Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ursula Meier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Ursula Meier   19/10/2010, 06:35


Ursula Meier est une réalisatrice franco-suisse née à Besançon le 24 juin 1971.

Ursula Meier suit des études de cinéma en section Réalisation de 1990 à 1994 à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) en Belgique. Le succès de son court-métrage de fin d’études Le songe d'Isaac, puis celui de Des heures sans sommeil, lui permet de se consacrer à ses projets de réalisations, tout en travaillant parallèlement comme seconde assistante sur deux films d’Alain Tanner ("Fourbi" et "Jonas et Lila, à demain").

Les films d’Ursula Meier alternent aussi bien des fictions qui jouent avec les genres, que des documentaires aussi singuliers et aux univers aussi différents que Autour de Pinget ou Pas les flics, pas les noirs, pas les blancs.

Ses films obtiennent de nombreuses distinctions dans les festivals internationaux, Tous à table recueille à lui seul plus d’une vingtaine de prix et participe à plus de quatre-vingt festivals internationaux. L’accueil enthousiaste de ses films vaut à la cinéaste une reconnaissance élargie. Elle est alors choisie pour participer à la collection de téléfilms Arte "Masculin Féminin" tournés en vidéo. C’est dans ce cadre qu’elle réalise Des épaules solides qui est kinescopé et fait le tour du monde des festivals.
Source

Ursula Meier réalise ensuite son premier long métrage Home, tourné en Bulgarie, à l'été 2007.


Filmographie

- Home, long métrage 2008
- Monique Jacot et Alain de Kalbermatten, portraits de photographes
- Des épaules solides, téléfilm de la collection Arte " Masculin-Féminin/Petite caméra" 2002
- Pas les flics, pas les noirs, pas les blancs, documentaire 2001
- Tous à table, court-métrage 2001
- Autour de Pinget, documentaire sur l’écrivain Robert Pinget 2000
- Des heures sans sommeil, court-métrage 1998
- Le songe d’Isaac, court-métrage 1994
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Ursula Meier   21/10/2010, 14:23


Au milieu d'une campagne calme et désertique s'étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l'abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille. Les travaux vont reprendre et on annonce l'ouverture prochaine de l'autoroute à la circulation, bouleversant ainsi le quotidien de cette famille quelque peu marginale.

Première : "Intriguant sans jouer la pose, malin sans jamais intellectualiser, Home est une révélation."
Metro : " Radical et poétique... Un chef-d'oeuvre est né ! "
Telerama : " (…) la plus grand qualité du film, c’est d’être parfaitement original. "
Cahiers du Cinema : " Road movie de l'impasse, Shining du troisième type, Trafic du septième continent. "
Brazil : "Remarquable fable sur la famille, l’isolement, la différence, l’idéal, l’amour et la folie, Home est l’anti-road-movie."

Et des critiques aussi élogieuses, je pourrais vous en trouver encore des dizaines. Le pire, c'est qu'il s'agit d'un tout premier film, par conséquent prometteur. Je ne suis pas critique mais je partage tous ces avis. Comment rester scotcher devant son écran lorsque l'on ne voit qu'une maison au bord d'une autoroute entièrement vide ! Là est toute la force de cette première réalisation de Ursula Meier avec les interprétations magistrales d'Isabelle Huppert et de Olivier Gourmet.

Home (puisqu'il s'agit de ce film) a reçu notamment le Prix du meilleur metteur en scène au Festival du Film d'Angoulème en 2008, ainsi que Trois Quartz (les équivalents des Cesar suisses, la réalisatrice étant franco-suisse), fiction, scénario et espoir d'interprétation pour le Vaudois Kacey Klein Mottet, 10 ans.

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Home   26/10/2010, 07:53

Home, voilà un film que j'ai adoré, pas d'autres mots pour dire le moment exquis passé en découvrant ce film.

Déjà l'histoire est singulière mais en plus c'est un témoignage implicite de ce que vivent des familles qui ne peuvent pas partir, ou ne veulent pas, de leur maison devenue invivable suite à la construction de routes ou autres.

Et puis autour de cette histoire, il y a les acteurs qui m'ont énormément plu, Isabelle Huppert que j'apprécie et qui joue le rôle de la mère est superbe, il y a aussi Olivier Gourmet, le père, que j'ai trouvé particulièrement juste, un père qui ne cesse de porter attention et tendresse à ses proches, qui, même si il lui arrive de craquer, essaye diverses tentatives pour sortir tout le monde au mieux. Il est vraiment excellent et je vais essayer de le voir dans d'autres films.



Ils ont trois enfants, le jeune garçon Julien joué par Kacey Klein Mottet, dont parle Mouton's plus haut, mais aussi l'adolescente, Judith, narcissique qui vit déjà ailleurs du moins dans ses rêves et son comportement, joué par Adélaïde Leroux, et puis sa soeur, Marion, plus jeune, adolescente qui au contraire ne rêve pas, vit angoissée dans son mal aise intérieur et totalement ancrée dans une réalité noircit, comme si celle qu'elle vit ne l'est pas assez, interprétée par Madeleine Budd.


Judith

Une histoire bouleversante avec des personnages très attachants, un film à ne pas manquer qui parle aussi de manière plus large, de toutes ces histoires chaotiques où il faut s'accrocher pour survivre, une histoire profondément humaine.


Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Ursula Meier   26/10/2010, 08:18

En résumé et pour partager ce bon film, il s'agit d'un couple avec trois enfants qui vivent dans le chaos.
Un chaos comme il en existe tant d'autres sous des formes différentes, on voit chacun se débattre pour vivre malgré toute l'adversité.
C'est vraiment très bien filmé, réalisatrice à découvrir et à suivre, pas de bavardages, de pathos, et malgré la difficulté à vivre, on y trouve des sourires, de l'humour, de la poésie, une insouciance vitale.







Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Ursula Meier   26/10/2010, 09:41

Quelques extraits d'un interview d'Olivier Gourmet, choisis pour ne pas trop dévoiler le film mais que vous pouvez lire en entier sur le site Excessif

Citation :
Tout est fait dans l’écriture, dans la façon de filmer, et même dans le jeu, pour que le spectateur participe à la vie de cette famille. Ces personnes ne se racontent pas, elles vivent, et cette vie déborde de l’écran.

Citation :
[...]JIl y a cette autoroute qui n’a pas encore été mise en service, ils se la sont accaparés comme une aire de jeu où les enfants font du roller, c’est presque un trottoir pour eux, c’est leur jardin. Du jour au lendemain cette autoroute est mise en service [...] Tout cela permettait de glisser : d'un traitement léger, on passe au burlesque, voire à l'absurde et au ridicule au moment de l’adaptation à l’autoroute, avant de sombrer dans une ambiance très particulière vers la fin.

On peut se demander « Pourquoi est-ce qu’ils restent là ? ». Mais ils essayent de s’adapter.
[...]On peut comprendre que s'ils sont si loin du monde c’est qu’ils s’en sont écartés [...]

Alors on glisse logiquement, concrètement, humainement, dans quelque chose plus proche du film d’horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ursula Meier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ursula Meier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Waltraud Meier
» Pleyel 25/11/11 Strauss/Bruckner Philhar/Dausgaard/Meier
» Customize ton Ring
» Astor Piazzolla (1921-1992)
» MULHOUSE 2010 : 1eres olympiades BF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: