Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cinéma de Hong Kong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Cinéma de Hong Kong   18/9/2010, 06:45

Le cinéma hongkongais est un des quatre courant du cinéma chinois, avec celui de la Chine continentale, de Singapour et de Taiwan.

Étant une ancienne colonie britannique, Hong Kong a bénéficié d'une liberté économique et politique que n'avait pas la Chine continentale et Taĩwan. Elle est devenue un centre de production cinématographique pour le monde sinophone, y compris la diaspora, ainsi que pour l'Asie de l'est en général. Pendant des décennies, Hongkong a été le troisième producteur de film après Hollywood et Bollywood.

Malgré la crise du milieu des années 1990, et le retour à la souveraineté chinoise en 1997, les films hongkongais ont gardé leur identité et continuent de jouer un rôle important sur la scène du cinéma mondial.

En occident, le cinéma hongkongais populaire a toujours été très apprécié et peut être aujourd'hui considéré comme un élément de la culture dominante. Son influence a été considérable, notamment sur les récents films d'action hollywoodiens.


  1. Le film de kung-fu

    Le film de kung-fu devient populaire au début des années 1970 grâce aux acteurs et sportifs de haut niveau Jackie Chan, Sammo Hung et Bruce Lee.

  2. Le wu xia pian

    Le wu xia pian, l'équivalent des films de capes et épées occidentaux est le genre le plus populaire en Asie. Il est présent à Hong Kong depuis les débuts du cinéma et a été réinventé par Tsui Hark pendant les années 1980.

  3. Le film de triade

    Le film de triade traite principalement de la mafia asiatique. Il est devenu très populaire lors de la nouvelle vague hongkongaise grâce aux réalisateurs John Woo et Johnnie To.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Cinéma de Hong Kong   18/9/2010, 07:05

Premier Opus d'une trilogie, Infernal Affairs a été réalisé par par Andrew Lau et Alan Mak avec notamment Tony Leung Chiu-wai.
Un acteur qui rappellera quelques souvenirs à certain(e)s puisqu'il a été complice des films de Wong Kar-wai, Chungking Express, In the Mood for Love, 2046 ou de Tran Anh Hung, Cyclo...


À Hong Kong, la police et une triade se livrent à une lutte impitoyable. Pour défendre ses intérêts, Sam, le parrain de la mafia, décide d'infiltrer des hommes dans la police. Son meilleur élément, Lau Kin Ming, y jouit d'une réputation sans tache et gravit les échelons de la hiérarchie. Dans le même temps, la police décide d'envoyer son meilleur élément, Chan Wing Yan, comme taupe dans la mafia. Sa mission est de récolter suffisamment d'informations pour faire tomber Sam. Pour garder le secret de cette mission, seul le commissaire Wong est au fait de ses agissements et de sa véritable identité. Petit à petit, Yan monte également dans la hiérarchie mafieuse pour devenir un des principaux bras droits de Sam.

Le jour où police et mafia se rendent compte qu'une taupe est infiltrée dans chacun des camps, une course contre la montre s'engage. Le premier qui démasquera l'autre l'emportera... Mais en chemin, ces deux agents infiltrés vont devoir faire face à leurs propres démons. En effet, la mafia livre une guerre violente pour découvrir qui est la taupe tandis que la police elle-même promet une belle récompense à celui qui trouvera le traître...


Un film de triade où les coups de feu se font rares (ce qui est rare dans ce domaine) et où le suspens maintient le spectateur en haleine du début à la fin. De nombreuses récompenses (justifiées) pour un film dont les amateurs (et non) de ce genre peuvent vraiment appréciés tant le scénario mène les rebondissements à tambour battant.


Et peut-être que l'histoire vous évoquait aussi quelques souvenirs : En 2006, Martin Scorsese met en scène Leonardo DiCaprio et Matt Damon dans le remake américain du film, Les Infiltrés. L'action est transposée à Boston et confronte la police américaine à la pègre irlandaise.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
 
Cinéma de Hong Kong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Executeur de Hong Kong!C'est mon blaze!ça en jette?..
» David Lansky-Hong Kong sur Seine
» Ma passion
» Exotica? ...Bouga Bouga!!!
» David Lansky-Prise d'otages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: