Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ang Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Ang Lee   21/11/2010, 03:19

Ang Lee est né à Pingtung, faubourg taïwanais, le 23 octobre 1954. Étudiant à l'Académie des Arts de Taipei de 1973 à 1976, le futur réalisateur se familiarise avec le théâtre et le cinéma, et en profite pour réaliser ses premiers films en caméra super 8. 1978 marque son départ de Taiwan pour les Etats-Unis, où il continue à étudier le septième art, d’abord à l'Université de l'Illinois (d’où il ressort diplômé d'art dramatique) puis à l'Université de New York (NYU), où il obtient son Master of Fine Arts. (bla bla bla, bla bla bla, vous pouvez suivre la suite sur ce site)...


A l'honneur en 1993 avec Garçon d'honneur, Ang Lee reçoit l'Ours d'Or du Festival de Berlin, l'histoire d'un jeune taïwanais homosexuel vivant à New-York, et devient l'un des premiers réalisateurs à introduire l'homosexualité dans le cinéma chinois

Suivent Salé sucré, mise en abîme de la famille taïwanaise à travers l’art culinaire loca, puis la consécration mondiale avec l'adaptation du roman de Jane Austen, Raison et sentiments, dans lequel jouèrent Emma Thompson, Kate Winslet et Hugh Grant.

On aime ou on aime pas (moi, je n'aime pas), le réalisateur s'immisce dans le monde des super héros avec une version très personnelle de Hulk et aux effets spéciaux absolument abominables (avis d'un mouton sauvage qui pourtant aimait bien David Banner quand il était encore jeune). Art Martial avec Tigre et dragon, où les filles et les poignards volent au-dessus des toits (vision très personnelle du film, c'est pas mon truc non plus). Une histoire d'amour entre deux cow-boys, Le Secret de Brokeback Mountain, reste pour moi son plus grand film, à ce jour

En 2009, il réalise Hôtel Woodstock, un film sur le festival mythique de 1969 qui est sélectionné en compétition au Festival de Cannes...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Ang Lee   21/11/2010, 03:39


1969. Elliot, jeune décorateur d'intérieur à Greenwich Village, traverse une mauvaise passe et doit retourner vivre chez ses parents, dans le nord de l'État de New York, où il tente de reprendre en mains la gestion de leur motel délabré. Menacé de saisie, le père d'Elliot veut incendier le bâtiment sans même en avoir payé l'assurance alors qu'Elliot se demande encore comment il va enfin pouvoir annoncer qu'il est gay.. Un père malade, une mère autoritaire et grippe-sou... Alors que la situation semble tout simplement catastrophique, il apprend qu'une bourgade voisine refuse finalement d'accueillir un festival de musique hippie. Voyant là une opportunité inespérée, Elliot appelle les producteurs. Trois semaines plus tard, 500 000 personnes envahissent le champ de son voisin et Elliot se retrouve embarqué dans l'aventure qui va changer pour toujours sa vie et celle de toute une génération. Ce petit festival se nommera WOODTSOCK !


Vous le reconnaissez ? Emile Hirsch, que l'on a pu voir plus longuement dans l'excellent film de Sean Penn, Into The Wild...
A noter également, la présence savoureuse et fabuleuse de Liev Schreiber dans le rôle du travesti Vilma...

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Ang Lee   21/11/2010, 04:40

Un film habilement construit, les personnages sont attachants, les différentes générations bien marquées. La bande son excellente, le concert c'est là bas, plus loin dans les champs et c'est de là que vient la musique...

Elliot, son père et sa Mère !
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Ang Lee   21/11/2010, 04:41

Le Mouton Sauvage a écrit:
Vous le reconnaissez ? Emile Hirsch, que l'on paut voir plus longuement dans l'excellent film de Sean Penn, Into The Wild...

Au début non, mais une fois lu ton mot, oui, tout ça pour dire que ça saute pas aux yeux, fait avant ou après Into the wild ? vais voir ... deux ans après.
Pour Le Secret de Brokeback Mountain, j'étais persuadée qu'on en avait discuté, un bon film et tu devrais voir Ander qui m'a encore plus emballée, il m'a plus touché et c'est un très beau film, en même temps le sujet est assez semblable mais les films ont des tons différents.

Tigre et Dragon
, j'attends toujours de le voir en entier, j'avais dû rendre le film, j'ai voulu le voir après avoir vu Hero de Zhang Yimou qui serait une réponse chinoise à la réussite de Tigre et Dragon. Un article ici à propos de celui-ci
Ang Lee fait des films très différents changeant totalement de sujets même si la plupart de ses films ont pour thème l'ambiguïté entre tradition et modernité et s'attaque au problème de l'affirmation par l'individu de ses choix et de ses aspirations face à la norme sociale.
Mais je ne cours pas après les films de sabre, de combats ou d'arts martiaux, disons qu'en aimant beaucoup le cinéma asiatique, il m'arrive d'avoir la curiosité pour des films dont il est souvent question.

Cela fait un moment que j'ai envie de voir Lust, Caution sorti en 2007, un drame historique se déroulant à Shanghai durant l'occupation japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Ang Lee   21/11/2010, 05:30

Utopie a écrit:
Le Mouton Sauvage a écrit:
Vous le reconnaissez ? Emile Hirsch, que l'on paut voir plus longuement dans l'excellent film de Sean Penn, Into The Wild...

Au début non, mais une fois lu ton mot, oui, tout ça pour dire que ça saute pas aux yeux, fait avant ou après Into the wild ? vais voir ... deux ans après.

Moi, ça m'avait sauté aux yeux... le même regard et tout de suite le déclic Into The Wild...


Utopie a écrit:
Cela fait un moment que j'ai envie de voir Lust, Caution sorti en 2007, un drame historique se déroulant à Shanghai durant l'occupation japonaise.

Oui, un autre regard, peut-être différent de Wong Kar-Waï, de Shangaï...
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ang Lee   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ang Lee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: