Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Johannes Brahms

Aller en bas 
AuteurMessage
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Johannes Brahms   13/10/2010, 01:56

Je ne vais pas vous faire ici tout le panégyrique du bon vieux Johannes, d'abord j'en serais bien incapable et puis on vit ici dans un monde merveilleux et un clic ici ou et tout, en tout cas le plus important est dit.

Non, j'ouvre ce fil pour partager une magnifique et minuscule pièce. C'est par hasard qu'elle m'est venue aux oreilles.
Depuis quelques temps les marchands veulent accrocher notre bourse avec de beaux coffrets "Complete Works". Une bonne idée surement pour eux mais aussi pour nous car pour un prix finalement assez bas, on se retrouve avec une collection de cd importante. Et finalement, on peut écouter des pièces sur lesquelles on ne se serait pas arrêté autrement. Bach, Mozart, Beethoven et celui qui nous intéresse ici Brahms.

Cette pièce fait partie des "Works for Choir a Cappella (vol. 1)".
Et je vous l'avoue de suite, le genre de truc qui me fait passer mon chemin, préférant les pièces instrumentales. Mais curiosité oblige j'ai choisi cette fois là le cd 37 sur lequel sont gravés "Liebeslieder-Walzer Op.52 constitué de 18 chants et "Neue Liebeslieder Op.65" qui comprends 15 chants.
L'ensemble exprime une cohésion parfaite d'harmonie, les voix sont magnifiques et l'accompagnement au piano très subtil. Et puis le miracle (enfin pour moi), c'est dans le second ensemble, l'Opus 65, la 13° pièce: "Nein, Gelieber, setze dich".
C'est comme une miniature en peinture, elle dure 1'58. C'est par une note grave répétée sur le piano qu'elle commence et puis entrent les voix très douces et qui montent en puissance mais tout en restant mesurées et enveloppantes...
1'58 c'est bien court et on aimerais toquer chez ce bon Monsieur Brahms pour lui en demander un petit peu plus mais c'est peut être ça son génie, exprimer autant dans un minuscule fragment de temps...

Bien sur, je ne trouve pas un lien qui propose une écoute confortable de cette musique, quelques miettes tout au plus. Mais bon, j'espère en avoir quand même donné l'envie.

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Johannes Brahms   14/10/2010, 08:56

Fido a écrit:
Et puis le miracle (enfin pour moi), c'est dans le second ensemble, l'Opus 65, la 13° pièce: "Nein, Gelieber, setze dich".
C'est comme une miniature en peinture, elle dure 1'58. C'est par une note grave répétée sur le piano qu'elle commence et puis entrent les voix très douces et qui montent en puissance mais tout en restant mesurées et enveloppantes...
1'58 c'est bien court ....


Est-ce ce morceau ? Nein, Gelieber, setze dich Opus 65 XIII

Un court moment certes, mais j'aime bien celui, à pas feutré, délicat !

Si oui on peut écouter 15 chants. - Neue Liebeslieder Op.65 avec Barbara Bonney
Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Johannes Brahms   14/10/2010, 09:07

Oui Oui, c'est bien, celui là !
merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johannes Brahms   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johannes Brahms
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Symphonies de Johannes Brahms
» Ecoute comparée : Johannes Brahms, 4e symphonie
» Brahms - Serenades
» Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)
» Brahms: musique pour piano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Casque sur les Oreilles, Volume à Fond :: Et toutes les autres musiques dans notre tête-
Sauter vers: