Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Olivier Assayas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Olivier Assayas   5/11/2010, 07:52


Olivier Assayas (1955), réalisateur et scénariste français, diplômé des Beaux-Arts, a été dessinateur et graphiste puis il a signé de nombreuses critiques de cinéma [Métal Hurlant (1979-1981), Les Cahiers du cinéma (1980-1985), Rock & Folk (1982-1985)]. Il apporte aux Cahiers son goût pour les films de kung-fu. Il dirige le numéro spécial sur les cinémas d'Asie en 1980, c'est pour Assayas l'occasion d'effectuer un voyage en Chine et de rencontrer à Hong Kong et à Taïwan les jeunes réalisateurs. Mais Assayas, aux goûts très éclectiques, est également un fervent admirateur de Bergman et des héritiers de la Nouvelle Vague. Il met un terme à son activité de critique en 1985 pour se consacrer à la réalisation. Dans ses premiers films, il aborde l'univers du rock et de la jeunesse.

Citation :
Diplômé des Beaux-Arts, scénariste méticuleux, Olivier Assayas cultive l’image d’un metteur en scène discret, attentif aux acteurs et aux circonvolutions du temps. Un écrivain et un plasticien, s’aidant de la pellicule comme toile expérimentale. source et autre portrait ici

Filmographie plus complète ici

Longs métrages

* 1986 : Désordre
* 1989 : L'Enfant de l'hiver
* 1991 : Paris s'éveille
* 1993 : Une nouvelle vie
* 1994 : L'Eau froide
* 1996 : Irma Vep
* 1998 : Fin août, début septembre
* 2000 : Les Destinées sentimentales
* 2002 : Demonlover
* 2004 : Clean
* 2007 : Boarding Gate
* 2008 : L'Heure d'été
* 2010 : Carlos (titre à la télévision) ou Le Prix du Chacal (version cinéma)

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Olivier Assayas   5/11/2010, 08:37

L'Heure d'été

Avec : Juliette Binoche, Charles Berling, Jérémie Renier, Edith Scob, Dominique Reymond, Valérie Bonneton, Isabelle Sadoyan, Kyle Eastwood, Alice de Lencquesaing...

Dans leur maison familiale, à la campagne, Frédéric, Adrienne, Jérémie et leurs enfants fêtent les 75 ans de leur mère, Hélène Berthier, qui a consacré sa vie à préserver l'oeuvre de son oncle, le peintre Paul Berthier. La disparition soudaine d'Hélène, quelques mois plus tard, les obligera à se confronter avec les encombrants objets de leur passé. Cette famille, à l'apparence si heureuse, va-t-elle pouvoir rester unie ?

Cela pourrait être une énième histoire de famille et d'héritage, je ne savais pas trop qu'en attendre et parfois ce n'est pas plus mal.
On reste ouvert à la découverte et pour ce film j'ai été agréablement surprise, une histoire de famille mais chaleureuse, déjà ça change car on s'attend à voir des gens qui se déchirent, l'écueil est évité et ce n'est pas déplaisant de voir une famille harmonieuse malgré ses mystères, ses protagonistes différents. Et puis il n'est pas courant non plus que l'héritage soit constitué d'oeuvres d'art, tableaux, meubles, objets d'artistes, dont la valeur pourrait au contraire engendrée déchirements et confrontations.

Le propos du film n'est peut-être pas uniquement dans ce thème de l'héritage, l'occasion d'aborder la vieillesse, que sont les souvenirs d'une vie et quelle approche chaque membre d'une famille fera. La relation aussi entre la vie accomplie ou non d'une personne, le deuil de ses souvenirs de sa vie et la capacité pour ceux qui restent de faire le leur.
Un autre héritage que celui matériel, donner aux autres la capacité de vivre leurs vies, de se construire leurs propres souvenirs et de faire le deuil de la personne décédée.

Un film touchant et qui m'a intéressé à plus d'un titre, il est question aussi de l'héritage dans l'art et j'y reviendrai, un film tendre sur la famille avec des retrouvailles chaleureuses même si celles-ci sont fugaces.

Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Olivier Assayas   14/11/2010, 07:43

Je me souviens d'une formidable interprétation Édgar Ramírez, presque plus vrai que nature, dans le rôle de Carlos. Sauf que Carlos, en tant que terroriste de renom, je ne sais pas quel est sa vraie nature...
Bref, j'ai vu la mini-série passée sur Canal + il y a de-ça quelques mois. Et ce fut du grand spectacle... Tellement grand qu'au final, Carlos n'est plus un terroriste mais un HEROS...


"Disons que je tiens au concept de Carlos en tant que légende, à sa dimension romanesque comme aux zones d'hombre qui jalonnent son existence. Carlos est un mythe contemporain, un vrai personnage de fictions aux destin extraordinaire"


Fils d'un avocat vénézuélien marxiste, Ilich Ramirez Sanchez a fait ses études en Union Soviétique, avant d'être exclu de la fac de Moscou. Il rejoint alors le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) dont il devient le numéro 2 en Europe en 1973, date à laquelle commence la série. Il met alors au point plusieurs attentats, est trahi par l'un des membres du groupe qu'il abat de sang froid avec deux policiers de la DST. Obligé de fuir, il se réfugie au Yémen et se voit confier une nouvelle mission : tuer les représentants saoudien et iranien de l'OPEP à Vienne en 1975. Lui préfère plutôt libérer ces deux derniers contre 20 millions de dollars des Saoudiens. Ce qui vaut au terroriste une exclusion du FPLP.

Installé en Europe de l'Est, logistiquement aidé par la Stasi, il va dès lors travailler en mercenaire pour le compte d'état terroristes comme la Lybie ou la Syrie jusqu'à son départ pour le Soudan, après la chute du mur de Berlin. C'est là que le général Rondot le récupère pour le ramener en France.
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Assayas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Assayas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivier Greif (1950-2000)
» Teardrop D''olivier Bataille
» lap d'olivier bataille
» weissenborn d'Olivier Bataille
» VDS Lap Steel Olivier Bataille (Koa) BAISSE DE PRIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: