Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexandre Ikonnikov [Russie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Alexandre Ikonnikov [Russie]   21/9/2010, 14:23

Alexandre Evguenievitch Ikonnikov est un écrivain russe né en 1974 à Ourjoum, dans l'oblast de Kirov (alors en République socialiste fédérative soviétique de Russie, URSS).

Ikonnikov suit des études d'allemand à l'université pédagogique d'État de la Viatka. Il enseigne l'anglais à Bystritsa dans le raïon d'Oritchev entre 1998 et 2000, puis l'allemand à Iekaterinbourg avant de revenir à Kirov en 2001. Il travaille ensuite comme journaliste et traducteur à Kirov et écrit en russe et en allemand. [Tout, absolument tout à été pris de Wikipedia]

Bibliographie
  • Dernières nouvelles du bourbier, nouvelles en russe et en allemand parues sous le titre de Taiga Blues en 2002. Traduit en français par Antoine Volodine (pour le russe) et Dominique Petit (pour l'allemand).
  • Lizka et ses hommes, roman. Traduit en français par Antoine Volodine.

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   21/9/2010, 14:27

Avant de vous parler de « Lizka et ses hommes », et en guise de préambule, voilà comment je suis arrivé sur l’auteur. Un lecteur avisé faisant une chronique de son premier recueil : Les « Dernières Nouvelles du Bourbier ». Je vous transcris succinctement la substance moelle de ses impressions ; En une trentaine de nouvelles, chacune ne dépassant pas trois pages, le bourbier s’est dessiné au milieu de cette terre désolée, ravagée par le temps, dévastée par la guerre. De scénettes coquasses en portraits graves, les situations édifiantes qu’on croirait sorties des meilleurs faits divers s’enchaînent. Autant d’instantanés d’une campagne soviétique au bord du gouffre, qui dressent un tableau consternant tragico-comique, d’une société abandonnée et chaotique. Le tableau serait incomplet sans son fil conducteur : l’alcool : vodka, ou tout autre ersatz à même de provoquer l’ivresse. Que dis-je ? La beuverie...tout, pourvu qu’on s’échappe, collectivement. Voire même qu’on échappe aussi à la gueule de bois. Boire pour oublier la gueule de bois, c’est encore plus fort !

En lisant ça, je me suis dit que cet auteur devait avoir un avenir dans ma bibliothèque. Quand le fil conducteur est l’ivresse, la beuverie ou le pochtronnade, forcément il se doit d’être présent chez moi. Il peut s’inviter quand il veut, il trouvera toujours matière à boire (pour la vodka, faut qu’il me prévienne, je n’ai plus ça en stock) !


Donc, voilà, je me suis mis à lire « Lizka et ses hommes ». Mais avant d’aller plus loin, je vous laisse, amis du forum, méditer sur ce paragraphe extrait de Lizka :

« Au cours de l’ultime journée de notre forum, une résolution en deux points fut mise aux voix et adoptée. Premier point, il fut reconnu par tous et avec plaisir que si chacun de nous pris individuellement était un pauvre idiot, il n’était pas le seul à l’être. Nous étions nombreux dans la catégorie. Deuxième point, avec solennité nous fîmes serment de ne plus jamais approcher les lèvres du breuvage assassin qu’Andreï préparait selon la recette suivante : dans un seau en tôle émaillée, mélanger six litres de bière avec deux litres d’alcool à 90°. »

Je crois que le message est clair…

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   15/10/2010, 14:28

« L’automne s’annonça avec brutalité : avec les vents venus du nord arriva la baisse des températures, les arbres furent dépouillés de leurs feuilles jaunies, les rayons du soleil se ternirent, ne perçant plus que rarement l’épaisse couche grise des nuages, et des pluies interminables se déversèrent sur la terre et les passants, tous déjà profondément enfoncés dans la déprime. »

Lizka a 17 ans et est fermement décidée à vivre sa vie comme elle l’entend. Cette prise en main subite commence forcément par le départ de son village natal, devenu trop petit pour la grande Lizka. Mais là-bas, dans la grande ville, la vie n’est pas aussi facile qu’elle aurait pu croire, aussi belle qu’elle aurait pu rêver. Une rencontre de hasard l’a fait tomber amoureuse de Micha… qui s’avéra un bel escroc… Puis, il y eut Viktor, grand apparatchik voué au parti… Se succéderont encore Arthur, le conducteur de trolleybus… puis Max, héros et blessé de guerre... puis Kostia le poète…

« Comme tous les autres enfants soviétiques, Lizka se réveillait au son de l’hymne national que diffusait la radio, elle mettait son foulard de pionnier et elle se rendait à l’école de Lopoukhov où on lui enseignait, en plus de la lecture, de l’écriture et du calcul, comment démonter une kalachnikov, enfiler un masque à gaz et échapper aux bombes américaines en se terrant dans une cave. »


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Ikonnikov [Russie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Ikonnikov [Russie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandre Nevski ( Prokofiev )
» Alexandre Borodine
» Alexandre Nevski-Prokofiev
» Alexandre Brussilovsky
» Alexandre Boëly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: Europe-
Sauter vers: