Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alain Bashung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Alain Bashung   15/10/2010, 11:13

VERTIGE DE L'AMOUR
Paroles: Boris Bergman, musique: Alain Bashung, 1981


J'ai crevé l'oreiller
J'ai dû rêver trop fort
Ça me prends les jours fériés
Quand Gisèle "clappe" dehors

J'aurai pas dû ouvrir
À la rouquine Carmélite
La Mère Supe m'a vu venir
Dieu avait mis un kilt
Y'a dû y avoir des fuites

Oh, oh vertige de l'amour
Mes circuits sont niqués
Puis y'a un truc qui fait masse
Le courant peut plus passer
Non, mais t'as vu ce qui passe
Je veux le feuilleton à la place
Oh, oh vertige de l'amour

Tu te déjà fait suer à Saigon
Je m'écris des cartes postales du front
Si ça continue je vais me découper
Je suis dans les points, les points

Ti yeah eh, vertige de l'amour
Désir fou que rien ne chasse
Coeur transi reste sourd
Aux cris du marchand de glace
Non, mais t'as vu ce qui passe
Je veux le feuilleton à la place
Oh, vertige de l'amour

Mon légionnaire attend qu'on le shunte
Et la tranchée vient d'être peinte
Et pour tous, si ça continue je vais me découper
Je suis dans les points, les points

Ti yeah eh, vertige de l'amour
J'ai dû rêver trop fort
Ça me prends les jours fériés
Quand Gisèle "clappe" dehors
J'ai crevé l'oreiller
J'ai dû rêver trop fort
Ça me prends les jours fériés
Quand Gisèle "clappe" dehors...

Il y a des chansons qui, je ne sais pourquoi, me touchent particulièrement.
Celle-là en est une, le genre de truc que je n'arrive pas à décrire, mais qui me suivra jusqu'à l'éternité, et au-delà...
Je ne suis pas le plus grand fan de Bashung... Je sélectionne, tous ne me plaisent pas, mais celle-ci, je n'arrive pas... Elle me prend trop aux tripes. Sa musique, et ses textes ! J'me prends une claque à chaque écoute !


Et ses lunettes jaunes ! J'adore... je voudrais les mêmes...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Alain Bashung   14/12/2010, 14:23

Bizarrement, je n'ai jamais écouté d'albums en entier du grand sieur Bashung...
J'ai bien une compil', mais je me rends compte que je reviens toujours aux mêmes titres...
Vertige de l'Amour, bien sûr, le must, le summum...
et aussi cette Gaby, oh Gaby qui m'entraîne souvent (à l'exception des petits bruitages électroniques sur le refrain version album qui auraient tendance à m'horripiler et à dresser la laine de ma tête de mouton)

Je fais mon footing au milieu des algues et des coraux
Et je fais mes pompes sur les restes d'un vieux cargo
Je dis bonjour, faut bien que je me mouille

C'est ma dernière surprise partie je m'écrase le nez au hublot
J'ai mon contrat de confiance l'encéphalo qui faut
J'ai du bol, J'en vois qui rigolent.

Oh Gaby, Gaby
Tu devrais pas me laisser la nuit
Je peux pas dormir je fais que des conneries
Oh Gaby, Gaby
Tu veux que je te chante la mer
Le long, le long, le long des golfes
Pas très clairs.


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Alain Bashung   24/12/2010, 09:48

Aujourd'hui c'est vendredi et j'voudrais bien qu'on m'aime
J'sens que j'vais finir chez Wanda et ses sirènes, et ses sirènes

Oh Gaby, Gaby
Tu devrais pas me laisser la nuit
Je peux pas dormir je fais que des conneries
Oh Gaby, Gaby
Tu veux que je te chante la mer
Le long, le long, le long des golfes
Pas très clairs.

Alors à quoi ça sert la frite si t'as pas les moules
Ça sert à quoi l'cochonnet si t'as pas les boules.




1981, costume et lunettes noires d'époque !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Bashung   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Bashung
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au revoir Alain Bashung
» Le chanteur Alain Bashung est mort à 61 ans
» Mort d'Alain Bashung
» Alain Bashung-Play Blessures
» Alain Bashung-Osez Joséphine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Casque sur les Oreilles, Volume à Fond :: Dans le Jukebox-
Sauter vers: