Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Séraphine de Senlis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Séraphine de Senlis   6/2/2010, 08:49

Fabricant elle-même ses pigments dont elle refusera toujours de révéler la composition, Séraphine peint de façon obsessionnelle le même motif : des fleurs dans un bouquet, qui parfois prennent la forme d'un arbuste. Parfois aussi, excédant cette idée fixe, elles représentent un agrégat de pétales et bourgeons fleuries, toujours plus criant d'une présence intense qui semble vouloir quelque chose très fort. Mais quoi ? D'une intensité presque insoutenable, ces tableaux végétaux révèlent un primitivisme moderne où le principe de la nécessité artistique, cher à Kandinsky, stigmatise chez Séraphine une violence des couleurs. La représentation perpétuelle des fleurs serait peut-être une autre manière d'exprimer un rapport très sexualisé à la nature.

Suffisamment religieuse et solitaire pour plonger dans un mysticisme âpre et sans issu, la peinture apparaît alors ici comme l'unique possibilité d'établir un lien charnel avec le monde et avec les hommes. Repéré en 1912 par le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, ami de Braque et de Picasso, qui louait un appartement à Senlis dans lequel elle faisait le ménage, Séraphine devient rapidement grâce à lui « Séraphine de Senlis », peintre majeur de cette nouvelle mouvance d'art naïf qui voit le jour en peu partout dans les provinces à cette époque. [source]


Feuilles d'automne, vers 1928-1930
Huile sur toile
145 x 97 cm
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Séraphine de Senlis   9/2/2010, 21:27

Tu vois c'est amusant on peut avoir mille raisons de s'intéresser à un artiste, ici ce n'est pas tant le résultat qui me plait moyennement, c'est sa vie d'artiste, ce labeur, ce travail pour soi, la nécessité qu'elle a eu ! Évidemment, les œuvres font parties aussi de la curiosité que cette femme suscite.
Il y a des vies incroyables tout de même !




On va creuser l'histoire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Séraphine de Senlis   9/2/2010, 21:37

C'est foisonnant, j'aime cet arbre, c'est gai et le cadrage très sympa.
J'ai lu qu'on ne connait presque rien de sa technique et qu'elle a fini comme Camille Claudel, c'est vraiment quelque chose qui me révolte.


Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Séraphine de Senlis   3/11/2010, 10:10

Vu le film sur Séraphine et cela m'a vraiment envie de découvrir ses tableaux, sa vie même romancée (?) m'a vraiment intéressée.
J'en parlerai après, je crois que Mouton's l'a vu, une bande annonce pour vous tenter, un film à voir vraiment !


Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Séraphine   3/11/2010, 10:19

Séraphine film de Martin Provost


Avec : Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent, Geneviève Mnich, Nico Rogner, Adélaïde Leroux, Serge Larrivière, Francoise Lebrun..

En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans.

Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation improbable entre le marchand d'art visionnaire et l'humble femme de ménage dont tout le monde se moque.




Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Séraphine de Senlis   5/11/2010, 05:22

Ce qui m'a frappé dans ce film déjà c'est l'histoire de cette femme, sa motivation même si elle est quelque peu mystique, le regard de la société, des autres sur sa condition qui ne correspond pas aux a priori, j'allais dire de l'époque mais même pas, l'idée se retrouve plus ou moins bien présentée dans des histoires contemporaines comme L'élégance du hérisson, livre de N. Huston et film de Mona Achache.

Et puis le jeu des acteurs, principalement des deux protagonistes, Séraphine interprété par Yolande Moreau et Wilhelm Uhde joué par Ulrich Tukur, je les ai trouvés excellents. Tous les deux passionnants et pour des raisons différentes, connaissent le rejet des autres.J'ai trouvé aussi les images du film superbes, magnifiques portraits autour de Séraphine par exemple.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séraphine de Senlis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séraphine de Senlis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 16 Novembre 2008 - Hellhound - Laigneville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: De l'Atelier à l'Expo-
Sauter vers: