Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Terje Rypdal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Terje Rypdal   6/2/2010, 14:42

Laser. L’album débute par un solo de guitare de Terje Rypdal complètement déroutant. Surpris, je le suis car c’est quand même du disque labellisé ECM. Rock’n’roll, du pur, du lourd. Cette première pièce me parait insolite et hors contexte avec une unique guitare électrique, tendance presque heavy. Je regarde à nouveau la pochette pour m’assurer que l’âme de Jimmy Page ne s’y cache pas. Puis, « EOS » arrive (est-ce la déesse de l’aurore ?) avec le violoncelle de David Darling. L’ambiance devient de suite plus feutrée, le silence s’installe et la chaleur revient. Le soleil se couche avec ce duo plutôt insolite, du moins original. Mais c’est souvent l’adage de Terje Rypdal, grand guitariste norvégien qui mêle et mélange toute les influences autour de lui, du heavy-metal à la sauce jazz norvégien. « Eos » est une œuvre qui me fascine, car elle est unique, elle est originale, elle est apaisante, elle est subtile et tout simplement belle…

Voilà, c’était mon conseil du soir : Eos.



Extrait d'un soir : EOS
Laissez-vous guider par ces 14 mn 34 s !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
 
Terje Rypdal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #142 Strange Beauty - Terje Rypdal (5 décembre 2011)
» Terje Rypdal
» Les 10 albums que vous retiendrez de cette décennie
» PRÉSENTATION
» WINDIR - Terje Valfar Bakken

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Casque sur les Oreilles, Volume à Fond :: Dans la boite de Jazz-
Sauter vers: