Rock'n Livres, forum Musique, Arts et Littérature, est né de nos passions,

afin de partager nos coups de coeur, émotions et critiques de livres, CD, films, peintures et découvrir d'autres horizons.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 François Cavanna

Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
Bulleuse d'encre
avatar

Messages : 3632
Date d'inscription : 24/07/2009
Localisation : Loin

MessageSujet: François Cavanna   28/1/2011, 00:28


Né à Nogent-sur-Marne en 1923, François Cavanna, écrivain et dessinateur humoristique. Cofondateur de «Hara-Kiri» puis de «Charlie Hebdo», il est l'auteur de nombreux livres, lui aussi s'est longtemps indigné et si vous vous êtes procuré le livre de Stéphane Hessel, vous pouvez continuer avec le nouveau livre de Cavanna : Lune de Miel.

Un livre autobiographique où ses souvenirs se mêlent à la colère, de son enfance de rital en passant par la faim pendant le STO en Allemagne, ses engagements et la sale maladie qui le touche actuellement, Miss Parkinson et ce répit nommé Lune de miel qui lui a permit de pouvoir écrire ce livre.
A voir le titre Lune de miel je pouvais imaginer quelque chose de plus doux de plus serein pour cet auteur, lectrice assidue j'ai toujours apprécié l'homme, ses mots sous une plume acérée, en lisant ses chroniques hebdomadaires dans Charlie Hebdo, je m'interrogeais voire m'impatientais d'un nouveau livre à me mettre entre les mains.

Voilà c'est fait, édité chez Gallimard, Lune de miel est sorti en janvier

Affaibli physiquement par l’âge et la maladie, François Cavanna n’a rien perdu de sa verve ni de son insolence. Il propose avec Lune de miel un tableau habilement composé de souvenirs, de réflexions et d’anecdotes. Trois axes essentiels alternent au fil des chapitres : l’évocation du STO en Allemagne ; l’aventure Hara-Kiri/Charlie Hebdo ; les atteintes de l’âge (les médecins utilisent l’expression « lune de miel » pour désigner une période de rémission de la maladie de Parkinson). Le va-et-vient entre ces trois périodes procure sa légèreté au récit, qui ne cède jamais au gémissement malgré la tristesse de certains passages.

La jeunesse en Allemagne est décrite avec une gouaille formidable. La période présente, marquée par les progrès de la maladie et des divers malheurs liés à l’âge, est égayée par la présence de Virginie, une lectrice fidèle qui est devenue la « gouvernante » du vieil homme. Beaucoup de tendresse, des coups de gueule bienvenus (notamment contre Philippe Val et quelques autres), d’innombrables anecdotes racontées avec la truculence et l’efficacité du grand amateur de Rabelais qu’est Cavanna : c’est le dernier baroud d’un vieux sanglier, chaleureux, virulent, amoureux de la vie et des plaisirs, mais aussi de la littérature et de ses puissances.

En refermant le livre, on a le sentiment d’avoir fait quelques pas avec un type bien : ce n’est pas si fréquent.

Sentiment partagé à une époque par Pierre Desproges, qui collabora à Charlie Hebdo (première mouture) pendant la dernière année (1981-1982) admirait le talent de Cavanna qu'il comparait à un Rabelais moderne.
Selon lui Cavanna était un des derniers honnêtes hommes de ce siècle pourri (le XXe) et l'inventeur d'une nouvelle presse..
Seule la virulence de mon hétérosexualité m'a empêché à ce jour de demander Cavanna en mariage

Revenir en haut Aller en bas
 
François Cavanna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François CAVANNA
» Récitals d'Opéra Français
» Bernard Cavanna
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» François Adrien Boieldieu (1775-1834)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock'n Livres :: Ivre de livres :: La Bibliothèque :: ,Francophone-
Sauter vers: