Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ken Bruen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Ken Bruen   7/12/2010, 14:27

Parce qu’il n’y a pas que la Suède et la Norvège en matière de polars, je décide d’aller dans un pub de Galway pour boire une pinte de Guinness et rencontrer Ken Bruen.


Je passe sur l’aspect intime de sa vie privée, ses expériences professionnelles, ses nombreux voyages et sa séquestration au Brésil où il vécut sévices et folie, sa frénésie en matière d’écriture lors de son retour en Irlande… En bref, Ken Bruen écrit des romans noirs et mène en parallèle deux séries de front : Jack Taylor, ex-flic de la police irlandaise, et Roberts & Brant, deux inspecteurs rendant hommage au fabuleux 87ème district de Ed Mc Bain.

Une lumière, un bruit sourd, des éclats de rire et des verres qui tintent ; je rentre dans ce premier pub et y découvre affalé à une table, la pinte vide et le regard encore plus vide, Jack Taylor…

Série Jack Taylor :
  • 2004 – Delirium Tremens
  • 2005 – Toxic Blues
  • 2006 – Le Martyre des Magdalènes
  • 2007 – Le Dramaturge
  • 2008 – La Main Droite du Diable
  • 2009 – Chemins de Croix
  • 2010 – En ce Sanctuaire

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Ken Bruen   7/12/2010, 14:34

« Ce qui m’obnubilait surtout, c’était la pinte de Guinness que j’allais écluser dans cinq minutes à tout casser ».

Il fallut attendre la 136ème page pour qu’enfin les choses sérieuses ne commencent. Jack Taylor qui passe dans la plupart de ses romans en état d’ébriété, tentait ici de se désintoxiquer de sa dépendance à ce breuvage bien noir et à la mousse si onctueuse. Ce fut bien ma veine, moi qui ai voulu découvrir Jack Taylor uniquement pour ses fréquentations assidus des pubs irlandais.

Au commencement, il y avait aussi l’envie de rentrer dans les secrets des blanchisseuses des Magdalènes ; Et là, la déception fut de mise aussi éprouvante qu’une pinte de Guinness complètement vide. Car l’enquête tourne court, trop fort ce Jack Taylor, à moins qu’il soit trop impatient de se trouver une place au zinc qu’il expédie l’affaire aussi vite que sa première Guinness désaltérante.

Mais, je compris une chose : on ne lit pas un Jack Taylor pour suivre son enquête, car c’est généralement l’enquête qui suit Jack Taylor. Non, on lit Jack Taylor pour Jack Taylor lui-même, car Jack Taylor est un sacré personnage, mélomane et littéraire. Son passe-temps favori, en dehors de la fréquentation assidue des pubs irlandais, de sa passion débordante pour la Guinness, reste la lecture. Jack Taylor passe son temps libre à lire, et à nous faire partager ses opinions et ses coups de cœur sur tel auteur. D’ailleurs le roman est truffé de références, de clins d’œil ou de dédicaces à ses auteurs favoris : Robin Cook, David Peace, James Ellroy, Edward Bunker…

« - La nuit a été dure, Jack ?
- Ouais.
- Personne ne rajeunit.
Je glissai quelques billets dans sa main.
- Apporte-moi une pinte et un baby. »


Ha… Voilà le Jack Taylor que j’aime bien. Le Jack Taylor, philosophe et pragmatique, qui a bien compris que rien ne sert de courir, au risque de renverser sa pinte de Guinness. Un Jack Taylor qui écoute Joy Division, Van Morrison et les Cowboys Junkies… Moi, je dis un gars qui a tous les disques des Cowboys Junkies a tout compris à la musique. Je lui tire mon chapeau, moi qui ne possède que quelques albums de ce groupe… Les Cowboy Junkies, c’est en un clic ici ! Quand à Joy Division et Van Morrison, ils ne devraient pas tarder à faire leur entrée sur le forum…

« Les deux filles étaient serrées l’une contre l’autre sous les draps pour tenter de se tenir chaud et de se procurer un maigre réconfort. Elles entendirent un bruit de talons et la literie fut arrachée d’un geste. La femme qu’elles surnommaient Lucifer hurla :
- A quel acte contre nature vous livrez-vous, putains que vous êtes ?
Elle empoigna la première par les cheveux, lui écrasa son poing sur les lèvres. Puis elle se saisit de la seconde, la traîna jusqu’aux toilettes où elle lui fourra un morceau de savon dans la bouche en disant :
- Mâchez, mâchez si vous ne voulez pas recevoir la correction de votre vie.
La jeune fille, aveuglée par les larmes et par la terreur, commença à mâcher. »


Après, si je veux en découvrir plus sur ces blanchisseuses des Magdalènes, je vais devoir me refaire un visionnage de l’excellent film de Peter Mullan. C’est peut-être une bonne chose, au final, de sentir cette frustration de ne rien avoir appris de plus sur le sujet, m’obligeant ainsi à dépoussiérer mon rayonnage DVD. Bon, il est temps de retourner à ma pinte de Guinness avant que Jack Taylor se l’enfile dans le gosier et me fasse faux bond pour un autre pub. J’ai quand même autre chose à faire ce soir que de courir tous les pubs de Galway. Quoique ? Au fait, une dernière chose :

« - Je vous emmerde, Jack Taylor. Vous êtes un individu méprisable. »

Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
 
Ken Bruen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: 
Bandes dessinées, Poésie, Polars & S.F.
 :: Polars
-
Sauter vers: