Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mathieu Amalric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Mathieu Amalric   6/11/2010, 07:17


Je ne vous ai pas encore raconté ma dernière expérience cinématographique.
Je plante le décor d’abord : la Dordogne, un village 5000 âmes en hiver, guère plus l’été (sauf qu’on y cause un peu plus la langue de Shakespeare), et une salle de cinéma plus dans le style « Arts et Essais ». A des années lumières des grands complexes citadins, la salle a conservé le charme à l’ancienne, fauteuils rouges crèmes, balcon (c’est là que je vais) et obscurité totale au début du film. Il ne manquait plus que l’ouvreuse avec sa lampe torche et ses cônes gervais. Pas un bruit de pop-corn, ni un portable qui sonne (faut dire que dans la ville, on capte déjà pas très bien le réseau).



Cinema Max Linder, 24600 Riberac

Du balcon, je domine la scène, je me lève et compte le nombre de péquins dans la salle. Je me penche pour voir au-dessous, et j’arrive au nombre faramineux de 6, moi compris. Au moins, il y aura de quoi entendre les mouches volées car le son n’est ni en dolby, ni en surround, juste le son du film sans abrutissement extrême. Vous me direz 6, ce n’est pas nombreux… Cela doit être une belle daube… Détrompez-vous, cela ne signifie rien mais le film est peut-être trop « parisien », trop élitiste pour ce genre de contrée. Là-bas, ce qui fait un tabac, ce sont les films de Depardon
En attendant, qu’est-ce que c’est agréable une telle salle de cinéma, à un prix en plus abordable…

Voilà pour l’ambiance, j’éteins la lumière, et ô miracle, je n’ai pas le droit aux fameuses 25 minutes de publicité ; je passe directement au film et donc à Mathieu Amalric, réalisateur et acteur.

Synopsis : Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses «New Burlesque» à qui il a fait fantasmer la France… Paris ! De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes. Mais leur rêve d’achever la tournée en apothéose à Paris vole en éclats : la trahison d’un vieil «ami» fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s’impose, qui rouvre violemment les plaies du passé...




Dernière édition par Le Mouton Sauvage le 6/11/2010, 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Mathieu Amalric   6/11/2010, 07:34

Les commentaires à la sortie du film : « Bof, j’ai trouvé que parfois c’était un peu trop surjoué. Les actrices n’avaient pas l’air toutes de savoir jouer la comédie. Elles forçaient un peu leur jeu. Et par moment, je me suis même ennuyé. »
Le préposé aux billets (désolé, je ne sais pas comment ça s’appelle) : « Oui, vous avez raison. Mais venez samedi soir (les séances ne sont pas planifiées tous les jours, faut pas abuser des bonnes choses), on joue Inception ! Et là, vous n’allez pas vous ennuyez une seconde. »


Bon. Alors le premier devait être certainement un adepte de Depardon. Quand à la deuxième remarque, « Inception » vaut le coup (ça c’est sûr, j’en ai même parlé ICI), mais cela n’a rien à voir…


Et moi dans tout ça ? Je ne me suis pas ennuyé une seconde. J’avoue avoir eu quelques craintes avant le début du film. Une peur qui s’est vite dissipée devant le charme naturel des strip-teaseuses, de leur folie extravagante et de leur naturel, un charme tout en rondeur. Bien sûr que c’est surjoué… Ce ne sont pas des actrices de métier, mais de véritables show-girls venues partager le rêve fou d’un Mathieu Almaric très touchant. En plus, le spectacle nous propose un joli tour de France des ports et villes côtières, hôtels de charme abandonnés au milieu des dunes de sable désertes. Après tout, il n’y a pas que la capitale, et la France profonde a aussi son charme. Champagne !


Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Mathieu Amalric   6/11/2010, 11:22

J'aime la photo du milieu et ton mot m'a donné envie de le voir, sûrement pas avec des fauteuils rouges (que je vois crème sur tes photos mais soit, je te fais confiance Wink).

Un article à propos de ce film ici
M. Amalric : Pour Tournée, j'ai été comme un vampire qui a pris l'énergie, la joie des stripteaseuses.



Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Mathieu Amalric   6/11/2010, 13:16

Utopie a écrit:
J'aime la photo du milieu et ton mot m'a donné envie de le voir, sûrement pas avec des fauteuils rouges (que je vois crème sur tes photos mais soit, je te fais confiance Wink).

Qui a dit rouge ?
Sûrement pas moi...
Par contre, tu peux me faire confiance pour le film : il est drôle, original et détonnant ! Ne le vois pas comme un film exceptionnel mais un film sans prétention où le temps ne se voit plus, et où ces show-girls sont magnifiques de spontanéités, d'ingéniosités et de drôleries...

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mathieu Amalric   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mathieu Amalric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Glenn Gould, au-delà du temps" (2006)
» mathieu pesqué
» Les dits de Mathieu de Célestin Freinet.
» André MATHIEU : le film.....
» Mathieu Vermeulen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: