Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arni Thorarinsson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Arni Thorarinsson   12/10/2010, 13:23


Arni Thorarinsson
(né le 1er août 1950 à Reykjavík, en Islande) est un écrivain islandais.

Arni Thorarinsson est né en 1950 à Reykjavík où il vit actuellement. Après un diplôme de littérature comparée à l’université de Norwich en n Angleterre, il devient journaliste dans différents grands journaux islandais. Il participe à des jurys de festivals internationaux de cinéma et a été organisateur du Festival de cinéma de Reykjavík de 1989 à 1991.


Un autre auteur de roman policier islandais, et vu les amateurs Arnaldur Indridason, je serai étonnée qu'il n'ait pas ses lecteurs ici.
En tout cas je note dans ma liste, il devrait plaire par chez nous.

Edités aux éditions Métaillé :

  • Le Temps de la sorcière
  • Le Dresseur d'insectes
  • Le septième fils sorti en 2010

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   12/10/2010, 13:28

Mini présentation du dernier ...

Le septième fils
d' Arni Thorarinsson, traduit par Eric Boury aux éditions Métaillé


Les soirées sont longues sans le port d'Isafjördur, la capitale des fjords de l'ouest de l'Islande, quand on est chargé de traquer le scoop par un rédacteur en chef avide de sensationnel et qu'on rêve de retrouver sa nouvelle petite amie laissée à Reykjavik.

Et puis on découvre que les bars des hôtels abritent des célébrités intéressantes, une séduisante vedette du football national et son copain d'enfance, qui le suit comme son ombre et profite de ses conquêtes, une chanteuse pop, qui a failli gagner le titre de Nouvelle Star, les groupies respectives de ces gens importants, et une petite troupe d'adolescents en révolte.


Des maisons brûlent, des tombes sont profanées, des touristes lituaniens sont volés et soupçonnés de trafic de drogue, des droits de pêche ont été bradés, tout s'emballe, tandis qu'à Reykjavik on retrouve le corps d'un homme politique, nouvel espoir de la gauche et ex-mari de la mère de la presque Nouvelle Star. Einar, le correspondant du Journal du soir, malmené par la séduisante commissaire de police, mène l'enquête avec son air désabusé, sa nonchalance et une ironie qui lui permettent d'apprivoiser les témoins et de porter un regard sans préjugés sur les événements.

Ce périple dans une Islande mondialisée nous montre les transformations d'une société au bord de la crise économique, et nous fait voyager au rythme du blues et du rock chers à l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   12/10/2010, 14:04

J'ai beaucoup aimé "Le temps de la sorcière",
"Le dresseur d'insectes" est dans ma PAL
et "Le septième fils" attendra sa sortie en poche...
Season of the witch
(Deezer est devenu complètement con, j'avais choisi la version Al Kooper/Steve Stlls, mais impossible de renvoyer au lien. Donc à vous de choisir la version qui vous tente...
pale )
Revenir en haut Aller en bas
IzaBzh

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 51
Localisation : Bourgogne/Paris

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   12/10/2010, 23:28

"Le temps de la sorcière" m'a bien plu aussi, c'est ce livre qui m'a redonné le goût pour la lecture cet été. Apparemment, il y a plusieurs titres publiés dans son pays d'origine, mais peu en France, et dans le désordre.
Revenir en haut Aller en bas
http://avel-iza.blogspot.com
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   13/10/2010, 05:19

Ils ont changé l'interface, ou ?
Voici la version Al Kooper/Steve Stlls

Et pour l'auteur, Arni Thorarinsson, je vais voir si il est à la biblio !

Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   13/10/2010, 05:44

Merci pour le lien vers Al Kooper/Steven Stills !

Les deux premiers bouquins de Arni Thorarinsson sont en poche au Point.


Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   13/10/2010, 14:21

Je ressors des archives poussiéreuses Le Temps de la Sorcière...

Citation :
Nous avons passé la faille de Víkurskard, le lac de Ljósavatn, la chute de Godafoss, la lande de Reykjaheidi et nous sortons de la province de Mývatn dont nous traversons les terres désertes en direction d’Egilsstadir, la grande ville de l’est du pays. Joa me guide en s’aidant de la carte routière. Bien que capable de trouver les yeux fermés n’importe quel troquet de Reykjavik, je suis complètement perdu dans tous ces noms de lieux.

Je plonge dans l’univers noir de l’Islande. Les noms sont imprononçables, les lieux exotiques à s’y perdre sans un guide pour vous diriger vers les bons troquets. Noir comme un polar, Sombre comme la nuit. Le Temps de la Sorcière, c’est découvrir avant tout cette terre islandaise, tout au Nord de la « Terre de Glace ». C’est comprendre la société islandaise, parler avec le peuple et affronter les difficultés d’un monde moderne. Le Temps de la Sorcière, c’est certes un polar, mais c’est aussi un roman noir bien ancré dans la société. La peur de voir la langue islandaise disparaître au profit de l’anglais semble être une préoccupation importante de l’ancienne génération (et en temps qu’écrivain, Arni Thorarinsson transcrit ses profondes inquiétudes). Les jeunes islandais ne savent plus parler qu’en mêlant à leur conversation quotidienne des bribes de mots dans la langue de Shakespeare, la poésie en moins. Rares sont devenues les phrases ne finissant par un fameux « Bullshit » ou « Fuck You ». Les campagnes dans le Nord voient leurs forces vives se vider au profit de la région de Reykjavik, et un afflux massif d’immigrés dans ces régions n’est pas sans poser de problèmes. L’Islande a de tout temps été une terre d’accueil pour les étrangers, l’islandais de pure souche n’existe pas vraiment. Pourtant, l’intégration de ces nouveaux arrivants n’est plus aussi aisée que dans le passé, sans comprendre véritablement les raisons. Le Temps de la Sorcière, c’est également s’immiscer dans les traditions celtes, de découvrir les symboles runiques et de croire aux légendes nordiques. Dans un pays où les elfes continuent à garder une notoriété importante dans les croyances des islandais, je découvre qu’il n’y a pas que la sorcellerie de Harry Potter pour émouvoir les peuples. Il faudra dorénavant compter sur Loftur le sorcier et croire ainsi au pouvoir du Heaume de Terreur.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   13/10/2010, 14:26

Au début du Temps de la Sorcière, je me suis presque persuadé qu’il fallait que j’arrête les polars. Ce genre littéraire ne m’appartient plus, et j’y prends de moins en moins de goûts, au fil des ans. La passion s’étant estompée, à quoi sert que je continue ces lectures, alors que tant d’autres m’attendent. L’Islande est un joli pays, et une destination touristique alléchante. Je pourrais donc me contenter de lire les guides de voyages, en guise de découvertes au lieu de romans noirs. Les patronymes sont à rallonge, et il est difficile de ne pas s’y perdre. Pourtant, au fur et à mesure de l’enquête de notre journaliste et protagoniste Einar sur la disparition d’un jeune islandais, vedette d’une nouvelle pièce de théâtre sur Loftur le sorcier, ou sur la mort accidentelle d’une mère de famille lors d’une expédition commando dans le style « comment renforcer les liens et souder une équipe au sein de l’entreprise », j’ai pris énormément de plaisir à suivre de près ces investigations. Je me retrouve immiscé à la fois dans la réalité quotidienne de l’Islande mais aussi dans ses légendes d’antan, ses croyances aux elfes et ses souvenirs de vikings. Finalement et épisodiquement, je suis apte à poursuivre quelques investigations supplémentaires, dans le monde de la nuit noire, dans l’univers des polars, surtout si ces derniers ne se contentent pas de relater uniquement les faits meurtriers d’une société malade.

« Les islandais conservent cette croyance dans le surnaturel. Ils croient en la vie après la mort, aux fées, aux trolls... Parce que le matérialisme, c’est vide. C’est saturé de mort. La magie, c’est la vie. Donc, bien que nous courrions après le matérialisme à toute vitesse, il y a toujours ce besoin, dans l’âme islandaise, de quelque chose de différent, de merveilleux. » - Arni Thorarinsson.

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arni Thorarinsson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arni Thorarinsson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: 
Bandes dessinées, Poésie, Polars & S.F.
 :: Polars
-
Sauter vers: