Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fabrice Du Welz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Fabrice Du Welz   5/4/2010, 06:32

Étrange film que je viens de voir : Vinyan, une production franco-britannique du réalisateur français Fabrice Du Welz, avec Emmanuelle Béart et Rufus Sewell.


Un couple d'occidentaux installé en Thaïlande est sans nouvelles de son enfant emporté par le tsunami quelques mois plus tôt. Le corps de celui-ci n'a jamais été retrouvé. A-t-il été englouti ? Est-il vivant, enlevé par des trafiquants d'enfants ? Un soir, la mère du petit garçon croit le reconnaître dans une silhouette visible dans un film vidéo tourné au cœur de la forêt birmane. Accompagnés de guides vénaux et peu rassurants, les parents de l'enfant traversent clandestinement la frontière birmane et s'enfoncent dans la jungle. Trahis par leurs compagnons, abandonnés au milieu de la forêt sauvage, divisés désormais quant à l'espoir de revoir l'enfant vivant, ils traversent, sous un climat lourd et poisseux, une série d'épreuves, qui les mèneront dans un endroit hors du monde où semble régner la loi d'une tribu entièrement composée d'inquiétants enfants sauvages. Seule la foi de la mère (intense interprétation d'Emmanuelle Béart) constitue un carburant suffisamment puissant qui maintient la quête désespérée des deux protagonistes sur sa voie.


Dernière édition par Le Mouton Sauvage le 5/4/2010, 06:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Fabrice Du Welz   5/4/2010, 06:45

Étrange film car il commence par l'absence d'un enfant emporté par le tsunami, le deuil impossible d'une mère qui croit voir son fils sur un documentaire. Seconde étape : l'aventure, la jungle birmane, ses pièges, ses pluies e la corruption des "passeurs". Et le film se termine dans une ambiance mi-fantastique, mi-gore. Âme sensible s'abstenir, donc... Et film qui n'a pas fait l'unanimité au sein des critiques cinématographiques.


Le second long métrage de Fabrice Du Welz, qui avait auparavant signé l'intéressant Calvaire mais opère ici un véritable saut qualitatif, semble emprunter à plusieurs registres : le mélodrame, le récit d'aventures exotiques, le film d'horreur aussi. Mais cette généalogie ne devrait pas empêcher de constater les qualités singulières d'un film qui repose tout d'abord sur un sens de l'atmosphère extraordinaire. L'impressionnante photographie de Benoît Debie, l'utilisation inspirée de la musique et des sons, le dépouillement d'un récit entièrement concentré sur un périple initiatique contribuent à favoriser une intense expérience sensorielle pour le spectateur. Et celle-ci fait progressivement et subtilement basculer l'univers du film. Celui-ci s'enroule, en effet, autour d'un sentiment à la fois traumatisant et authentique : le choc consécutif à la perte d'un enfant, le refus de la réalité, l'évasion vers un monde imaginaire face à une vérité insupportable. - [Le Monde].


Emmanuelle Béart, vêtue d'une robe en haillons, s'avance à pas lents puis s'effondre sur le sol gorgé d'eau. L'acteur britannique Rufus Sewell se précipite pour la relever. Une seule prise pour cette scène difficile. Entamé depuis la ­mi­­-­­juin, le tournage du ­second ­long métrage, Vinyan (qui signifie l'âme, en thaïlandais) de Fabrice du Welz s'achève dans le sud thaïlandais. Le travail fut éprouvant, notamment du fait des pluies diluviennes qui arrosent la région en cette période de l'année, sans parler des moustiques qui deviennent particulièrement voraces quand la journée s'achève à 22 heures, sous les spotlights.

Le tsunami qui a ravagé le sud de la Thaïlande en décembre 2004 est le point de départ de Vinyan mais il ne s'agit en aucun cas d'une fiction relatant directement la tragédie. «C'est un film d'amour, la quête d'une mère», explique Fabrice du Welz, dont le premier long métrage - le film d'horreur Calvaire - avait était remarqué au festival de Gérardmer en 2005.
- [Libération].
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Fabrice Du Welz   5/4/2010, 07:02


Étrange film qui ne me laisse donc pas indifférent. L'atmosphère est étouffante, la pluie continue me glace le sang, la chaleur moite m'use mentalement (et j'ai même pas de bières pour étancher cette soif qui me serre à la gorge). La jungle birmane est à la fois d'un sublime verdoyant et d'une oppression intense. Le bruit de cette pluie fracassante et incessante, de ces cris d'animaux et d'oiseaux qui remplacent pratiquement pendant tout le film les dialogues des deux acteurs principaux rajoutent à cette sensation bizarre de malaise. Les images et les sons jouent un rôle primordial dans cette production et ajoutent un réel plus pour se sentir en totale immersion au fin fond de cette jungle birmane.

Et puis, il y a Emmanuelle Béart qui est magnifique. Elle est magnifique lorsqu'à la première scène elle sort de l'eau turquoise des plages thaïlandaises. Puis petit à petit, on ressent sa peine, son désespoir et on veut croire ensuite en son espoir... Jusqu'au moment où on se rend compte que l'espoir s'est mué tout doucement en folie douce, puis folie ravageuse jusqu'à la scène finale surréaliste.

Ce n'est pas le genre de film qu'on peut recommander à tout le monde. Public averti, il faut l'être, mais une fois que vous avez pénétré à l'intérieur de la jungle, que vous serez paré au trip hallucinogène proposé, vous ne pourrez plus en ressortir sans avoir sombrer dans une sorte de folie...

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fabrice Du Welz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fabrice Du Welz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais qu'est devenu Fabrice ????
» Fabrice TROVATO
» FABRICE BONY
» [1993 - 1993] Fabrice BONY
» FABRICE MOREAU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: