Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cédric Kahn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Cédric Kahn   17/11/2010, 14:33

Des regrets… Certes, mais pas à voir ce film de Cédric Kahn.


Synopsis : Mathieu, 40 ans, architecte parisien, retourne dans le village de son enfance au chevet de sa mère, hospitalisée d'urgence dans un état critique et tombée dans le coma. Les médecins lui laissent peu d'espoir. En parcourant les rues de la ville, il rencontre Maya, sa première passion, qu'il n'a pas revue depuis leur séparation quinze auparavant. Maya l'invite à dîner afin de lui présenter Franck, son homme, avec qui elle est en train de monter une entreprise viticole. Mais Franck est retenu et Mathieu se retrouve en tête-à-tête avec Maya. Ils s'aiment à nouveau. Leur passion semble aussi intense qu'au premier jour et les précipite dans la tourmente, malgré Franck, malgré la femme de Mathieu, malgré leur vie d'aujourd'hui et la peur qui les retient.


Un film sur l’amour, sa passion et sa folie. Jusqu’où l’amour peut entraîner deux êtres ? Visiblement au-delà du raisonnable. Le film de Cédric Kahn peut paraître lent ou ennuyeux par moment, les regrets entraînant rarement une action effrénée… Par contre, les interprétations d’Yvan Attal et de Valeria Bruni-Tedeschi (la réussite de la famille Bruni-Tedeschi) sont étonnantes et magistrales. Est-ce que le film est crédible ? Seules des personnes ayant vécu une telle passion peuvent certainement y répondre. Pour ma part, les regrets sont là dans ces deux êtres qui s’aiment si fort qu’ils en arrivent à se fuir pour éviter de vivre ensemble. Une passion qui fait peur car elle n’a plus de limite, elle réclame la dépendance de l’autre, elle devient entière et totale et entraîne les êtres jusqu’à la folie. Un regard dans la rue et les souvenirs remontent à la surface, plus rien ne compte, tout se démonte autour de soi, je ne suis plus un, mais je deviens deux. C’est la fatalité. Deux indissociables dans l’amour mais deux perdus.


Je n’irai pas jusqu’à vous conseiller le film. Je ne sais pas, d’ailleurs, qui cela peut intéresser… Sauf si vous faites des études de psychiatrie ou que vous voulez étudiez les rapports homme-femme dans la passion dans l’amour et le déchirement… sauf si vous voulez comprendre d’où vous vient ce brin de folie qui égaye ? détruit ? votre couple… sauf si vous êtes amoureux de Valeria Bruni-Tedeschi… sauf si vous voulez voir, l’espace d’une minute chrono Philippe Katherine (Louxor, j'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeee), dans le rôle du mari de Maya, faire un remake de massacre à la tronçonneuse (et je remets le son)… Dans tous les autres cas, vous allez trouver le film, à coup sûr et excusez-moi pour l’expression, chiant…

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
 
Cédric Kahn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la Bourse au FMI selon Bruno Testa.
» un nouveau forum pour les gros cuivres
» Johann Strauss Père (1804-1849)
» Dum Dum Girls + King Khan & The Shrines + Yussuf... (Paris)
» Pourquoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: