Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juan José Campanella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Juan José Campanella   11/5/2010, 06:28

Juan José Campanella, réalisateur argentin, est surtout connu pour la réalisation au cours de ces 10 dernières années de nombreux épisodes de séries américaines : New York section criminelle, New York unité spéciale, Dr House...

Mais en 2009, il réalisa Dans ses yeux (El secreto de sus ojos), adapté d'un roman de l’écrivain Eduardo Sacheri, La pregunta de sus ojos. Ce film (sortie en France le 5 mai 2010) a gagné en 2010 le Prix Goya du meilleur film étranger en langue espagnole et l'Oscar du meilleur film étranger.

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Juan José Campanella   11/5/2010, 06:55

Tous les français voyaient dans le film de Jacques Audiard, Le Prophète, le futur oscar du meilleur film étranger... Et tous crièrent au scandale quand ce dernier fut attribué à un obscur film argentin d'un réalisateur plus habitué aux séries américaines qui s'incrustent sur notre petit écran qu'au cinéma du Grand Art pour les Grandes salles obscures... La bronca monte, la colère ne désemplit pas des salles rédactionnelles des journaux critiques de cinéma... N'ayant pas vu encore le film de Jaques Audiard, je ne pourrais juger. Par contre, le film de Juan José Campanella est un grand film, un beau film passionnant, sorte de thriller romantique...

Un petit aparté pour dire que je préfère nettement l'affiche originale. Dans l'affiche version française, seul ressort l'aspect romantique du film... Pourtant, le thriller reste la matière première du film : une longue enquête policière qui nous remonte dans le Buenos Aires de 1974...


Synopsis : 1974, Buenos Aires. Benjamin Esposito enquête sur le meurtre violent d'une jeune femme.
25 ans plus tard, il décide d'écrire un roman basé sur cette affaire "classée" dont il a été témoin et protagoniste. Ce travail d'écriture le ramène à ce meurtre qui l'obsède depuis tant d'années mais également à l'amour qu'il portait alors à sa collègue de travail. Benjamin replonge ainsi dans cette période sombre de l'Argentine où l'ambiance était étouffante et les apparences trompeuses...


Benjamin Esposito est un jeune idéaliste en 1974. Il croit à la justice et l'affaire du viol de cette jeune fille le hantera jusqu'à la fin de sa carrière et au-delà, puisqu'il décidera de continuer à s'y consacrer pour "pondre" un roman sur le sujet. Idéaliste et passionné de justice et amoureux de sa "patronne" sans jamais être capable de le lui avouer. Des flash-backs omniprésents qui nous plonge dans cette Argentine de 1974, l'année du crime, mais aussi l'année de la mort du général Peron, qui dirigeait le pays, et de l'accession au pouvoir de son épouse Isabel, qui sera renversée, en 1982, par une junte militaire. Le contexte politique, en sous plan, prend également une part importante à la trame de l'histoire...

Un film fait de regards intenses, de sourire et de non-dits, une vérité qui se cache pour ressortir 20 ans après, ne vous fiez pas à l'affiche française ; ce film n'est pas une simple comédie romantique, fleur bleue et bonbon rose ; Ce film est un bon thriller argentin où les 2h10 défile sous vos yeux de façon intense et captivant...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Juan José Campanella   21/1/2011, 00:52

Edit : Suite à une étourderie, le fil était déjà créé, Non seulement le début du fil a une biographie mais on peut en trouver au milieu du fil

Le début de ce fil ne commencera pas par une biographie que vous pourrez déjà lire bio wiki mais on y reviendra.

D'ailleurs Juan José Campanella, cinéaste argentin né à Buenos Aires en 1959, a surtout travaillé pour les télévisions américaines. Lifestories: Families in Crisis (1992-1996) New York section criminelle (2002), New York unité spéciale (2000-2009), Dr House (2007-2009).
Il travaille aussi en tant que scénariste, producteur et à l'occasion acteur comme vous pouvez le lire sur le lien wiki.

Il a aussi réalisé des films indépendants : Le fils de la mariée en 2004, Dans ses yeux (El secreto de sus ojos), adapté d'un roman de l’écrivain Eduardo Sacheri, La pregunta de sus ojos en 2009. Ce film a reçu en 2010 le Prix Goya du meilleur film étranger en langue espagnole et l'Oscar du meilleur film étranger.

Finalement ce fil a commencé par une biographie et on peut en lire une autre ici plus complète

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Juan José Campanella   21/1/2011, 01:20


Dans ses yeux est un film noir, un polar mais bien plus qu'une simple enquête, ce qui frappe en premier ce sont les acteurs Soledad Villamil, Ricardo Darin, Pablo Rago ils sont excellents et portent de beaux personnages à la fois ordinaires comme le dit le réalisateur mais aussi à la personnalité subtile et attachant. L'histoire paraît simple au départ, une femme est retrouvée assassinée, l'enquête finit par aboutir et le meurtrier emprisonné, mais l'originalité du scénario et les rebondissements du film, le spectateur est pris dans la tourmente de l'histoire et des protagonistes.


Un film vraiment fort que l'on a beaucoup apprécié, un film très noir vu grâce au best-of 2010 de BMR & MAM et aucun regret, juste envie de faire passer le message : allez voir le film et on en reparlera !

En attendant, l'interview du réalisateur Juan José Campanella :


Le réalisateur s'avoue fasciné par la mémoire individuelle mais aussi collective que l'on retrouve comme un élément clé dans le film: "La mémoire me fascine ainsi que la façon dont les décisions prises il y a 20 ou 30 ans peuvent nous affecter aujourd'hui. Cela peut aussi s'appliquer à la mémoire d'une nation. En tant que pays, alors que nous retrouvons maintenant notre mémoire des années 1970, nous savons que l'horreur a commencé à prendre forme avant la dictature militaire. L'histoire se déroule dans une Argentine où l'atmosphère est lourde et étouffante même pour les principaux protagonistes."
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Juan José Campanella   21/1/2011, 03:46

Utopie a écrit:
Un film vraiment fort que l'on a beaucoup apprécié, un film très noir vu grâce au best-of 2010 de BMR & MAM et aucun regret, juste envie de faire passer le message : allez voir le film et on en reparlera !

J'en ai déjà parlé, mais visiblement la première fois ne t'a pas marqué.. Sad Crying or Very sad

alors je relaie le message : allez voir le film...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Juan José Campanella   21/1/2011, 04:14

Shocked Je suis sincèrement confuse et totalement désolée ...

Tu as eu raison d'en parler, c'est un film très fort.

J'avoue que là je me sens piteuse... je vais me cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juan José Campanella   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juan José Campanella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juan Bautista José Cabanilles (1655?-1712)
» José Van Dam
» Il Barbiere di Siviglia, Campanella/Serreau, ONP 09-10 2009
» Richars Strauss - Don Juan
» José Mauricio Nunes Garcia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: