Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alejandro González Iñárritu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Alejandro González Iñárritu   12/12/2010, 16:53


Alejandro González Iñárritu (1963) est un réalisateur et producteur mexicain.

A l'âge de 21 ans, il est animateur radio d'une émission concernant le rock sur les ondes de WFM, la plus populaire des radios mexicaine. Suite à ce succès, il décide de se lancer dans le cinéma. Il devient directeur artistique de Télévisa. Il réalise des dizaines de publicités et est récompensé en 1997 pour sa campagne pour WFM.
En 1991, il crée la Zéta Films, une société de production audiovisuelle.

Il part pour les États-Unis, où il devient scénariste. Il rencontre alors Guillermo Arriaga. En 2000, il réalise son premier long métrage Amours chiennes.
En 2003, il réalise 21 Grammes, son deuxième long métrage. avec Babel il reçoit le prix de la mise en scène lors du Festival de Cannes 2006.
Parallèlement il participe à des projets collectifs dont 11'09"01. Il y réalise un film/expérience presque uniquement sonore en remontant plus de soixante pistes sonores en rapport avec les attentats du 11 septembre 2001 qu'il transforme en véritable bande-sonore.
Il a participé au film Chacun son cinéma, œuvre collective en l'honneur des soixante ans du festival de Cannes.
En 2010 sort un nouveau film Biutiful.




Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Alejandro González Iñárritu   13/12/2010, 16:22


Biutiful - Alejandro González Iñárritu
2h18. Dense. D'un réalisme cru. Aucune concession, la thématique de la ville avec la corruption, la pauvreté, l'exploitation proche de l'esclavage et la mort qui rode. Et des moments de tendresse magnifiques...
Une réalisation sans failles, un jeu d'acteurs parfait et une bande son sensible.

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Re: Alejandro González Iñárritu   14/12/2010, 04:41

Je note des fois qu'il passe dans le coin et tu veux pas faire un fil ? pour en savoir plus tout ça quoi... et la musique sur l'extrait j'ai bien aimé, c'est qui quoi ...

Revenir en haut Aller en bas
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Alejandro González Iñárritu   14/12/2010, 04:50

Un fil ? Non, je laisse ça aux spécialistes que vous êtes...
LUI en parle bien
J'ai pas retenu l'auteur de la musique mais le générique me semble être un des concerto pour piano de ... ? (je cherche)
Revenir en haut Aller en bas
Le Mouton Sauvage
Rockeur en méditation
avatar

Messages : 2206
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 45
Localisation : On The Highway To Hell

MessageSujet: Re: Alejandro González Iñárritu   14/12/2010, 05:14

Pas vu ce dernier, mais je suis un fan du réalisateur méxicain, Alejandro González Iñárritu.
J'ai vu ses trois précédentes réalisations, Amours chiennes, Babel et 21 grammes.
Bilan : 3 purs chefs d'oeuvre !
Revenir en haut Aller en bas
http://leranchsansnom.free.fr/
Fido
Fils des Mothers
avatar

Messages : 1166
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: Alejandro González Iñárritu   14/12/2010, 05:29

C'est pas un film que j'irais revoir la semaine prochaine mais je considère que c'est un chef d'œuvre.
C'est très fort. A tous les niveaux, c'est aussi fort qu'un bouquin...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: Biutiful   14/12/2010, 05:52

Le Mouton Sauvage a écrit:
Pas vu ce dernier, mais je suis un fan du réalisateur méxicain, Alejandro González Iñárritu.
J'ai vu ses trois précédentes réalisations, Amours chiennes, Babel et 21 grammes.
Bilan : 3 purs chefs d'oeuvre !

J'ai en attente 21 grammes ! ça va peut-être bien me décider et sinon j'ai vu Babel, j'avais aimé sans véritablement accroché en même temps je m'en souviens très bien, il a dû me marquer ? mais j'avais eu du mal ...

Je vais ouvrir un fil sur le réalisateur et raccrocher les messages mais je me sens pas spécialiste de ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alejandro González Iñárritu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alejandro González Iñárritu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alejandro Barcelona
» Bastille - Le Vaisseau Fantôme - Septembre 2010
» Alejandro Escovedo
» No me compares (Alejandro Sanz)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: La Galerie Art et Essai :: Cinéma-
Sauter vers: