Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 David Lodge (Angleterre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bernique

avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 118

MessageSujet: David Lodge (Angleterre)   11/12/2010, 04:45

Je suis inconditionnelle de David Lodge (et d'Allison Lurie).

J'aime son humour pince sans rire, son "anglicitude" (je sais ça n'existe pas, mais j'en ai besoin), son coté parfois un peu pédant mais souvent tempéré par une ironie joyeuse.

Il décrit le monde qu'il connait bien, celui des universitaires. Il sait en montrer les travers, la vanité, les petites lâchetés, dissimulés sous une apparence d'hommes du monde, ceux qui vivent dans un monde à part, persuadés de la supériorité de leur caste, puisqu'ils sont tous des "penseurs".
Tous penseurs qu'ils sont, le corps, la maladie, l'envie, le désir les rattrapent.

Dans La vie en sourdine, on croise Desmond, professeur de linguistique reconnu dans le monde entier pour sa capacité à identifier les accents.
Malheureusement pour Desmond, il devient sourd et a du mal à admettre cette marque flagrante de la déchéance et de la vieillesse.
Alors que sa femme semble s'épanouir dans la maturité, lui s'enferme progressivement dans un monde de silence, vivant dans un monde parallèle où les gens bougent les lèvres sans que ça ait de sens.

A l'occasion d'un vernissage, Desmond s'engage involontairement à suivre les travaux d'une jeune étudiante américaine. Il faut dire que dans le brouhaha ambiant, malgré ses appareils auditifs (qu'il a tendance à débrancher très souvent) il ne comprend pas un seul mot de ce qu'elle lui demande. Son orgueil l'empêche de demander à la demoiselle de répéter.

Alors commence une longue période de tourment pour Desmond : qui est cette fille ? Que veut-elle vraiment ? pourquoi veut-elle changer de directeur de thèse ? Doit-il dire à sa femme qu'il a rendu visite à l'étudiante chez elle ? Ressemble-t-il tant que ça à son vieux père qui lui semble si insupportable ? Qu'est-ce qui le lie encore à sa jolie femme ? Pourquoi son fils est-il si distant ?

Subtilement triste, doucement ironique, Lodge s'analyse à travers Desmond, dans une sorte de journal intime parfois à la 1e personne, parfois à la 3e personne.


"Prenez Oedipe, par exemple : imaginez qu’au lieu de s’arracher les yeux il se soit crevé les tympans. C’aurait été plus logique, en fait, puisque c’est par les oreilles qu’il a appris l’atroce vérité quant à son passé, mais cela n’aurait pas eu le même effet cathartique. Cela pourrait susciter de la pitié, peut-être, mais pas de la terreur. »

« La cécité est une affliction plus grande que la surdité. Si j’avais à choisir entre les deux, je choisirais la surdité, je l’admets. Mais ces deux infirmités sensorielles n’ont pas entre elles que des différences de degré. Culturellement, symboliquement, elles sont antithétiques. Le tragique par opposition au comique. Le poétique par opposition au prosaïque. Le sublime par opposition au ridicule. »



Revenir en haut Aller en bas
IzaBzh

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 52
Localisation : Bourgogne/Paris

MessageSujet: Re: David Lodge (Angleterre)   11/12/2010, 05:36

J'ai lu ce livre il n'y a pas trop longtemps, j'ai adoré aussi ! J'aime David Lodge et son humour distant Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://avel-iza.blogspot.com
 
David Lodge (Angleterre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Head Of David (Rock Indus - Angleterre)
» GBH (Punk - Angleterre)
» David Crosby, Voyage (coffret 3 CD)
» envoyer un colis en angleterre
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: Europe-
Sauter vers: