Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dennis Hopper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Dennis Hopper   29/5/2010, 14:48


« Je crois que je resterai le type qui a fait Easy Rider. Pour les plus jeunes spectateurs, qui n’ont pas vu ce film, mon nom évoque le maniaque de Blue Velvet et pour d’autres, Dennis Hopper, c’est Speed !. Après tout, le fait que Easy Rider me colle à ce point à la peau, ne me dérange pas. Au contraire, je suis fier de l’avoir réalisé. Je l’ai revu récemment et je pense, sans mauvais jeu de mot, qu’il tient encore bien la route. Dans les années soixante, le cinéma était tellement en retard, tellement loin derrière ce qui se passait dans l’art, dans la littérature, dans la musique. Non pas que certains ne tentaient pas de changer les choses, mais le temps n’était pas encore venu. En 1968, lorsque j’ai commencé à tourner Easy Rider, le mouvement hippie avait déjà eu lieu, le Summer of Love était fini. Et ce fut la première fois que de la musique rock fut utilisée comme bande originale d’un film ! Lorsque avec Bert Schneider, nous avons senti qu’une porte s’ouvrait enfin, nous nous sommes engouffrés dedans. [...] En tant que réalisateur, Easy Rider représente finalement ce que j’ai fait de mieux, de plus abouti. J’ai envisagé Billy et Captain America comme des cow-boys modernes, leur moto ont remplacé les chevaux, ils sont comme des hors-la-loi pénétrant dans une petite ville qui va tout faire les expulser. Ils sympathisent avec les hippies qui, dans le film, jouent le même rôle que les Indiens dans les westerns. Et puis, nous étions à l’époque de la guerre du Vietnam : Billy est une sorte de sergent prêt à suivre le Captain America sur n’importe quelle bataille, comme le trafic de drogue. Il y a une différence de classe entre eux, Billy est plutôt du côté du peuple, Captain America, que joue Peter Fonda, incarne l’élite. Et puis il y a eu le massacre de Sharon Tate en août 1969. Je pense que Charles Manson a fait plus de mal aux hippies et au mouvement Peace and Love que n’importe qui d’autre. Avant lui, le mouvement incarnait quelque chose de positif, après lui, ce fut fini. La violence indescriptible de ce qu’il a commis a tout entaché ».

Dennis Hopper - Born to be wild


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Dennis Hopper   29/5/2010, 16:07

Un type génial qui est parti...
C'est comme ça sur cette planète, on est pas fait pour rester.
En tous cas, merci de ta visite Dennis, la vie en a été plus belle!
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Dennis Hopper   30/5/2010, 02:21

Un film avec des interviews, des extraits de films


Une première vidéo d'une série, on trouve les autres à la fin de la vidéo

- deuxième
- troisième
- quatrième
- cinquième
- sixième et fin
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Dennis Hopper   9/10/2010, 03:10

Matinée Rock'N'Roll !
Je me suis fait un p'tit plaisir : Easy Rider !
Ca décolle, de bon matin !

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Dennis Hopper   11/10/2010, 14:44

Sans pénétrer dans l'intimité du mouton sauvage, je me suis fait un petit plaisir solitaire ce week-end.
Et comme à chaque fois, quelle claque je me suis pris à la fin du film...
Pourtant, je connais la fin, mais à chaque la violence me prend aux tripes, et j'en reste retourné pour la journée entière...

Juste pour se remettre en mémoire le film (que tout le monde connait par cœur, répliques comprises, et que tout le monde a vu au moins une dizaine de fois), quelques donnés techniques.

Easy rider de Dennis Hopper - 1969
Scénario : Dennis Hopper, Peter Fonda, Terry Southern
Avec : Peter Fonda (Wyatt), Dennis Hopper (Billy), Jack Nicholson (George Hanson), Robert Walker Jr (Jack), Luana Anders (Lisa), Antonio Mendoza (Jesus), Phil Spector (Connection)
Musique : Bob Dylan, Crosby, Stills & Nash, Jefferson Airplane, Steppenwolf…


L'Histoire : Deux hippies traversent les États-Unis en Harley. Billy et Wyatt viennent de négocier une importante quantité de drogue. Wyatt cache l'argent dans le réservoir de sa moto et les deux amis partent pour La Nouvelle-Orléans afin d'y être à temps pour mardi gras. Leurs cheveux longs et leurs engins aux peintures psychédéliques inquiètent les populations locales qui leur refusent régulièrement le gîte. Billy et Wyatt se retrouvent en prison pour avoir participé à une parade illicite. Ils y font la connaissance d'un avocat alcoolique, George Hanson, qui décide de les suivre dans leur randonnée…

À travers le périple des deux hippies californiens, Dennis Hopper raconte l'un des plus mauvais trip jamais vécus par des individus libres et marginaux dans l'Amérique profonde de la fin des sixties. Si au départ, le film semble s'aventurer vers la contre-culture américaine représentée par le mouvement hippies, les drogues douces et délires psychotiques, le film bascule dans la bassesse avec tout ce qu'il y a de plus vil dans le comportement humain. Cette période aurait pu être le symbole de la liberté, en harley, elle devient surtout le début de la répression envers la marginalité. Un magnifique pamphlet contre l'intolérance et le droit à la différence. La répression de l'ordre établi a gagné : souvenez-vous en, pour que Billy et Wyatt n'est pas fait ce "trip" pour rien !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Dennis Hopper   11/10/2010, 15:05

Je l'ai vu x fois et l'ai revu il y a peu, et tu vois c'est curieux la fin justement, si dure, sans chichi et bien elle m'étonne à chaque fois, comme si je ne l'avais pas vue avant. Je me dis qu'inconsciemment la fin me choque tellement que je la refoule quelque part.

Et puis une petite photo pour Jack Nicholson qui me fascine complètement même dans des rôles graves et le casque lui va à merveille, et quel casque !


D'ailleurs, ça aussi c'est curieux, les petits clins d'oeil drôles et j'en souris encore en regardant le film et puis vlan un rebondissement dramatique me sort de ce sourire.

Fido l'a vu, je pense ? ...


Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Dennis Hopper   23/10/2010, 04:16

Utopie a écrit:
Je l'ai vu x fois et l'ai revu il y a peu

En plus, à chaque fois que je le revois, je garde en mémoire les images pendant des jours, des semaines, voir même des mois... C'est peut-être ça la définition d'un film culte pour moi : des images qui marquent, et dont on se remémore juste dans la tête...

cyclops

Acid Trip et Hallucinations en Version Italienne...

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dennis Hopper   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dennis Hopper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dennis Hopper - Easy Rider
» R.I.P. Dennis Hopper
» L'acteur et réalisateur Dennis Hopper est mort
» "Un Tableau De Hopper", chanson du prochain album (spoiler)
» [ DE ] Punkt 12/RTL Exclusiv - Itw de Dennis K. sur la love-affair de Bill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: