Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jerzy Skolimowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Jerzy Skolimowski   1/2/2010, 14:22

Vous ne connaissez pas Jerzy Skolimowski ?
Vous en faites pas, il n'y a aucune honte... Moi même, jusqu'à... hier j'ignorai même ce cinéaste.

Une petite visite wikipedesque s'impose pour faire les présentations et avoir connaissance de sa filmographie en tant qu'acteur et réalisateur.

Tout d'abord, Jerzy Skolimowski est un cinéaste polonais né le 5 mai 1938 à Łódź.

Formé à l'École nationale de cinéma de Łódź, en compagnie en particulier d'un certain Roman Polanski, il est l’auteur du scénario de premier long métrage de celui-ci, Le Couteau dans l'eau.
Dans les années 60, le cinéma de Jerzy Skolimowski participe au renouveau du cinéma en Europe centrale et orientale, dans le sillage de la Nouvelle Vague française. À cette époque, Skolimowski participe aussi à des films comme acteur et pratique la boxe en amateur.

L’engagement physique, la dépense, l’énergie se retrouvent justement dans ses films, tant dans la mise en scène et le montage qu’à l’écran, et resteront tout au long de sa carrière un signe particulier de sa poétique. Des films comme Walkower, Le Départ montrent la jeunesse et l’adolescence comme un état où se manifeste une pulsion vitale inquiète.
En 1967, Haut les mains est interdit par la censure (il sortira finalement en 1981), Jerzy Skolimowski alors quitte la Pologne pour la Grande-Bretagne, où il réalise d'autres films importants : Deep End (1970), Travail au noir (1982), Le Bateau phare (1985). En 1991, il adapte un des romans majeurs de la littérature polonaise : Ferdydurke de Witold Gombrowicz.

Après une période de 17 ans qu'il consacre entre autres à la peinture, il tourne Quatre nuits avec Anna en 2008.


Dernière édition par Le Mouton Sauvage le 9/3/2010, 13:46, édité 1 fois (Raison : Lien sur le fil de Roman Polanski)
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Jerzy Skolimowski   1/2/2010, 14:52

Quatre Nuits Avec Anna


Dans une petite ville en Pologne, Léon Okrasa est employé dans un hôpital. Il a, dans le passé, été témoin d’un viol brutal. La victime, Anna, est une jeune infirmière qui travaille dans le même hôpital. Léon passe son temps à espionner Anna, à la guetter de jour comme de nuit. Cela devient une véritable obsession… Un soir, il finit par s’introduire dans l’appartement d’Anna par la fenêtre qu’elle laisse entrouverte. Alors, Léon s’installe sur son lit, l’observe dans son sommeil, s’imprègne de son univers. Où s’arrêtera t-il ?

Une magnifique découverte où chaque plan est composé presque comme un tableau, où le silence est plus important que les blas-blas habituels, où l'atmosphère se fait parfois glauque pour devenir encore plus effrayante, noire et dramatique. 4 nuits avec Anna semble être le film parfait pour découvrir l'univers du cinéaste polonais Jerzy Skolimowski. Quasi muet, le film en devient presque mythique, un film qui me fait penser au fameux Blue Velvet de David Lynch...

Un film sur votre voisine, sur son obsession qui vous entraîne petit à petit vers l'Amour et surtout la Folie ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
 
Jerzy Skolimowski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Max Reger
» Karol Szymanowski (1882-1937)
» dans la serie : instrument tout zarb !!
» jerzy Drozd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: