Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hanan El-Cheikh (Liban)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernique

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 117

MessageSujet: Hanan El-Cheikh (Liban)   25/10/2010, 06:44

Londres mon amour

Quatre personnes reviennent de Dubaï et vont atterrir à Londres.
L'un, Nicholas, très anglais, expert en œuvres d'art auprès de grandes maisons de ventes, vit sa passion pour l'Orient à travers les voyages, l'achat d'objets arabes.
Samir, libanais fantasque, espère trouver sa place en Angleterre, d'abord en passant clandestinement un singe capucin à la douane, puis en rencontrant l'homme de sa vie.
Amira, marocaine, prostituée de luxe recherchée des riches émiriens venus s'encanailler à bon compte en occident, rentre chez elle.
Lamis, jeune divorcée irakienne, tente de refaire sa vie à Londres, ville dans laquelle vit toujours son ex-mari.

Tous les quatre se croisent, se cherchent, s'aiment, s'entre-aident.
Le Londres qu'ils traversent est coloré, exotique, sucré, sensuel ; comme si "l'orientalité" des personnages avait déteint sur la ville.

Si, au début, le récit semble superficiel, on se laisse prendre peu à peu par la vie de ces personnages.
Tous ont quelque chose à fuir. Samir, homosexuel, un mariage forcé et 5 enfants ; Lamis, des pays en guerre, un mariage arrangé et une vie toute tracée mais morne ; Amira, sa condition d'enfant pauvre dont personne n'a voulu parce que sans dot.

Tous essaient par un moyen ou un autre de s'intégrer à la société anglaise, bien que celle-ci les ramène toujours à ce qu'ils sont : des orientaux, des femmes, des pauvres ou des exilés.
Quand Amira essaie de fuir sa condition de prostituée marocaine, elle doit se faire passer pour une saoudienne, comme s'il y avait une hiérarchie des nations arabes.
Quand Lamis tente de perdre son accent irakien en prenant des cours de phonétique anglaise, les Anglais lui rappellent son passé, lui donnant même parfois des leçons de "comportement arabe". Elle devrait agir ainsi et pas autrement. Qu'elle veuille s'en émanciper gène autant les Anglais que sa famille et celle de son ex-mari.

Moins amer et féroce que les romans de Kureishi sur la communauté pakistannaise, plus brouillon aussi, voilà de quoi passer de belles heures sucrées.

Revenir en haut Aller en bas
IzaBzh

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 52
Localisation : Bourgogne/Paris

MessageSujet: Re: Hanan El-Cheikh (Liban)   29/10/2010, 05:22

Ici se trouve une émission de radio sur le dernier roman de Hanan El-Cheikh, "Toute une histoire". Ca m'a donné très envie de le lire !
Revenir en haut Aller en bas
http://avel-iza.blogspot.com
 
Hanan El-Cheikh (Liban)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEGENERATION AU LIBAN!!!!!
» mika et le liban
» Pour aller plus loin !! Le liban ?
» #206 Dream Drums - Cheikh Tidiane Fall/Bobby Few/Jo Maka (26 mai 2013)
» Cheikh Ndoye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: Maghreb - Moyen Orient - Centrafrique - Afrique du Sud-
Sauter vers: