Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bruce Springsteen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Bruce Springsteen   30/8/2010, 04:12

« Le rock'n roll a changé ma vie. Il m'a donné le sentiment d'exister en tant qu'individu. »

Bruce Springsteen.


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   30/8/2010, 05:20

Greetings from Asbury Park, N.J. est le premier album de Bruce Springsteen, sorti en 1973.

Tout les titres sont écrits et composés par Bruce Springsteen et interprétés par sa "Band" qui deviendra dans un futur très proche (à partir du second album) le E-Street Band.

1. Blinded by the Light – 5:04
2. Growin' up – 3:05
3. Mary Queen of Arkansas – 5:21
4. Does this bus stop at 82nd Street ? – 2:05
5. Lost in the Flood – 5:17
6. The Angel – 3:24
7. For you – 4:40
8. Spirit in the Night – 4:59
9. It's hard to be a Saint in the City – 3:13


Bizarre, mais souvent je reviens à ce tout premier album qui oscille entre blues-rock et folk-soul. Le futur Boss n'a peut-être pas encore parfaitement cerné sa voie, mais il possède déjà une sacrée énergie et une voix toute particulière, genre écorchée et rebelle... L'impact commercial n'est pas encore à son apogée, mais les critiques sentent que ce jeune gars possède un brin de talent qui pourrait mériter le détour, et le fait de perdre quelques heures à l'écouter sobrement.

Voilà, c'était ma reprise du jour : Greetings from Asbury Park, N.J.



Extrait du jour : Lost In The Food
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   2/9/2010, 14:55

En 1973, à la sortie de ce premier album, on voyait, on cherchait, en la personne de Bruce Springsteen, le nouveau Bob Dylan. Mais ce serait trop simple. Pour qui ? Pour lui, pour les critiques ou pour le public. Je pense qu'avec sa voix écorchée, ses textes qui sont ressentis comme une longue complainte douloureuse et acharnée, la comparaison étaient aisée. Mais Bruce, s'il manie bien la guitare acoustique et l'harmonica, n'en reste pas là, s'entourant de son E-Street Band au son plus cuivré.

Mais bizarrement sur ce premier album, un titre requiert toute mon attention : Mary Queen of Arkansas, véritable œuvre dylanienne, et pourtant si souvent décriée par les puristes du Boss. Cela reste l'un des moments phare de cet album pour moi, non-puriste du Boss encore moins intégriste du Bruce. Mais ce morceau me ferait chavirer de mon hamac...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   7/9/2010, 18:41

Une petite vidéo avec un "petit groupe" :
Springsteen. Mellencamp. The Dixie Chicks. John Fogarty. Little Steven. Michael Stipe. Eddie Vedder




Pour réveiller Mouton's Wink
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   4/10/2010, 14:32

Utopie a écrit:
Pour réveiller Mouton's Wink

Et maintenant que je suis réveillé, on fait quoi ?
scratch
On continue d'écouter le Boss !
cool guitare

Après l’exploration de son tout premier album, je vous fais un grand bon en avant avec « Devils & Dust ». Nous sommes en 2005, plus de trente après Greetings from Asbury Park, N.J. ; mais cela ne signifie pas qu’entre ces deux extrêmes, il n’y a rien eu d’important dans la musique du boss. Bien au contraire, mais juste l’envie de ré-écouter cet album d’une profonde tristesse et mélancolie.

Bruce a délaissé son mythique E-Street Band pour revenir ici quasi en solo, avec une guitare acoustique et un harmonica (avec simplement O'Brien à la basse et un Steve Jordan à la batterie). Un Bruce intimiste, qui fait du folk-song-writer comme je les aime. Un Bruce qui avec l’âge ressemble dans cet album au grand Johnny Cash que j’admire. Une ode à la musique folk-country, une peinture musicale de l’Amérique profonde.

Il y a des jours où vous pouvez être surpris, où vous ne vous y attendiez pas, où quelque chose vous trouble, vous émulsionne à défaut d’émouvoir. Ce jour-là est arrivé en écoutant Devils & Dust où la voix du boss m’a profondément bouleversé.

Alors, prêt pour un long voyage à travers les States, road-music social proposé et composé par The Boss ?!

Voilà, c’était mon conseil de la nuit : « Devils & Dust »



Extrait d’un soir : « Jesus Was An Only Son »


Maintenant, je peux retourner me coucher sur ces bons conseils...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   17/10/2010, 13:35

La chanson qui ouvre l'album et lui donne son nom, Devils and Dust, met en scène un homme à terre, le doigt sur la détente, qui tente de survivre, malgré la peur qui l'étreint, malgré la poussière qui l'aveugle. Doit-il pour autant trahir ce qu'il a adoré? A-t-il encore la foi? «En chacun de nous, commente Springsteen, se déroule une bataille confuse, indécise. Il faut trouver notre chemin au coeur d'un brouillard d'émotions. Les gens ont des rêves, des interrogations qui les dévorent. Tout ce disque pose la question de la façon de s'en sortir. Certains trouveront un dénouement heureux; d'autres connaîtront une issue tragique.»
Source : L’express.



En écoute : Devils & Dust
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   3/11/2010, 13:18

Devils & Dust, la suite !

Dans All the Way Home, un homme supplie sa femme, à qui il a menti et qu'il a quittée, de le laisser revenir, même si elle n'a aucune raison de lui faire confiance. Assis au comptoir, tandis qu'un orchestre massacre une chanson des Stones, l'homme pense à l'ombre de l'anneau qui était au doigt de sa femme.
Source : L’express.

En écoute : All the Way Home



Une guitare, un harmonica, The Boss !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   4/11/2010, 15:41

Devils & Dust, la suite ! !

Reno, superbe ballade érotique, évoque une pute à 200 dollars. Lascive, elle lui promet «le mieux que tu aies jamais eu». Mais «ce ne fut pas le cas».

Par touches successives, Springsteen trace le portrait d'une Amérique qui doute, qui rêve, qui jouit, même pauvrement. «Je m'intéresse à ceux dont les âmes sont en danger, déclare le Boss. Ce risque, tout le monde le ressent quotidiennement. Les gens se demandent tous les jours ce qu'ils apportent au monde et ce que le monde leur apporte. Que l'on soit religieux ou non, c'est une constante humaine.»

Source : L’express.

En écoute : Reno



One guitar, one voice, The Boss !


Dernière édition par Le Mouton Sauvage le 6/11/2010, 07:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   4/11/2010, 17:38

Le Mouton Sauvage a écrit:
En écoute : Reno

Beaucoup aimé cette ballade, je connais sans connaître Springsteen, à une époque j'en entendais pas mal, il passait partout et puis on m'a filé des K7, et cette chanson ci-dessous... impossible d'y échapper dans ces années là, à moins de ne pas être né...

J'ai même un doute sur le fait de l'avoir vu en concert ... à ce point là, je ne sais pas, ou alors je confonds avec ???

[center]
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   6/11/2010, 07:45

Utopie a écrit:
Beaucoup aimé cette ballade, je connais sans connaître Springsteen, à une époque j'en entendais pas mal, il passait partout et puis on m'a filé des K7, et cette chanson ci-dessous... impossible d'y échapper dans ces années là, à moins de ne pas être né...

Ben moi, à l'époque, j'y ai échappé. C'est mon truc à moi de découvrir tout avec au moins 10 ans de retard D
Mais comme le rock'n'roll ne meurt jamais, 10 ans de retard ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan de vagues déferlant sur les ondes rock'nrolliennes...

Devils & Dust, c'est pas encore fini ! !

Dans Black Cowboys, un adolescent modèle vole 500 dollars à sa mère quand il apprend que son père a été remplacé par un autre homme, saute dans le premier train et se retrouve au milieu de nulle part dans un champ boueux de l'Indiana.

Source : L’express.

En écoute : Black Cowboys



Une voix, un champ boueux de l'Indiana & The Boss !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   6/11/2010, 15:20

Le Boss! je l'ai toujours trouvé un peu énervé et énervant finalement. Mais c'est toujours subjectif les avis sur tel ou tel artiste, surtout quand on comprend rien à ce qu'ils racontent. Pour les states, il parait de gauche, ce qui est plutôt sympa, mais bon on peut pas tout écouter, faut faire un choix.
Et pour moi, c'est John Hiatt, même timbre de voix, parait lui aussi de gauche pour un statien, mais plus acoustique, moins énervé, plus supportable à mes oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   9/11/2010, 14:22

Fido a écrit:
Le Boss! je l'ai toujours trouvé un peu énervé et énervant finalement.

A la demande générale et après les nombreuses acclamations et encouragements dont j'ai fait l'objet pour poursuivre la route Devils & Dust ! ! !

Dans The Hitter, à La Nouvelle-Orléans, un enfant abandonné gagne sa vie avec ses poings : « Je savais que la lutte était ma maison et le sang mon commerce. » Après un combat de trop, il revient frapper à la porte de sa mère, « juste pour s'allonger ». L'Amérique de Springsteen livre toujours un combat de trop.

Source : L’express
.

En écoute : The Hitter



The Guitar, New-Orleans & The Boss
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   14/11/2010, 10:13

1978. Darkness on the Edge of Town.

Si je vous dis mythique, vous allez penser que j’éxagère… Non, à peine. Cet album a une saveur particulière. Du bon, de l’excellent même Rhytm’n’ Blues. Toute la rage et la rancœur du boss se ressent dans la plupart de ses chansons. Il n’hésite pas à crier, à hurler son mécontentement, sur des guitares beaucoup plus présentes qu’à l’accoutumée. Le E-Street Band est certes présent, mais il n’est là qu’en guise « d’accompagnateur » du Boss, le sax’ se fait plus discret. Tant mieux, enfin d’un avis personnel. Je préfère le Boss sans ses artifices cuivrés. Juste un tee-shirt, une guitare, et une gueulante pour exprimer sa rage et son amertume. Et ce boss, version 1978, je l’adore. Ses envies de révolte, associées à un son plus proche du rock, font de cet album une quête introspective, mais engagée (enragée) sur la vie « Made In Springsteen ».

Et puis, quand je regarde la pochette, je me fais des films. J’imagine le Boss en Tee-shirt et blouson de cuir comme un clone au Al Pacino, qu’ils font partie de la même bande venue exprimer (crier, hurler, beugler) à la face du monde toute la rage et la haine envers cette société qui se détraque irrémédiablement. Ce Bruce, il a de la gueule !


Voilà, c’était mon conseil d’une soirée de révolte : “ Darkness on the Edge of Town ”.



Extrait d’un soir : Adam Raised a Cain.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 44
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   15/11/2010, 14:30

2010. The Promise : Darkness on the Edge of Town

Nouvelle réédition de l'album mythique de 1978. Remastérisé qu'ils disent ! ça s'entend, ça c'est sûr... Ce n'est pas qu'un produit purement marketing...
Bon d'un autre côté, l'album est accompagné d'un double, The Promise, 21 titres inédits enregistrés à cette période incluant la fameuse version studio de "Because the Night" popularisée par la suite par PATTI SMITH !
ça vaudrait donc le coup d'y jeter une ou deux oreilles...

Mais ce n'est pas tout. Quand le Boss bosse, faut que ça se voit...
Alors dans ce coffret au doux prix de 79,99 € sont présents 3 DVD !
Et 1, et 2 et 3...

DVD1 : "THE PROMISE : THE MAKING OF 'DARKNESS ON THE EDGE OF TOWN'"

85 minutes d'images inédites d'époque évoquant l'enregistrement de cet album culte commentées par Bruce lui-même et tous les acteurs qui ont participé à cette aventure.

Ce documentaire a été présenté au festival de TORONTO le 14 septembre dernier

DVD 2 : DARKNESS ON THE EDGE OF TOWN - PARAMOUNT THEATER, ASBURY PARK, NJ, 2009

Le groupe rejoue en intégralité sur scène l'album Darkness On The Edge Of Town

DVD3 : HOUSTON '78 BOOTLEG: HOUSE CUT

Voilà, c'était ma réédition remasterisée du soir : The Promise : Darkness on the Edge of Town



Extrait d'un soir : Darkness On The Edge Of Town.


A ce prix-là, moi j'achète pas mais certainement qu'il y a des fans du Boss pour s'offrir ce présent.
Et puis c'est pas grave, j'ai au moins pu parler du Boss, cela faisait longtemps que ça me démangeait et qu'on n'en avait pas discuté tous ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   19/11/2010, 09:42

Et étiez-vous au 2e concert du 25e anniversaire du Rock & Roll Hall of Fame donné le 30 octobre 2009 au Madison Square Garden de New York ???

Et non, évidemment ! Alors vous avez loupé Bono (U2) appelé Patti Smith et Bruce Springsteen pour chanter Because the night écrit par ce dernier pour Patti Smith.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bruce Springsteen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bruce Springsteen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bruce Dickinson : En colère contre les groupes de rock
» Bruce Dickinson:" les fans ne sont pas des vaches à lait"
» Bruce Palmer - The Cycle Is Complete 1971
» Bruce dickinson pilote
» Bruce Dickinson avec Astraeus Airlines,la sécurité au programme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Casque sur les Oreilles, Volume à Fond :: Dans le Jukebox-
Sauter vers: