Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Siri Hustvedt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Siri Hustvedt   7/4/2010, 14:17


Pour inaugurer ce nouveau fil, je commencerai donc par vous parler d'un documentaire allemand réalisé par Nicola Graef (2010) : Ma vie, Siri Hustvedt

Celle qui a été, de longues années durant, "la femme de Paul Auster", sort de l'ombre.


Siri Hustvedt livre ici des réflexions intimes sur son enfance dans une famille d'émigrés norvégiens aux États-Unis et sur sa vie avec Paul Auster. C'est la première fois qu'elle et lui s'expriment ensemble devant la caméra. L'auteure du roman Tout ce que j'aimais puise la matière de son oeuvre dans son intérêt pour la psychanalyse et la peinture. Le témoignage de son grand ami Salman Rushdie complète ce portrait.

A première vue, un documentaire sur un écrivain pourrait paraître barbant et ennuyeux, surtout quand la vie de l'intéressée n'est pas non plus des plus trépidantes. Pourtant, c'est aussi l'occasion d'en découvrir un peu plus sur l'auteur, son intimité, ses références et son travail.

Ainsi, Siri ne peut écrire qu'à New-York ou dans son Minnesota natal. En dehors de ces lieux familiers, l'inspiration, l'envie ou la passion ne viennent plus spontanément.
Ainsi, Siri a besoin d'être entourée de son mari, Paul Auster, et de sa fille, Sophie Auster, troisième artiste de la fille pour laquelle j'avais bien apprécié son premier album avec One Ring Zero. Ce qui en soit n'est pas foncièrement une découverte fondamentale, mais il fut intéressant de voir cette complicité familiale. Les séances de relecture des uns et des autres, chaque chapitre de l'un se fait décortiqué par l'autre et vice-versa. Ils n'écrivent pas à 4 mains, mais deux têtes sont nécessaires pour aboutir aux chefs d'œuvres que l'on sait...
Siri, en plus de la littérature, a une grande passion pour l'Art, et ses critiques et ses connaissances sont souvent bien appréciées et suivies. Paul Auster en apprend chaque jour toujours un peu plus, en suivant sa femme, en l'écoutant passionnément lui conter telle œuvre... D'ailleurs, l'Art en général et la peinture en particulier obtiennent souvent une place prépondérante dans ses romans.

Dernier point : cela me donne terriblement envie d'en redécouvrir plus, et de trouver de nouveaux romans à faire cohabiter à côté de son mari (je n'en ai qu'un à mon actif, cela me semble trop peu pour me faire une profonde opinion).
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Siri Hustvedt   8/4/2010, 14:14

Le Mouton Sauvage a écrit:
Dernier point : cela me donne terriblement envie d'en redécouvrir plus, et de trouver de nouveaux romans à faire cohabiter à côté de son mari (je n'en ai qu'un à mon actif, cela me semble trop peu pour me faire une profonde opinion).

Webster, Minnesota. 1825 habitants dont une ravissante nana de 19 ans Lily Dahl, autant dire qu’il n’existe aucun secret au sein de cette communauté aux accents ploucs. Tout acte est soumis à commérages et est irrémédiablement propagé aux quatre coins du patelin. C’est pourtant dans cette « ville » que Lily Dahl découvre la vie, ses premiers amours et ses premiers drames.

Serveuse à l’Idéal-Café, elle traverse la vie et la ville avec l’innocence de sa jeunesse, œufs brouillés pour le pequeneau à la table 4, pain grillé pour les sales bouseux de la table 13, saucisses pour l’idiot du village assis dans le fond de la salle, et café noir pour le plouc à bretelles du comptoir. Elle connaît les habitudes de chacun. C’est ça la vie dans un bled de campagne...

Alors, le jour où un étrange étranger, artiste peintre juif new-yorkais, s’installe à l’hôtel de Webster, sa chambre en face de celle de Lily... La vie de Lily Dahl va s’en trouver perturbé ; un amour naîtra mais aussi des phénomènes insolites et inexpliqués surviendront. Mystères, hallucinations, lumières vaporeuses, des manifestations surnaturelles que Lily semble attirer à elle. Lily Dahl, une brillante fille, une Marilyn Monroe en brune, doit-elle poursuivre sa vie dans un tel environnement ou s’exiler vers la civilisation ?

Bienvenue dans l’Amérique profonde !



Lily Dahl, une belle au milieu des ploucs...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
 
Siri Hustvedt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOUVEAU Ronan Siri, folk française us

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: US - Canada-
Sauter vers: