Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Roman Polanski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Roman Polanski   9/3/2010, 13:45

Roman Polanski est né le 18 août 1933 à Paris, d'un père peintre et juif polonais et d'une mère d'origine russe. Il vit à Paris jusqu'à l'âge de quatre ans, puis passe ensuite son enfance en Pologne.


Après l'invasion de l’ouest de la Pologne par les troupes allemandes en septembre 1939, il vit dans le ghetto de Cracovie et évite la déportation, contrairement à ses parents et à sa sœur. Sa mère meurt à Auschwitz. Échappé du ghetto, il se réfugie à la campagne chez des fermiers avant de revenir à Cracovie où, devenu vagabond, il détourne la vigilance allemande et arrive à survivre grâce à l'entraide souterraine avec des habitants et d'autres enfants, et grâce au marché noir.

En 1955, Polanski est reçu au concours de l'école de cinéma de Łódź et croise la route de Jerzy Skolimowski. De leur rencontre aboutira le premier long métrage de Roman, Le Couteau dans l'eau en 1962.

Quelques-uns de ses films...
  • 1962 : Le Couteau dans l'eau
  • 1965 : Répulsion
  • 1966 : Cul-de-sac
  • 1967 : Le Bal des vampires
  • 1968 : Rosemary’s baby
  • 1971 : Macbeth
  • 1974 : Chinatown
  • 1976 : Le Locataire
  • 1979 : Tess
  • 1986 : Pirates
  • 1988 : Frantic
  • 1992 : Lunes de fiel
  • 1994 : La Jeune Fille et la Mort
  • 1999 : La Neuvième Porte
  • 2002 : Le Pianiste
  • 2005 : Oliver Twist
  • 2010 : The Ghost Writer
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Roman Polanski   9/3/2010, 14:05


Synopsis : Lorsqu’un célèbre “nègre” littéraire anglais accepte d’achever les mémoires de l’ancien premier ministre Adam Lang, son agent lui assure que c’est la chance de sa vie. Mais le projet semble d’emblée marqué par la fatalité : le “nègre” apprend ainsi que son prédécesseur, fidèle bras droit d’Adam Lang, est mort dans un mystérieux accident... D'après le roman de Robert Harris , L'Homme de l'ombre.

Avec : Ewan McGregor , Pierce Brosnan , Tom Wilkinson, Kim Cattrall, Timothy Hutton, James Belushi, Eli Wallach...


Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un Polanski, qui plus est sur grand écran... Au final, je ne garde que peu de souvenirs mémorables de ses films ; j'ai pas de mémoire et tous ses films ne m'ont pas passionnément touchés ou émus...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un aussi bon thriller sur grand écran (et même sur petit écran)...

The Ghost-Writer est, à mon sens, un Polanski du meilleur cru ! Un Grand qui vous passionne et vous intrigue de la première à la dernière seconde... J'avais hésité sur le choix de ce film, et nul regret ne fut admis à posteriori. Dans la salle obscure, aux quatre-cinquième vide, le silence se fut, le noir aussi et la pluie commença à tomber. il pleut tout le temps, il fait gris ou noir et pourtant l'île où se passe la majorité du film possède un charme mystérieux, d'une beauté envoutante qui vous happe dans sa lande et ses plages. Le suspens est à sa comble, selon l'expression dédiée, et bien calé au fond de mon fauteuil, je prend le ferry pour respirer les embruns et découvrir la suite du scénario... en vain... Un thriller qui a fait mouche dans mon esprit et qui obtiendra sans problème le label tant envié d'un mouton sauvage mouillé (il pleut toujours, je vous l'ai déjà dit) du thriller le plus palpitant et pluvieux de la première à la dernière image du film...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Roman Polanski   20/9/2010, 14:42

Roman Polanski : Wanted and Desired


Un documentaire (le mot à la mode serait biopic), non autorisé, réalisé en 2008 par Marina Zenovich, avec Roman Polanski, Sharron Tate, Mia Farrow (en images d'archives bien évidemment).

La réalisatrice revient sur l'enfance polonaise du réalisateur Roman Polanski lors de l'Holocauste. Elle suivra également l'assassinat de sa femme, l'actrice Sharon Tate, enceinte de huit mois, par Charles Manson en 1969 avant de s'approfondir sur son accusation pour viol sur une mineure de 13 ans en 1977. Roman Polanski n'a depuis plus foulé le sol américain. Ce serait d'ailleurs ce documentaire qui serait à l'origine de la reprise des hostilités entre les deux partis, l'état américain et Roman Polanski.

Malgré des faits indéniables, le reportage montre davantage comment fonctionne la justice américaine, comment l'emballement médiatique qui a suscité l'affaire abouti à un procès pas forcément équitable envers le réalisateur polonais...

Sans voyeurisme, rappel des faits : En 1977, Polanski, âgé de 43 ans, fait une séance de photos avec Samantha Geimer, un modèle amateur de 13 ans, dans le cadre d'une commande passée par le magazine Vogue. La scène se déroule à Mulholland Drive, dans la maison de Jack Nicholson, alors absent, où Polanski prend de la drogue avec la jeune fille et a une relation sexuelle avec elle. La mère de Samantha, qui avait incité sa fille à se prêter à l'exercice, porte aussitôt plainte et le réalisateur est arrêté le 11 mars. Niant l'accusation de viol portée contre lui, il se reconnaît néanmoins coupable du détournement de mineur, cet aveu lui permettant d'obtenir, selon la procédure judiciaire anglo-saxonne, l'arrêt des poursuites et une condamnation proportionnelle à l'infraction reconnue.

Le principal intérêt de ce documentaire consiste à en expliquer enfin la raison, en évitant aussi bien le jugement moral que l'apologie implicite du cinéaste. Il fait ainsi apparaître sur le devant de la scène une figure majeure et insoupçonnée de l'affaire : le juge Laurence J. Rittenband. Spécialiste des procédures sensationnelles mettant en cause le show-business, fréquentant de nombreuses stars du Tout-Hollywood, cet homme semble aussi en avoir adopté les travers, en se montrant par-dessus tout soucieux d'entretenir sa propre image.

Cette attitude va le conduire à rompre à plusieurs reprises l'accord tacite passé entre les parties pour éviter le procès. Rittenband navigue en vérité au gré des réactions des médias américains, qui s'accordent depuis le début de l'affaire à lyncher ce cinéaste aussi peu américain que possible. Ne l'avait-on pas déjà soupçonné, en vertu d'un fantasme obscène et sur la foi d'une œuvre qui semble trahir un goût pervers pour la monstruosité, d'être un sataniste impliqué dans le meurtre de sa propre femme ? Le juge Rittenband trahit ainsi sa parole à plusieurs reprises, faisant miroiter une clôture du dossier qui ne viendra en fait jamais, et jouant avec Polanski, qu'il envoie en prison contre l'avis des experts, comme avec une proie. [Au cœur du procès]


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Roman Polanski   21/9/2010, 07:44

Le Mouton Sauvage a écrit:

The Ghost-Writer est, à mon sens, un Polanski du meilleur cru ! Un Grand qui vous passionne et vous intrigue de la première à la dernière seconde... .

Je vais le voir prochainement et l'acteur Ewan McGregor, ça me disait quelque chose sur un film récemment vu et c'est dans Big Fish de Tim Burton.

Dans la filmographie, j'en ai vu plusieurs, Le pianiste par exemple, je ne me souvenais plus du titre mais le film si et l'histoire m'avait remué les tripes. Le film de 2002 est adapté du roman autobiographique de Władysław Szpilman. Pour ceux qui auraient la chaine Orange Cinémax il est rediffusé 23 septembre 2010 à 01h10 et le 30 septembre 2010 à 18h05.

Synopsis : Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un célèbre pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie dont il partage les souffrances, les humiliations et les luttes héroïques. Il parvient à s'en échapper et se réfugie dans les ruines de la capitale. Un officier allemand, qui apprécie sa musique, l'aide et lui permet de survivre.


Je n'ai pas d'avis particulier sur ce film en lui même, les images et les émotions étaient marquantes mais vu l'histoire c'est normal maintenant sur le film en lui même, je ne saurais pas donner de précisions, je l'ai vu il y a déjà un moment.

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Roman Polanski   16/10/2010, 07:13

Vu Ghostwriter récemment, j'ai beaucoup aimé le film. J'ai eu l'impression d'être téléportée dans un polar nordique et j'ai vu en Ewan McGregor en excellent inspecteur Erlendur Sveinsson mais là il s'agit d'un écrivain nègre, écrivain fantôme qui doit remplacer son prédécesseur mort dans des circonstances que l'on ne connaît pas et qui n'est pas le propos d'ailleurs au début du film.
Celui-ci a été engagé pour écrire la biographie d'un ex premier ministre britannique, interprété par James Bond.. oups non par Pierce Brosnan que je n'ai pas reconnu tout de suite.

Dans l'histoire même j'ai trouvé quelques incohérences, enfin il y a des événements qui semblent illogiques, je ne les ai pas en mémoire précisément à l'instant mais j'en reparlerai, ça m'a un peu gêné dans le déroulement du film quand même de me dire bien là ça ne colle pas et je n'étais pas la seule spectatrice...

Mais je reviens à ce qui m'a plu, déjà le jeu de McGregor, son personnage accepte un travail et malgré l'ambiance plutôt sinistre dès le départ, ne semble pas réalisé que ce travail n'est pas tout à fait sans danger, il va (enfin !) comprendre qu'il va baigner dans un beau panier de crabes et c'est là aussi où le film est intéressant, un regard sur le monde politique et les magouilles qui tournent autour.

Le lieu est aussi pour beaucoup dans mon sentiment d'être chez Indridason, une ile désertique mouillée par des pluies en continue, une ambiance désertique, même la grande villa pourtant luxueuse est d'une froideur qui glace les os.

Un bon film à voir malgré quelques incohérences relevées; mais rien que pour le climat et les images qui sont superbes dans des tons gris bruns superbes.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Roman Polanski   16/10/2010, 07:21

Utopie a écrit:
Celui-ci a été engagé pour écrire la biographie d'un ex premier ministre britannique, interprété par James Bond.. oups non par Pierce Brosnan que je n'ai pas reconnu tout de suite.

Compte-tenu de ton jeune âge, je pensais que la seule référence acceptable en la matière de James Bond était Sean Connery...

Utopie a écrit:
Vu Ghostwriter récemment, j'ai beaucoup aimé le film. J'ai eu l'impression d'être téléportée dans un polar nordique et j'ai vu en Ewan McGregor en excellent inspecteur Erlendur Sveinsson mais là il s'agit d'un écrivain nègre, écrivain fantôme qui doit remplacer son prédécesseur mort dans des circonstances que l'on ne connaît pas et qui n'est pas le propos d'ailleurs au début du film.

Effectivement, cela pourrait très bien être le scénario d'un polar islandais... L'île isolée, la pluie constante créent à elles-seules une atmosphère oppressante...

Mais, je vois que t'es plus Ewan McGregor que néo-James Bond...cheese moq

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Roman Polanski   16/10/2010, 07:41

Le Mouton Sauvage a écrit:
Compte-tenu de ton jeune âge, je pensais que la seule référence acceptable en la matière de James Bond était Sean Connery...

argh quand même ... un peu de compassion, c'est dur dès qu'on franchit la trentaine Razz

Bien c'est peut-être pour ça que je ne l'ai pas reconnu de suite, il vieillit (c'est rassurant ... ) et oui Sean Connery, acteur que j'adore, à voir dans Le nom de la rose...

Citation :
Effectivement, cela pourrait très bien être le scénario d'un polar islandais... L'île isolée, la pluie constante créent à elles-seules une atmosphère oppressante...

Plus que le scénario qui me semble trop politique pour Indridason, mais je ne les pas encore tous lus, je pensais à l'acteur pour le rôle de l'Inspecteur, je le vois dedans et également les paysages et la météo aussi qui a une place à part entière dans ce film, qui devrait d'ailleurs être au générique !

Je voulais mettre une interview de McGregor mais pour le moment je vous mets juste
le lien ici
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Roman Polanski   20/10/2010, 13:03

j'ai vu en Ewan McGregor en excellent inspecteur Erlendur Sveinsson

...


Non ?

Mouton's tu avais parlé de films tirés de Mankell ou Indradason ... ? je ne trouve pas.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Roman Polanski   20/10/2010, 14:15

Utopie a écrit:
Mouton's tu avais parlé de films tirés de Mankell ou Indradason ... ? je ne trouve pas.

En fait, je crois que je parlais d'un autre acteur britannique, Kenneth Branagh, qui lui fut le temps d'une mini-série le célèbre inspecteur Kurt Wallander de Mankell...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roman Polanski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman Polanski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scènes de crimes
» Roman Policier
» Roman Hoffstetter
» Roman noir
» Roman VLAD, un compositeur indépendant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: