Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nimród Antal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Nimród Antal   3/3/2010, 06:36

Nimród Antal est un réalisateur hongro-américain né le 30 novembre 1973 à Los Angeles. Californien de naissance, il décide de retrouver ses origines en Hongrie en 1991 pour étudier à la Hungarian Film Academy. Après être diplômé, il travaille pour le cinéma et la télévision.


Il se fait connaître en 2003 avec le thriller hongrois Kontroll. Le film est présenté dans la sélection « Un certain regard » au Festival de Cannes 2004 et remporte le Gold Hugo Award au Festival international du film de Chicago.

En 2005, il retourne aux États-Unis pour poursuivre sa carrière à Hollywood. Son premier film américain, Motel, thriller version horreur, sort en 2007. En 2009, il dirige Matt Dillon, Jean Reno, Laurence Fishburne dans Blindés, un film sur des convoyeurs de fonds. En 2010, le réalisateur-producteur Robert Rodriguez le choisit pour mettre en scène Predators, nouvelle suite de Predator, réalisé par John McTiernan en 1987.

Je ne connais pas sa période hollywoodienne (et pas sûr que celle-ci m’intéresse, pour le moment), donc je vais vous parler d’avant :

KONTROLL



Hongrie 2004, 1h45
Scénario et réalisation : Nimród Antal
Avec Sandor Csanyi, Zoltan Musci, Sandor Badar, Csaba Pindroch, Zsolt Nagy
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Nimród Antal   3/3/2010, 06:40

Avec son équipe (le 'professeur', Tibi, Lecso et Muki), Bulcsu contrôle les billets dans le métro de Budapest. À peine sait-il encore ce qu'est la lumière du jour, car depuis des années, les entrailles du métro ne sont pas seulement son lieu de travail, il y a également élu domicile. Un mystérieux assassin hante les lieux, mais aussi l'amour, qui vient à la rencontre de Bulcsu sous les traits de la belle Szofi.


Je garde l'image d’un Christophe Lambert dans le Subway de Besson, déambulant le long des quais et des souterrains du métro parisien. Sauf que nous sommes ici au coeur du métro de Budapest, découvrant des chauffeurs bourrés, un meurtrier jetant les gens sous les rails, des têtes des plus loufoques, une passagère déguisée en ours... Une vie et une société s’imagine, se dresse, se morfond sous vos pieds. Un très grand moment de cinéma, dans un esprit loufoque et déjanté : meurtre, passion, délire… Le personnel du métro pourrait être sorti tout droit de la tête des frères Coen. A la découverte d'une vie souterraine, dans un monde à part. Sélectionné à Cannes dans la catégorie Un Certain Regard.

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Nimród Antal   24/7/2010, 07:05

Alors que le Predator originel de John McTiernan fait figure de grand classique des films d'action, les épisodes suivants apportaient quelque chose proche du néant, voilà que Nimród Antal dont j'avais adoré son esthétisme dans le métro hongrois fut appelé par Hollywood et Robert Rodriguez pour tenter de redorer la marque déposée Predator.

Rappel des épisodes précédents :
  1. 1987 : première apparition du Predator avec le body-buildé de l'époque, déjà élevé aux hormones et protéines en poudre mais pas encore gouverneur de Californie pour un film culte de John McTiernan (la fameuse trilogie Die Hard).
  2. 1990 : Predator 2. Serait-ce une suite ? Pas tout à fait. Sans rapport avec le premier et sans intérêt aussi !
  3. 2004 : Alien vs. Predator. Hollywood a de moins en moins d'imagination et fait rencontrer les 2 plus grands monstres des studios de L.A.. Une sorte de Remake de Rocky façon bestial ? Sans l'avoir vu, tout comme le précédent, je pense ne pas trop prendre de risque en disant que lui aussi me parait sans intérêt.
  4. 2010 : Predators. Quand Hollywood en mal d'imagination va débaucher un bon réalisateur hongrois.



Je doute aller le voir ! (je doute même que la moindre personne venant lire ce forum aille le voir; même avec la présence d'Adrien Brody) Franchement pas mon genre, j'ai (nous avons) passé l'âge... Mais j'espère que Nimród Antal, maintenant connu de Hollywood, reviendra à faire des films plus personnels qui me donneront envie... Envie de voir un artisan esthétique qui me fasse rêver avec juste un bon scénario, de belles images et une histoire envoutante comme a pu l'être KONTROLL !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nimród Antal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nimród Antal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antal Dorati (1906-1988)
» Antal Dorati
» Le lac des cygnes, Piotr Ilyich Tchaikovski

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: