Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alain Resnais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Alain Resnais   21/10/2010, 13:10


Alain Resnais, né le 3 juin 1922 à Vannes, s'intéresse très jeune au cinéma et tourne quelques films en super 8. Il est aussi passionné de théâtre et s'inscrit au Cours Simon avant d'intégrer en 1943 l'IDHEC.

Après-guerre, il réalise une série de films d'art (Van Gogh, Guernica). Contemporain de la Nouvelle Vague, il est plus proche d'un groupe "Rive gauche" engagé dont font partie Chris Marker et Agnès Varda -il monte La Pointe courte, premier long métrage de la réalisatrice en 1956. La même année, il obtient encore le Prix Jean-Vigo, pour Nuit et brouillard, documentaire qui deviendra un film de référence sur la déportation.

Sorti en 1959, quelques semaines après Les 400 coups, Hiroshima mon amour écrit par Marguerite Duras, le premier long métrage d'Alain Resnais, s'impose comme une oeuvre-charnière du cinéma français, à la fois par l'audace de son sujet et la modernité de la narration.

La mémoire restera un des thèmes fétiches du cinéaste Loin de ne se soucier que de la forme, il fait de Montand un militant anti-franquiste dans La Guerre est finie, prend part au film collectif Loin du Vietnam, et au manifeste utopique L'An 01.

En dépit de son image de cinéaste intellectuel, l'auteur est nourri de culture populaire : s'essayant à la SF, il revisite le théâtre de boulevard, s'intéresse à la BD, donne à la variété ses lettres de noblesse et signe une opérette. Film-puzzle rythmé par les interventions d'Henri Laborit, Mon Oncle d'Amérique illustre à merveille le caractère à la fois ludique et cérébral de son cinéma.

A partir des années 80, Resnais fait appel à un trio d'acteurs virtuoses auxquels il offre, au fil des ans, des partitions subtiles et variées : André Dussollier, Pierre Arditi et bien sûr sa muse Sabine Azéma.
L'amour de Resnais pour ses comédiens éclate dans Smoking-No Smoking, Arditi et Azéma interprétant à eux seuls les onze personnages de ce diptyque

C'est loin d'être une biographie complète pour cela voici le lien sur wiki

Source pour ce résumé et Crédits photo: Alain Resnais sur le tournage des "Herbes folles". (Studio Canal)
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Alain Resnais   21/10/2010, 13:51


Vu il y a quelques jours Les herbes folles d'Alain Resnais adaptation d'un roman de Christian Gailly, L'incident, avec :

André Dussollier, Sabine Azéma, Emmanuelle Devos, Anne Consigny, Mathieu Amalric, Michel Vuillermoz, Roger Pierre, Sara Forestier, Nicolas Duvauchelle, Emilie Jeauffroy ... et Edouard Baer, le narrateur.

L'histoire :
Marguerite n'avait pas prévu qu'on lui volerait son sac à la sortie du magasin. Encore moins que le voleur jetterait le contenu dans un parking. Quant à Georges, s'il avait pu se douter, il ne se serait pas baissé pour le ramasser.

A noter l'affiche est du dessinateur de BD, Blutch

Sur ce film c'est la première fois qu'Alain Resnais porte à l'écran un roman déjà existant et il explique son choix suite à sa lecture :

"J'y ai senti un côté syncopé, comme improvisé, un art de la variation sur des "standards", au sens musical du terme. J'ai aussi été marqué par l'entêtement de Georges Palet et Marguerite Muir, les protagonistes, qui sont incapables de résister à l'envie d'accomplir des actions irrationnelles, qui déploient une vitalité incroyable dans ce que l'on peut considérer comme une course à l'erreur. L'Incident parle du "désir de désir" (la formule est de Livi), ce désir qui naît chez Georges à partir de rien, avant même qu'il ait rencontré Marguerite ou qu'il lui ait parlé au téléphone, puis qui s'alimente de lui-même."
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Alain Resnais   21/10/2010, 14:11

Il y a des avis plus difficiles à donner que d'autres. Je suis assez partagée pour ce film dont j'ai bien aimé le côté déjanté, on sent bien le pourquoi des "herbes folles", il ne sera pas question de celles qui poussent au creux du pavé ou des pierres mais une image pour ces grains de folie qui poussent dans la tête des uns ou des autres dans un joyeux désordre et sans prévenir.


Et là, il y en a des herbes folles, des pulsions meurtrières, sexuelles, désirs de partir, de l'autre, à force on ne sait plus trop, il manquerait peut-être d'un fil conducteur quoique c'est la folie intime des deux personnages et eux font l'histoire.

J'ai eu le même sentiment qu'en regardant un film de David Lynch, faut-il que je le revois pour saisir l'histoire ou plutôt les histoires ? parce que je reste dans des moments de grande solitude où je ne comprends pas. Alors en même temps on n'est pas sensé tout comprendre surtout que j'aime bien les aspects absurdes, l'inattendu est plutôt une qualité à mon goût. Mais là quand même j'ai l'impression de rester sur le côté de la route trop souvent, au milieu des herbes folles ... ???
Quant à le revoir, là vraiment c'est le plus gros soucis que j'ai eu, j'ai trouvé que le film était lent, mais pas dans le sens des films contemplatifs, non, trop de longueur, j'ai vraiment ressenti de l'ennui, cela m'arrive rarement mais là j'ai décroché très souvent d'autant plus avec ce film en forme de puzzle plein de folies.

Là peut-être que d'échanger avec d'autres me serait utile et pourquoi pas me redonnerait envie de le revoir avec un autre oeil.

Il y a quelques jolis clichés comme celui de la ville la nuit et au début la femme qui marche avec des plans sur ses pas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Resnais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Resnais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Surget ; les aventures de Paul Nature
» Le site d'Alain LANTIN
» Alain Escalle : Point de Suture (le film en intégralité)
» Votez et faites voter pour Alain !
» Ptit blues en sol d'Alain Giroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: