Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Picasso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Picasso   19/9/2010, 13:26


Pablo Ruiz Picasso (1881-1973) peintre mais aussi sculpteur espagnol est l’un des artistes majeurs du XXe siècle. Il est, avec Georges Braque, le fondateur du mouvement cubiste.
Premier pas dans la peinture très jeune avec l'aval de sa famille, il entre à l’école des Beaux-Arts de Barcelone en 1896, c'est le début d'un long parcours ou la créativité sera toujours présente.

Des milliers de peintures, dessins et centaines de sculptures a son actif, c'est un artiste créatif avec une capacité à inventer et à évoluer dans sa manière de peindre. Différentes périodes, formes d'écriture où il avance et est perpétuellement en recherche.
Ce qui me frappe chez lui ce n'est pas tant la forme même si le cubisme fut un renouveau et une recherche intéressante qui influença de nombreux peintres, que les couleurs dynamiques ou encore la lumière que l'on peut voir chez ses contemporains mais la force.

Mais ce n'est pas une force sereine, de nombreux tableaux sont poignants en tout cas à mon goût, je m'intéresse plus à son travail d'artiste qu'aux résultats que sont ces tableaux dont certains me plaisent mais d'autres moins, ils ont souvent en commun une vitalité incroyable.

Je n'avais pas envie de copier ou réécrire une biographie pas toujours bien connue car il est souvent associé, à juste titre au cubisme mais il n'a pas fait que ça, ce n'est pas arrivé comme ça par miracle.
Vous pourrez lire sur la page de Wiki une biographie assez détaillée.

Et pour sa jeunesse et les différentes périodes dont on peut lire le détail sur la page mais sans image voici la page d'un blog par ici avec des photos qui rendent la biographie plus vivante et explicite.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   21/9/2010, 09:13

Après les toiles de première jeunesse, il y a les oeuvres de la période bleue, nommée ainsi du fait de la teinte dominante des tableaux de l'époque qui se situe entre 1901 et 1904.
Les thèmes sont plutôt sombres, personnages pauvres, mendiants, aveugles, Picasso venait de perdre son ami Carlos Casagemas qui s'était suicidé. Il étudiait à l'époque El Greco ce qui se ressent fortement dans les silhouettes faméliques de cette période.

Le bleu permet à Picasso de rompre avec les tentations naturalistes de ses débuts et d'inventer un univers particulier, entre réalité et imaginaire, considérablement simplifié. Dans cet Autoportrait, il devient un des personnages, solitaires, abandonnés, miséreux, qui habitent ses tableaux. Il n'a que 20 ans mais porte sur ses épaules toute la tristesse d'un monde dans lequel il n'a pas encore trouvé sa place. Source Musée Picasso

Cliquez pour voir quelques toiles en plus grand.

Autoportrait 1901
Éden Concert 1903 ......................
Les deux soeurs (Las dos hermanas) 1903 ............ .....
La vie (La Vida) 1903 ............ .....................................................
La Celestina (1904) ............ ........................................................................


J'ai eu envie de développer même rapidement cette période, je m'intéresse souvent aux débuts de la vie d'un artiste, quels chemins il choisit ou il subit, quelles influences sont les siennes, qu'elles viennent de sa vie ou qu'elles soient culturelles et puis souvent les débuts sont moins connus, on parle plus des moments où ils sont connus ou reconnus.

Et puis j'ai eu longtemps une reproduction chez moi dont je ne sais pas grand chose, qui apparaît plus ou moins bleue selon l'impression, la mienne était très bleue mais je la vois aussi dans un ton différent. Qu'en est-il de ce tableau, je ne sais pas encore.




Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   22/9/2010, 06:03

A propos de la période bleue d'autres tableaux sur le lien ci-dessous dont le Nu bleu que je cherchais.

Entre 1904 et 1905, les modèles ne changent guère, mais la palette se réchauffe progressivement, passe du bleu froid à des gris bleutés, presque métalliques qui font scintiller les figures des premiers Arlequins. L’amélioration de sa situation matérielle et l’optimisme engendré par sa rencontre avec Fernande Olivier et autres ont éclairé l’évolution de son style. Parallèlement au réchauffement de la couleur, il faut signaler l’arrondissement des figures qui perdent de leur caractère anguleux pour s’adoucir en courbes.


Source et suite à lire sur ce lien, dommage qu'il est une image de fond qui ressorte et gêne la lecture, on comprend le passage de la période bleue à celle dite rose car il utilisait beaucoup d'ocre rouge.

En faisant des recherches, j'ai pu lire des contradictions selon les sources entre le Musée, Wiki et des sites personnels donc certaines infos sont à lire avec un oeil critique et du recul.

Un exemple sur la période bleue qui selon Wiki :
Citation :

il montre pour la première fois ses toiles bleues du 15 novembre au 15 décembre 1902 dans une exposition de groupe chez Berthe Weill.

et d'autres sites (fiables ? ici ou ) qui ont dû avoir d'autres sources..
Citation :

A la différence de la période rose Picasso, ne révélera au grand public les tableaux de la période bleue qu'en 1966.

à suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   10/10/2010, 14:04

On pourrait encore parler de Picasso, de son travail, disséquer ses peintures, voire pire ses intentions et on en parlera mais si avant tout, on regardait l'artiste à son travail ? mais comment ?
Par un film de Henri-Georges Clouzot réalisé en 1955, Le Mystère Picasso.

Le réalisateur a filmé Picasso en train de peindre sur des surfaces de verre. Les œuvres présentes dans le film ont été détruites, elles n'existent qu'à travers le film. Le film est passionnant, on voit les traits courir sur la "toile", l'oeuvre naît devant nos yeux, j'ai été subjuguée par ce film et merci à Fido de me l'avoir fait découvrir. Un enfant devant un dessin animé, c'est la tête que je devais faire en regardant les images naître devant mes yeux !

Un petit aperçu et d'autres à venir et informations sur ce film passionnant !

Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   11/10/2010, 04:03

Ce film, parce que c'en est bien un et pas un documentaire est vraiment extraordinaire. Rendons grâce aux médiathèques qui nous permettent de le visionner. Pour ma part je ne connaissais même pas son existence avant d'y tomber dessus...
Pourtant tourné en 1955, jamais entendu parler ni dans la scolarité, ni par les médias généralistes. Mais peut être je vis sur une autre planète...


En fouinant ici et là, j'apprends que c'était un vieux projet des deux amis resté un temps au niveau de l'idée. Puis Picasso propose un jour d'écrire un scénario, ce qui refroidit un peu Clouzot qui semble préférer que chacun reste dans son rôle.
L'élément déclencheur est l'arrivée dans l'atelier de Picasso de nouveaux stylos fabriqués aux Etats Unis: les feutres. Ceux ci ayant la particularité de traverser le support papier, il devient facile de filmer depuis l'arrière de la feuille...
Ainsi naissent ces 78 minutes de magie !
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   11/10/2010, 07:52

Je suis contente parce que sur la vidéo, il y a un échange qui m'a beaucoup amusé entre Clouzot et Picasso :

Clouzot : "Il y a une chose qui m'embête, c'est que le public va avoir l'impression que tu as fait ça en 10 mn"
Picasso : "J'ai travaillé combien de temps ?"
C : " 5 heures"
P : " Et bien maintenant tout le monde le sait, donne-moi une grande toile"

... on ne rentre pas dans de longues explications, j'aime beaucoup Smile

Fido, as-tu des informations sur la musique ? j'avais commencé à chercher et puis...

Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   11/10/2010, 08:55

Pour la musique: Georges Auric
Entre autre: La Belle et la Bête / Orphée - Cocteau, Moulin Rouge - John Huston, Lola Montès - Ophuls et même La grande vadrouille - Oury.
Sa page Wiki ICI
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   13/10/2010, 09:18

Parfois utilisé en première de couverture, une image qui exalte le mouvement:



Deux femmes courant sur la plage.
Dinard, été 1922 - gouache sur compensé; 34 x 42,5 cm
Musée de Picasso - Paris (on attendra qu'il ré-ouvre).
La fascination qu'exerce cette œuvre naît en bonne part du contraste entre la pesanteur des deux figures et la légèreté de leurs mouvements. La forme et le mouvement de la tête de la géante de droite ressemble tout à fait à ceux de la jeune fille debout dans "Les Baigneuses"
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   13/10/2010, 09:47

Ce tableau me fait penser à chaque fois à Gérard Garouste, le mouvement, la folie...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   13/10/2010, 13:51

Fido a écrit:
La forme et le mouvement de la tête de la géante de droite ressemble tout à fait à ceux de la jeune fille debout dans "Les Baigneuses"[/i]

Et hop l'occasion de rebondir sur

Les baigneuses de Pablo Picasso - Biarritz, été 1918


Picasso passe son voyage de noces avec Olga à Biarritz. Au bord de la mer où il ne manquera plus de venir passer les périodes estivales, Picasso retrouve le thème du bain et des baigneuses qu'il avait découvert chez Cézanne mais aussi dans l'œuvre d'Ingres. Le dessin, précis, les couleurs, vives, les détails du paysage, les déformations élégantes des figures, renvoient à d'autres artistes de l'histoire. Ceux du quattrocento, par exemple ou le Gréco, le Douanier Rousseau, etc.

Huile sur toile 27 x 22 cm

Une toile assez petite, pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   18/10/2010, 05:06

Voici une série que j'aime beaucoup.
Bachanales !

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   18/10/2010, 05:55

Je ne connais pas cette série, j'avais lu qu'il avait peint un tableau inspiré des Bacchanales de Poussin ...

Tu sais de quelle époque sont ces tableaux ?

Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   18/10/2010, 06:14

Je viens de trouver celui là qui correspond bien à cette même série:

Faunes et chèvre
61.8 x 74.6 cm - 1960

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   18/10/2010, 06:51

Hop suis partie sur les Bacchanales avec Picasso puis d'autres ...

j'en ai vu une autre

clic

Source Place des Arts ici et celles que tu as présentées...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   20/10/2010, 10:39

Encore une ... mais je n'ai pas l'époque

Eau-forte et aquatinte couleur
54,6 cm x 46,4 cm

clic clic
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   20/10/2010, 13:04

L'expression des trois personnages est d'un grand naturel. Ce qui est un dessin est finalement criant de réalisme et de vérité!
Le type est vraiment très fort!!!
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   21/10/2010, 05:44

Fido a écrit:
L'expression des trois personnages est d'un grand naturel. Ce qui est un dessin est finalement criant de réalisme et de vérité!
Le type est vraiment très fort!!!

Oui je trouve les personnages très expressifs, avec une préférence pour celui de gauche (à l'écran) mais dis moi, quand tu auras le temps, j'ai envie que tu développes "le type est vraiment très fort", cela fait plusieurs fois que tu l'exprimes à propos de Picasso, si je peux comprendre à demi mot, j'aimerais vraiment que tu parles de ce que tu vois, pourquoi te semble-t-il génial etc.
Qu'est-ce qui te frappe chez lui, déjà tu as su faire passer ton admiration pour ce peintre, ça c'est sur Wink

Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   22/10/2010, 13:23

Ce qui me frappe chez lui?
Hé bien ce trait simple et si expressif, cette force dans la composition et cet amour de la vie.
En fait, et pour être honnête, je n'y comprends rien, c'est juste un ressenti.
Face à ses œuvres comme à celles de beaucoup d'autres d'ailleurs, je suis comme ce grand singe qui promène sa main sur l'arête d'un grand monolithe mystérieux, appréciant une forme, un concept qui le dépasse...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   22/10/2010, 13:48

Fido a écrit:
Ce qui me frappe chez lui?
Hé bien ce trait simple et si expressif, cette force dans la composition et cet amour de la vie.
En fait, et pour être honnête, je n'y comprends rien, c'est juste un ressenti.
Face à ses œuvres comme à celles de beaucoup d'autres d'ailleurs, je suis comme ce grand singe qui promène sa main sur l'arête d'un grand monolithe mystérieux, appréciant une forme, un concept qui le dépasse...

Jolie réponse, question de sensibilité et c'est plus fort que des explications plus ou moins didactiques, ce que je n'aime pas.

Très beau dessin celui que tu viens de poster. Pour ma part, je n'aime pas tous ses tableaux, disons que certains ne m'émeuvent pas du tout, ce qui me plait c'est que Picasso me surprend, comme dans la série des Bacchanales que tu as mis, je ne les connaissais pas mais au premier coup d'oeil, je les ai aimés.

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   25/10/2010, 06:14

En parlant de trait, j'aime particulièrement les tableaux où ils apparaissent à nu comme sur celui ci-dessous

Bouteille de Vieux-Marc, verre et journal, 1913

Fusain, papiers collés et épinglés. 63 x 49 cm

Cette composition appartient à la période du cubisme synthétique (1912-1914) au cours de laquelle Picasso et Braque reviennent à une simplification des formes ainsi qu’à une référence explicite aux objets. Grâce à la page de journal qui y est collée, on peut la dater d’un séjour à Céret au printemps 1913.

Ayant expérimenté le procédé des papiers collés depuis 1912, notamment avec sa Nature morte à la chaise cannée où figure un morceau de toile cirée, <clic
Picasso précise ici sa recherche sur les différents niveaux de représentation de l’espace pictural. Toute une gradation est proposée, du plus réel au plus allusif, avec le vrai journal assumant son propre rôle, puis le véritable papier peint qui, lui, figure une nappe, jusqu’à la bouteille, stylisée à l’extrême et identifiable grâce à l’inscription « vieux marc ». Source : extrait d'un dossier à lire ici - Centre Georges Pompidou
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   12/11/2010, 09:57

Picasso aimait les chiens et en a dessiné, il avait un rapport touchant avec eux. et que j'aime bien
Citation :
Les chiens ont été ses compagnons et associés dans son œuvre et sa vie privée. Non seulement Picasso a peint et dessiné ses chiens, mais encore les personnages de certains tableaux montrent une ressemblance frappante avec le chien favori du moment. Il ne se comportait ni en " papachien ", ni en maître autoritaire. Sa relation avec eux était intuitive, laconique et similaire aux relations des animaux entre eux ! Ses chiens jouissaient de la plus grande autonomie, le peintre leur laissait libre accès à son atelier, ayant confiance en eux.source

En commençant par son premier chien Clipper 1895...


......]...............

D'autres peut-être ...
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Picasso   15/11/2010, 06:46

Oui, les chiens passent d'une toile à l'autre...


1917 - Etude pour Parade (Jean Cocteau/Eric Satie rideau de scène)


1917 - Détail de Parade (Jean Cocteau/Eric Satie rideau de scène)


1905 - L'acrobate à la boule (Huile sur toile 147x95cm)


1957 - Les Ménines (s’inspirant du tableau de Vélasquez)

Mais aussi un chat !!!

1939 - Chat à l'oiseau (huile sur toile, 97x129cm)
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Picasso   15/11/2010, 15:19

Je l'avais vu ce matou Wink

Pour les chiens, je ne savais pas, je découvrir au fil du fil...
Des thèmes de prédilections ? j'avais vu plusieurs tableaux de musiciens mais de là à savoir si c'est un thème...
à suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Picasso   

Revenir en haut Aller en bas
 
Picasso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pat Metheny Picasso guitar
» Mots en tout genre
» Mathis der Maler (Hindemith)
» Orchestre National de Lyon - Saison 2006-2007
» "Chronicles" by Bob Dylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: De l'Atelier à l'Expo-
Sauter vers: