historiques.
Ce sont eux qui l'ont fait connaître.
A sa façon, Su Tong se réapproprie l'histoire de son pays.

Membre de l'Association des écrivains de la province du Jiangsu, il est l'auteur de nouvelles et de romans qui prennent souvent pour sujets des personnages féminins dans le cadre historique de la Chine impériale ou républicaine.

Il a notamment publié «Epouses et concubines» (porté à l'écran par Zhang Yimou), «Riz», «Visages fardés», «Fantômes de papier», «La Maison des pavots», «Je suis l'empereur de Chine».
Citation :

Le succès de romans « historiques »

Su Tong est l'un des dix écrivains les plus appréciés par la critique en Chine et est particulièrement aimé par le public.

Il écrit des romans qui mettent en scène des périodes différentes : la Chine des empereurs (« Le Mythe de Meng » et « Je suis l'Empereur de Chine »), la fin de l'empire (« Epouses et Concubines »), les débuts du maoïsme (« Visages Fardés » et « La Maison des Pavots »), la période récente (« Riz »). Un article intéressant à propos de Su Tong ici sur Rue 89
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: SU Tong   23/1/2010, 14:21

Je n'ai pas lu Epouses et concubines mais j'ai vu le film et j'en parlerai sur le fil ciné, par contre j'ai lu un livre de cet auteur :

Visages fardés
de SU Tong ~ Editions Philippe Picquier


Comme dans Épouses et concubines, ce sont des destins de femmes que raconte Su Tong dans ces deux récits. Epouses, concubines, prostituées ou ouvrières, leur existence s'organise autour des hommes et de la sexualité dans une Chine nouvelle, communiste et puritaine, où les vieilles mœurs décadentes n'ont plus cours tandis que Mao affirme l'égalité des sexes.

Dans ce livre deux histoires, la première nous parle de l'histoire de deux femmes prostituées à l'époque de Mao, emmenées de force dans des centres de rééducation, toutes les deux sortiront de cette rééducation de façon différente. Le portrait de ces deux femmes est particulièrement touchant, des vies bouleversantes et des destins différents, sous la plume de Su Tong, une histoire que l'on n'oublie pas.

La deuxième raconte l'histoire de trois femmes, trois générations, là aussi des chemins différents, des vies dont la misère est le quotidien, au sein de ces portraits de femmes aux vies tragiques, il est difficile de ne pas avoir l'impression d'un poids d'un destin, de successions de malheurs, on est pris dans ces histoires qui peuvent témoigner d'une époque... pas forcément si lointaine.

Ce qui est intéressant ce sont ses histoires qui nous parlent de la vie des femmes en Chine, mais que l'on pourrait voir dans d'autres pays, leurs luttes malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
SU Tong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Motörhead...
» Hercules festivals
» Fashion addict...ou pas !
» Tongue Blocking
» Un premier pas vers le Tongue Blocking

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: Chine.-
Sauter vers: